JM/Volley-ball (Gr. C - 3e J): résultats et classement    Les représentants du parlement algérien au Parlement panafricain prêtent serment    Affaire de publication de fake-news sur Facebook: trois mis cause en détention provisoire    JM: un engouement sans précédent pour les spectacles dans la rue    Brest : La promesse de Belaili pour la saison à venir    Real : Ceballos va prendre une décision    PSG : Départ inattendu de Xavi Simons    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    Facteurs défavorables    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    Affaire Sonatrach-Saïpem: Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Surfer prudent, surfer intelligent    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    Loukal rattrapé par la justice    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    La session prolongée au 15 juillet    Le mot de Lamamra à la diaspora    Ces obstacles à franchir    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    Le président Tebboune reçoit le secrétaire général de l'Unpa    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Le processus a démarré à Alger»
Ramtane Lamamra et la réconciliation des factions palestiniennes
Publié dans L'Expression le 01 - 02 - 2022

L'Algérie ne ménage aucun effort pour rassembler les frères palestiniens. Interrogé, hier, lors d'une conférence de presse qu'il a animée au Koweït avec son homologue Cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Ahmed Al-Djaber Al-Sabah, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra a indiqué que «le processus de réconciliation des factions palestiniennes a déjà démarré à Alger». Lamamra a organisé cette conférence de presse, conjointe avec son homologue koweïtien, au terme de sa participation aux travaux de la réunion de concertation des ministres arabes des Affaires étrangères. Le ministre des Affaires étrangères s'est dit confiant, quant à l'issue de ce processus de réconciliation, soulignant que «l'Algérie a une grande expérience dans le dossier palestinien, rappelant à ce propos la rencontre du Conseil national palestinien le 15 novembre 1988 à Alger, durant lequel les défunts présidents Chadli Bendjedid et Yasser Arafat, avaient proclamé la naissance de l'Etat palestinien». Lamamra a souhaité que «la partie palestinienne qui prendra part au prochain sommet de la ligue à Alger « parlera au nom de toutes les factions palestiniennes». Le but, explique-t-il, étant de renforcer les rangs et les positions de la ligue. Lamamra a mis en avant «le grand intérêt accordé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune à cette question», qui a affirmé à maintes reprises, sa détermination à organiser un sommet unificateur des rangs des pays arabes. Les factions palestiniennes sont arrivées à Alger, il y a déjà quelques jours, pour activer le dossier de réconciliation gelé. C'est le président Abdelmadjid Tebboune qui a lancé l'initiative visant à mettre un terme à la discorde entre les forces politiques palestiniennes, lors de la visite d'Etat effectuée par le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Alger en décembre 2021. Tebboune s'était alors engagé à rassembler les principales factions pour une «conférence unificatrice».
Un engagement qui a été favorablement accueilli par les Palestiniens, toutes factions confondues, et qui l'ont qualifié de «nouveau départ» vers la concrétisation de l'unité palestinienne. Pour le chef de l'Etat, la cause palestinienne doit rester «la mère de toutes les causes. Aucune sécurité ne sera établie au Moyen- Orient sans l'établissement d'un Etat palestinien sur les frontières de 1967, avec El-Qods comme capitale». C'est ce processus qui vient d'être lancé, comme l'a annoncé le chef de la diplomatie algérienne dans sa rencontre avec la presse. Lors de la même conférence, Lamamra a souligné les qualités des rapports étroits entre l'Algérie et le Koweït. «Nos relations politique, économique et sociale sont parfaites», qualifiant sa visite au Koweït de grande réussite et « elle sera suivie par d'autres visites entre les deux ministres des AE, au niveau des experts, ainsi que des hommes d'affaires». De son côté, Cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Ahmed Al-Djaber Al-Sabah, ministre koweïtien des Affaires étrangères, n'a pas tari d'éloges sur le rôle joué par l'Algérie dans les dossiers régionaux, informant à ce propos que le « le Koweït sera le premier à arriver pour prendre part au Sommet de la Ligue arabe à Alger et le dernier à repartir». Pour souligner davantage cette convergence de vues, le chef de la diplomatie koweïtienne a noté que «les deux pays s'accordent sur tous les points, notamment sur la nécessité à ce que le droit international s'applique à toutes les questions régionales». Il ajoute: «Nous saluons et nous appuyons le positions de l'Algérie dans ce domaine.». Lors de sa participation aux travaux de la réunion de concertation des ministres arabes des Affaires étrangères, à l'invitation de son homologue koweïtien, Cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Ahmed Al-Djaber Al-Sabah, président en exercice du Conseil ministériel de la Ligue arabe, Lamamra a informé ses homologues des préparatifs engagés par l'Algérie, en prévision de cet évènement important, et de «ses efforts visant à réunir les conditions idoines pour assurer le succès du sommet», a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères. La réunion a, également, permis d'aborder les prochaines échéances arabes, y compris la session ordinaire du Conseil ministériel, prévue en mars prochain au Caire. Cette réunion non officielle a été consacrée à l'examen des derniers développements sur la scène arabe. En marge de cette rencontre, Lamamra a eu des entretiens avec plusieurs de ses homologues arabes, notamment les ministres des Affaires étrangères d'Arabie saoudite, de Tunisie, de Mauritanie, de Djibouti et de Palestine, sur les moyens de renforcer les relations bilatérales, ainsi que les questions régionales et internationales d'intérêt commun, en tête desquelles le soutien à l'action arabe commune. Il a également rencontré le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit. La délégation composée des ministres arabes a été reçue par le vice-Emir du Koweït, le Prince héritier, Cheikh Mishal Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, pour une rencontre qui s'inscrit dans le cadre des activités de la présidence koweïtienne du Conseil ministériel de la Ligue arabe.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.