Instruction pour élargir la carte d'exploration de la baryte aux wilayas de l'extrême sud    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    JM/Haltérophilie: Faris Touairi en bronze à l'arracher, avec une prise à 161 kg    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM/Escrime: médaille d'or pour Saoussen Dlindah Boudiaf    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    La Cour constitutionnelle célèbre le 60e anniversaire de l'indépendance    Mise en garde contre l'escalade marocaine au Sahara occidental occupé    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Makri avance sa proposition    Le sens et les messages d'un défilé    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Les déchets ménagers inquiètent    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Bangladesh fête sa «victoire glorieuse»
50eme anniversaire
Publié dans L'Expression le 10 - 03 - 2022

Le peuple bengalais a célébré, ce lundi, l'indépendance du Bangladesh qui ne devint effective que le 16 décembre 1971, à la fin de la guerre indo-pakistanaise. Ce glorieux anniversaire de l'indépendance (mars 1971), a été fêté ce lundi à Alger, lors d'une sobre réception qui s'est déroulée au siège de l'ambassade du Bangladesh en présence de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Alger, Muhammad Zulqar Nain. Parmi les invités, les ambassadeurs de l'Inde et du Cameroun ainsi que des représentants des ambassades du Gabon et du chargé d'affaires de l'ambassade de Mauritanie. Après une allocution de bienvenue prononcée en anglais par Zulqar Nain, l'ambassadeur de l'Inde en Algérie, Gourab Ah, prit la parole, toujours en anglais, pour réaffirmer l'amitié indo-bengalie qui lie les deux pays. L'indépendance du Bangladesh a été proclamée en mars 1971 par Cheikh Mujibur Rahman. Ce dernier, regagne son pays en janvier 1972, pour former immédiatement le premier gouvernement du nouvel Etat dont Rahman devint le Premier ministre. Parmi les décisions révolutionnaires prises par le nouvel Etat, économiques surtout, on retiendra la nationalisation, en octobre 1972, des banques et des principales industries. Cette commémoration du 50e anniversaire de la «Victoire glorieuse», animée par l'attaché auprès de l'ambassade, Pandit Sanjay, devant un parterre d'une quarantaine d'invités, a été marquée par la diffusion en images du discours historique du 7 mars de Mujibur Rahman qui haranguait une foule immense en délire, descendue spontanément dans les rues pour clamer sa soif de liberté. Dans son appel, Rahman a demandé «l'abolition de la loi martiale, l'établissement des droits du peuple et le paiement des salaires du mois de mars bloqués» avant de lancer le fameux slogan «Nous avons appris à mourir.». Il s'exclamera ainsi «par la grâce d'Allah, nous libèrerons notre pays» dont la population se monte à plus de 160 millions d'âmes (167,3) selon un recensement datant de 2021.
Le Premier ministre n'avait pas manqué d'appeler dans ce «discours historique» à «l'union et à la fraternité des musulmans, des Bengalis et non- Bengalis, Indiens...»

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.