JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le consensus se consolide
L'Arabie saoudite soutient l'accès de l'Algérie au Conseil de sécurité
Publié dans L'Expression le 21 - 05 - 2022


Le ministre des Affaires étrangères de l'Arabie saoudite, le prince Fayçal Ben Farhan, a soutenu l'accès de l'Algérie au Conseil de sécurité en tant que membre non permanent. C'est lors de l'audience que lui a accordée le président de la République, Adelmadjid Tebboube, que le ministre saoudien des Affaires étrangères, a déclaré que «le Royaume soutient l'aspiration de l'Algérie à un siège au Conseil de sécurité», a-t-il souligné. C'est dans cette démarche d'action internationale commune que le ministre saoudien des Affaires étrangères avait exprimé le soutien de son pays à l'Algérie pour qu'elle puisse assurer son rôle de puissance régionale et de force de paix. Ce soutien clair de l'Arabie saoudite montre, on ne peut mieux, que l'Algérie joue un r^le pivot dans le monde arabe et le continent africain. La diplomatie algérienne reprend en main les dossiers épineux qui ne cessent de prendre de l'ampleur dans le Moyen- Orient et l'Afrique. Ce rôle n'est pas nouveau pour la diplomatie algérienne, elle a assumé dans le passé plusieurs dossiers dont le conflit et le caractère de crise majeure étaient les caractéristiques saillantes. La demande d'adhésion au Conseil de sécurité de l'ONU par l'Algérie vient comme un aboutissement de sa contribution positive dans le règlement des conflits régionaux et internationaux en plaidant pour la solution pacifique et politique des crises et des conflits sans s'immiscer et s'ingérer dans les affaires internes des pays et leur souveraineté. De ce point de vue, l'Algérie et à travers ses positions diplomatiques constantes a de tout temps plaidé pour «plus d'unification de la parole africaine au niveau des instances internationales. L'Afrique doit parler d'une seule voix au Conseil de sécurité, capable d'influencer les décisions de cet organe onusien ou toute autre instance», a rappelé le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra. L'Afrique et le monde arabe n'ont pas une autre issue que de trouver un mécanisme commun et efficace à même d'accélérer le processus de règlement de leurs conflits qui perdurent et qui s'exacerbent davantage. Les travaux de la 38ème session du Conseil exécutif de l'Union africaine (UA), ont approuvé la candidature de l'Algérie au poste de membre non permanent au Conseil de sécurité. Ce soutien précieux et cette unanimité et consensus autour de l'Algérie a été bien vu et apprécié par les pays arabes qui ont soutenu la démarche.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.