Rachad-MAK: le mariage incestueux    6 et 4 ans de prison pour Ould Abbès et Barkat    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Les bateaux «fantômes» d'Algérie ferries    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Bouira sérieusement impactée    «Chaud» sera l'été...    Nouvelles filières pour les matheux    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    JM-2022-Oran : les Algériens de la lutte libre sortent sans médaille    JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Face aux séismes    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sonatrach se diversifie
Pôle de production de semences de blé à Gassi-Touil
Publié dans L'Expression le 24 - 05 - 2022

Après un arrêt de plus d'une quinzaine d'années, la ferme agricole gérée par la société «Agro-Alimentaire-Activité» (3A spa -filiale du Groupe Sonatrach) dans la région de Gassi-Touil (sud de Hassi-Messaoud), vient de relancer ses activités et prévoit de créer un pôle de production de semences de blé dans la région, a-t-on affirmé. «Une plantation de blé dur destiné à la production de semences (160 hectares-ha), de maïs ensilé (120 ha), en plus de diverses cultures maraîchères (10 ha)», vient ainsi d'être relancée après plus d'une quinzaine d'années d'inactivité. Cette relance s'est opérée «comme première phase d'un plan d'action portant sur la création d'un pôle d'excellence de production de semences et de suivi du comportement de nouvelles variétés de cultures et de semences, tout en garantissant le partage d'expérience avec les agriculteurs de la région», a indiqué, hier, Hassan Benyahia, DR. de production à la «Société 3-A», qui est chargée de la gestion de cette exploitation. Pour ce qui est la production de semences de blé dur, l'objectif sur la période 2022-2024 est de passer de 160 ha emblavés sous-pivots à 350 ha, et de 10 ha à 150 ha pour les cultures maraîchères, tandis que la superficie consacrée à la culture du maïs ensilé devra atteindre les 450 ha, a-t-il précisé. Cette «ferme pilote» gérera notamment l'élargissement des surfaces dédiées à la phoenicoptéridé, l'arboriculture fruitière (figuier et grenadier), les cultures maraîchères et le caroubier avec l'objectif d'assurer l'autosuffisance en semences de blé, l'approvisionnement du marché local en produits agricoles bio, ainsi que le développement de la culture fourragère pour accompagner l'élevage ovin et bovin, a-t-il assuré tout en soutenant: «Nous misons sur la transition agroécologique, surtout à travers l'extension des terrains consacrés aux cultures stratégiques, (céréaliculture, la culture du palmier dattier, l'arboriculture fruitière...) Le programme «ambitieux» de la «3A» a été établi pour contribuer au développement des grandes cultures stratégiques en régions sahariennes, surtout la culture de semences de blé, certifiées par l'Office algérien interprofessionnel des céréales (Oaic), a affirmé pour sa part le chef de projet, Mustapha Bouhaouichine. Une quantité de 6 500 quintaux (qx) de semences de blé dur, variété «vitron-catégorie R1 et R2» et 18 500 bottes de paille équivalent de 2 600 ha emblavés est attendue au terme de la campagne-moisson battage 2021-2022, a-t-il révélé. Il a d'autre part annoncé un rendement moyen de plus de 50 qx/ha. Ce programme public est créateur d'emplois au profit de la demande locale qualifiée, tout en assurant une formation continue et un encadrement technique, a-t-il ajouté. Lors d'une récente visite, le wali d'Ouargla, Mustapha Aghamir, a exhorté les responsables des secteurs concernés à répondre à toutes les doléances soulevées, notamment celles liées au transfert de la concession au nom de la «Société 3A» et l'octroi de l'autorisation pour réaliser de nouveaux forages destinés à accompagner l'extension de la superficie à 2 000 ha. Occupant une superficie totale de 1 000 ha au niveau du périmètre agricole de Gassi-Touil, cette exploitation dispose de cinq pivots d'irrigation, une pépinière, des serres multi-chapelles, une chambre froide de 900 m3 et une base de vie pour 160 personnes, a-t-on encore fait savoir.
D'une superficie totale de 28 000 ha, le périmètre agricole de Gassi-Touil (150 km au sud-est de Hassi-Messaoud) exploité, a permis de récupérer 16 054 ha.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.