Affaire de publication de fake-news sur Facebook: trois mis cause en détention provisoire    Les représentants du parlement algérien au Parlement panafricain prêtent serment    JM/Football: l'Italie première équipe pour les demi-finales, l'Algérie trébuche    JM: un engouement sans précédent pour les spectacles dans la rue    Brest : La promesse de Belaili pour la saison à venir    Real : Ceballos va prendre une décision    PSG : Départ inattendu de Xavi Simons    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    Facteurs défavorables    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    Affaire Sonatrach-Saïpem: Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Surfer prudent, surfer intelligent    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    Loukal rattrapé par la justice    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    La session prolongée au 15 juillet    Le mot de Lamamra à la diaspora    Ces obstacles à franchir    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    Le président Tebboune reçoit le secrétaire général de l'Unpa    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Accueil triomphal pour Amin Zaoui
Il a dédicacé ses livres à Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 25 - 05 - 2022

Et pour cause, l'accueil triomphal qui lui a été réservé par une infinité de lectrices et de lecteurs de la wilaya de Tizi Ouzou qui ont tenu à être présents à sa séance de vente-dédicace qu'a abritée la plus ancienne librairie de la région. Il est, en effet, très rare qu'un écrivain draine une si grande foule en une seule rencontre de vente-dédicace. On peut même dire que c'est presque du jamais-vu pour un auteur, aussi célèbre soit-il, du moins dans une librairie de Tizi Ouzou.
Amin Zaoui a démontré lors de la séance de signature de ses ouvrages qu'il a animée à la librairie Cheikh, cette semaine, qu'il est l'un des écrivains algériens les plus populaires et les plus estimés. Avant même qu'il n'atterrisse dans la spacieuse librairie, Amin Zaoui était déjà attendu par ses lectrices et lecteurs. Ces derniers sont issus de plusieurs générations. On distingue «les anciens», mais aussi des jeunes et même des adolescents férus de lecture et plus particulièrement des romans d'Amin Zaoui.
Parmi l'assistance, il y avait des professeurs d'université, des avocats, des médecins, des étudiants, des enseignants, etc. Sans oublier bien sûr les écrivains de la région qui ont tenu à assister à ce rendez-vous littéraire à l'instar de Youcef Merahi, Mohammed Attaf, Salem Amrane....
Dans la foule, nous avons remarqué la présence de Mustapha Rafaï, ancien joueur de la JSK et auteur d'un livre sur ce grand club ayant marqué les esprits ainsi que Améziane Medjkouh, ancien président de la Chambre de commerce et de l'industrie du Djurdjura et un mordu de littérature.
Une foule est venue l'attendre
Amin Zaoui a été ému et agréablement surpris de découvrir ce nombre impressionnant de lectrices et de lecteurs. Il n'a, d'ailleurs, pas manqué d'exprimer sa joie devant autant d'égards et face à cette ambiance livresque et humaine.
L'auteur a été accueilli par une assistance nombreuse et inégalée composée de lectrices et de lecteurs avertis, jeunes et moins jeunes, à la librairie Cheikh de Tizi Ouzou. Sa séance de vente-dédicace a duré quatre heures, de 14h jusqu'à 18h, un véritable record dans cette librairie.
Deux nouveaux romans
Cette rencontre a été programmée suite à la sortie des nouveaux livres de Amin Zaoui dont son tout dernier roman intitulé «Faim blanche», paru aux éditions Dalimen à l'occasion de la dernière édition du Salon international du livre d'Alger (Sila).
Les lecteurs qui sont venus à cette rencontre n'ont pas raté cette occasion afin d'échanger longuement et profondément avec Amin Zaoui, non seulement au sujet du contenu de son dernier roman, mais aussi sur tous ses autres livres et sur la littérature ainsi que sur la culture de manière générale.
L'occasion a été aussi celle de se faire dédicacer les autres livres de l'auteur comme «Eternel Mammeri» ou encore «Souffle de la raison» (Editions Tafat).
Amin Zaoui est professeur de littérature moderne et comparée à l'université d'Alger. Il est l'auteur de plusieurs romans en langues française et arabe, ainsi que de plusieurs essais. Parmi ses romans en langue française, on peut citer: «Canicule glaciale», «L'enfant de l'oeuf»,
«Festin de mensonge», «La chambre de la vierge impure», «Le dernier juif de Tamentit»,
«La soumission», etc. Amin Zaoui était directeur de la Bibliothèque nationale à Alger. C'est lui qui a lancé le prix littéraire «Apulée» ayant récompensé plusieurs écrivains francophones, arabophones et amazighophones.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.