Le rôle de la Banque nationale des semences dans le renforcement de la sécurité alimentaire mis en exergue    Basket / Championnat d'Afrique féminin U18 (5e-8e places) : victoire de l'Algérie devant la Tanzanie (71-31)    Accidents de la circulation: 13 morts et 464 blessés en une semaine    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique)-2e journée: l'Algérie menée au score par la Namibie (0-1)    Lancement prochain d'une campagne de reboisement visant la plantation de 60 mns d'arbustes    Mouloudji reçoit l'ambassadrice de la République Fédérale d'Allemagne à Alger    Mali/attaque à Tessit: 42 soldats tués    Drame de Melilla: de nouveaux crimes commis par le Makhzen à l'encontre des migrants africains    Le communiqué de Bourita sur l'agression contre Ghaza, une mascarade    Le 11e Festival national de la chanson chaâbi s'ouvre à Alger    L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    Origine à déterminer    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Loin d'être un discours de consommation    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    L'heure de la convergence patriotique    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Enjeux politiques et économiques
Publié dans L'Expression le 25 - 06 - 2022

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, donnera aujourd'hui à Oran le coup d'envoi de la 19e édition des Jeux méditerranéens. C'est la seconde édition que l'Algérie abrite après celle de 1975.
Les Jeux méditerranéens représentent pour les nations participantes un certain nombre d'intérêts, même si ceux-ci sont très différents en fonction du niveau de développement des pays. Pour les uns, il s'agit d'utiliser cette manifestation pour tester des athlètes en vue de compétitions plus importantes. Pour d'autres, une telle compétition facilite la reconnaissance internationale et l'affirmation en tant que puissance régionale. Au-delà d'être une compétition de grande envergure, ces joutes sportives sont un enjeu politique et économique pour le pays.
Une occasion, d'une part, de démontrer les capacités organisationnelles de l'Algérie, et, d'autre part, de faire flotter le drapeau national sur la carte du monde et d'exister aux yeux de tous. Au plan politique, et du fait que la globalisation efface les identités nationales, le sport devient le moyen le plus efficace pour ressouder la nation, autour d'un projet commun et fédérateur, à même de constituer un front interne solide. D'autant que le sport a une relation très ambivalente avec l'identité nationale. Une identité nationale que les Algériens clament à chaque occasion.
L'Algérie est la seule nation dont on verrait le drapeau à coup sûr, aussi bien dans les tribunes d'un stade de football que lors d'une manifestation écologique ou politique. Le sport, en général, et le football, en particulier, est également très fédérateur, puisque lorsque l'Equipe nationale joue, les divisions internes sont mises de côté. C'est l'expression d'un sentiment commun. Tout le monde a entendu parler de Hassiba Boulmerka, de Noureddine Morceli.
Les noms de Boualem Rahoui, de Abdelmadjid Mada, de Rabah Meguelleti sont gravés à jamais dans la mémoire collective. Mais que se souvient du chef du gouvernement du président Chadli Bendjedid ou du ministre de l'Industrie du gouvernement Benbitour? C'est dire l'importance de ces jeux d'Oran pour imposer au plan international une image positive de l'Algérie et démontrer la cohésion nationale à même de prouver à toute la planète qu'aucune puissance ou armée ne peut être plus forte qu'un peuple avisé et déterminé à prendre son destin en main. Aussi, la prochaine fois qu'on verra un drapeau algérien dans un stade, on saura pourquoi! Au plan économique, l'enjeu est de taille. Une opportunité de vendre la destination Algérie aux touristes sportifs étrangers appelés à revenir pour d'autres occasions.
Outre le tourisme, d'autres secteurs sont sollicités, à l'instar de l'agroalimentaire, de l'hôtellerie et de la restauration. Des emplois sont créés.
À moyen et long terme, les infrastructures sportives de l'évènement seront utilisées dans d'autres évènements nationaux et internationaux. Des revenus sur une longue période. D'autant que l'inauguration, jeudi, de la nouvelle aérogare de l'aéroport international de 3,5 millions de passagers par an et qui peut atteindre 6 millions de passagers par an, sera d'un grand apport sur tous les plans. De ce fait, les grands évènements sportifs sont un levier économique et de marketing de premier choix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.