«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Extraordinaire bond!
Exportations hors hydrocarbures aux 4 premiers mois de 2022
Publié dans L'Expression le 28 - 06 - 2022

Les statistiques du commerce extérieur des 4 premiers mois de l'année en cours sont, à n'en pas douter, les meilleurs qui ont été enregistrés depuis l'indépendance.
Le ministre du Commerce, qui s'exprimait lors de la cérémonie de la remise du trophée de l'exportateur de l'année, a souligné l'extraordinaire bond des exportations, notamment hors hydrocarbures qui ont plus que doublé avec des pics de 384% de hausse. Rezig retient une nette progression de toutes les filières, à l'instar de celle de l'ordre de 97% des engrais chimiques azotés avec un montant de 623,49 millions de dollars ou encore la croissance de 125% des exportations de ciment pour une valeur de 130,94 millions de dollars. D'autres chiffres évocateurs présentés par le ministre en disent aussi long sur la vitalité du secteur, même si la vitesse de croisière est encore loin d'être atteinte. Rezig révèle ainsi un bond «de 118,5% à 109,87 millions de dollars des exportations des produits semi-finis de fer et d'acier ou encore le bond de 384% pour une valeur de 52,86 millions de dollars enregistré dans les exportations de barres couplées à des cylindres en alliage d'acier». Les performances des exportateurs ont contribué, cette fois, avec bien plus d'efficacité que par le passé, à une très sérieuse consolidation de l'excédent commercial. Celui-ci a frôlé la barre des 2 milliards de dollars pour la période correspondant aux 4 premiers mois de l'année en cours. À 1,97 milliard de dollars, le bénéficie engrangé par le commerce extérieur est déjà bien au- dessus de celui enregistré durant toute l'année 2021. Aux quatre premiers mois de l'année précédente, la balance commerciale enregistrait un déficit de 959 dollars. On peut mesurer l'extraordinaire performance réalisée, représentée par un saut de 305%. Il va de soi que les exportations d'hydrocarbures ont un impact direct sur cet état de fait. Elles ont en effet augmenté de 32%. Mais les autres produits ont réussi, pour ce qui les concerne, un bond de 83%. Ainsi, les chiffres du commerce extérieur confirment la tendance haussière des exportations hors hydrocarbures et donnent raison au président de la République qui avait tablé sur une recette de 7 milliards de dollars pour l'année 2022. Cette progression très nettement positive rend bien plus visibles les exportations hors hydrocarbures dans les statistiques du commerce extérieur. Il faut savoir à ce propos qu'en cas de confirmation des valeurs annoncées par Sonatrach, la part des exportations des hydrocarbures sera de 12%. Une première pour l'économie nationale, dans une conjoncture de forte hausse des prix du pétrole. Cette visibilité ira en se confirmant dans les prochains mois, notamment avec l'entrée en vigueur du nouveau Code des investissements.
Les opérateurs étrangers attendent la promulgation du texte pour engager des investissements, dont la production sera à n'en pas douter, orienter vers l'export. En plus d'une main-d'oeuvre bon marché, qualifiée et bien formée, l'Algérie propose un coût de l'énergie, l'un des plus bas au monde. En ajoutant à ces avantages comparatifs, l'adhésion de l'Algérie à la Zlecaf et à la Zale, Il n'est pas interdit de penser qu'elle devienne en assez peu de temps, l'une des premières destinations à l'investissement, non seulement en Afrique, mais dans le monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.