Le rôle de la Banque nationale des semences dans le renforcement de la sécurité alimentaire mis en exergue    Basket / Championnat d'Afrique féminin U18 (5e-8e places) : victoire de l'Algérie devant la Tanzanie (71-31)    Accidents de la circulation: 13 morts et 464 blessés en une semaine    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique)-2e journée: l'Algérie menée au score par la Namibie (0-1)    Lancement prochain d'une campagne de reboisement visant la plantation de 60 mns d'arbustes    Mouloudji reçoit l'ambassadrice de la République Fédérale d'Allemagne à Alger    Mali/attaque à Tessit: 42 soldats tués    Drame de Melilla: de nouveaux crimes commis par le Makhzen à l'encontre des migrants africains    Le communiqué de Bourita sur l'agression contre Ghaza, une mascarade    Le 11e Festival national de la chanson chaâbi s'ouvre à Alger    L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    Origine à déterminer    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Loin d'être un discours de consommation    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    L'heure de la convergence patriotique    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Parlement espagnol bouscule Sanchez
Il s'est désolidarisé de la position du gouvernement
Publié dans L'Expression le 02 - 07 - 2022

La pression monte d'un cran sur le chef du gouvernement espagnol en raison de la crise avec l'Algérie, important client et grand fournisseur de gaz à l'Espagne. En effet, le Parlement espagnol a adopté avant-hier, un projet de motion non contraignante appelant le gouvernement de Pedro Sanchez à revenir sur sa décision concernant le Sahara occidental.
Le congrès des députés a demandé le retour de l'Espagne à sa position de neutralité sur le Sahara occidental, ainsi que le rétablissement d'une relation amicale avec l'Algérie, ont rapporté des médias espagnols.
Ce projet de motion a été voté lors d'une séance plénière par 193 voix pour, 110 contre et quatre abstentions. Le projet de motion sur la politique extérieure de l'Espagne, qui comporte 15 points, a été présenté par le groupe parlementaire du Parti populaire (PP).
«Le 13e point concerne le rétablissement des relations entre l'Espagne et l'Algérie et le respect de la position historique de l'Espagne vis-à-vis du Sahara occidental dans le cadre du droit international et des résolutions des Nations unies», a précisé le représentant du Front Polisario en Espagne, Abdellah El-Arabi dans une déclaration reprise par l'APS.
La secrétaire d'Etat au Commerce a fait état avant-hier d'une paralysie quasi totale des opérations commerciales avec l'Algérie tant à l'exportation qu'à l'importation inquiète qu'en 2021, l'Espagne a exporté pour près de 2 milliards d'euros vers l'Algérie et importé pour plus de 4,5 milliards d'euros de produits de ce pays, principalement du gaz.
À titre de rappel, le 7 avril dernier, le Parlement espagnol avait déjà voté une proposition réaffirmant le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination, conformément aux résolutions des Nations unies. Les députés espagnols avaient alors approuvé une proposition non législative soumise par trois blocs parlementaires dénonçant le changement de position «illégal» de Madrid concernant le conflit au Sahara occidental.
Une position réitérée le 27 mai, lorsque le Congrès espagnol avait adopté une résolution réaffirmant la nécessité de conclure le processus de décolonisation du Sahara occidental, dans le respect scrupuleux de la légalité internationale et le cadre des résolutions de l'ONU, et exprimé son rejet de la décision de Madrid d'adhérer au pseudo plan d' «autonomie» du Makhzen sur le dossier du Sahara occidental.
La suspension par l'Algérie du traité «d'amitié, de bon voisinage et de coopération» conclu en 2002 avec l'Espagne est survenue après le revirement de Madrid sur le dossier du Sahara occidental, le gouvernement de Pedro Sánchez ayant décidé en mars de s'aligner sur la position du Maroc. Ce dernier avait annoncé le 18 mars que Madrid soutiendrait désormais le plan d'autonomie marocain pour le Sahara occidental, une ex-colonie espagnole. Notons l' Algérie n'alimente plus le Gazoduc Maghreb Europe (GME) depuis fin octobre dernier sur fond de crise diplomatique. Enfin, l'Espagne où l'inflation a atteint son plus haut niveau depuis 37 ans (plus de 10%), est frappé de plein fouet par la hausse des prix des carburants ainsi que d'autres produits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.