L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté
Abdelmadjid Tebboune, président de la République, chef suprême des Forces armées
Publié dans L'Expression le 04 - 07 - 2022

Je suis heureux de m'adresser aux enfants de mon pays, en général, et aux personnels de nos forces armées, en particulier, à travers cette prestigieuse tribune, à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance.
Une occasion pour nous de nous remémorer avec fierté et orgueil ce jour qui restera gravé dans notre mémoire collective pour l'éternité. Jour qui a couronné le militantisme du peuple algérien et son long, éprouvant et acharné combat pendant plus de cent trente années, au cours desquelles il a fait montre de ses capacités de résistance et de sa détermination sans faille à défendre sa terre et son honneur, avant d'être l'artisan d'une Révolution glorieuse, devenue un modèle de lutte pour la libération.
Le devoir de gratitude envers les immenses sacrifices consentis par nos ancêtres m'amène à saisir cette opportunité pour rendre hommage et me recueillir à la mémoire des millions de nos valeureux Chouhada qui ont sacrifié leurs vies pour la libération de leur Patrie.
Tout comme j'adresse mes respectueuses salutations aux Moudjahidate et Moudjahidine, en rappelant leurs sacrifices durant le combat libérateur et lors de la bataille de la reconstruction et de l'édification nationales, sans oublier les martyrs du devoir national qui ont donné leurs vies pour préserver la sécurité du pays et l'unité de son peuple.
En droite ligne des célébrations marquant six décennies d'indépendance, nous ne devons en aucun cas perdre de vue la situation désastreuse héritée par notre pays, à tous les niveaux, au lendemain de l'Indépendance, en particulier dans le domaine de l'éducation, dans la mesure où une grande majorité d'Algériens, à 90% illettrés, en avait été privée. Pour autant, cela n'a pas empêché le peuple algérien de faire face à cette situation et de relever des défis majeurs, en quelques années seulement, brisant ainsi les espoirs du colonialisme qui avait parié sur l'incapacité de notre pays à gérer ses affaires et à initier un processus d'édification tout aussi crucial que le combat libérateur.
Bien que la bataille de l'édification fût difficile dans certaines de ses phases, les grands chantiers lancés à travers tout le territoire national pour reconstruire le pays ont incarné les aspirations du peuple algérien, et les réalisations et acquis obtenus, à plus d'un niveau, témoignent de sa volonté de fer d'effacer les séquelles du colonialisme abject.
Inspiré par les principes de la glorieuse Révolution de Novembre, et compte tenu de notre attachement à la voie suivie par nos Chouhada et nos Moudjahidine et fidèles à notre démarche visant à imprimer un changement global qui permettra à notre pays une véritable renaissance dans tous les domaines, j'ai accordé la plus grande attention à la Mémoire nationale, en l'intégrant dans les 54 engagements que j'ai pris devant le peuple.
Cette question, qui est au coeur des préoccupations de l'Etat, est loin d'être un acte improvisé ou dicté par les circonstances, elle est un devoir national sacré.
En la circonstance, au cours de la période précédente, nous avons accompli des progrès significatifs en matière de préservation de notre Mémoire nationale, en attendant de franchir d'autres étapes.
De même, il y a un peu plus de deux ans, notre pays s'est résolument engagé dans une démarche de redressement global, reposant sur des actions mesurées et minutieusement réfléchies, en vue de rétablir la crédibilité des institutions de l'Etat et la confiance du peuple envers elles pour pouvoir, ainsi, relever les défis sur les plans économique et social.
Tel que nous nous sommes engagés devant notre peuple, au lendemain de mon élection en tant que président de la République, notre pays a parachevé son édifice institutionnel pour se consacrer aux questions économiques. C'est ainsi que des réformes ont été mises en oeuvre afin de redynamiser l'économie nationale, en accélérant son développement et en diversifiant nos exportations hors hydrocarbures, ce qui aura un impact positif sur le volet social.
Cette démarche s'inscrit en droite ligne de l'engagement que j'avais pris concernant la réservation du caractère social de l'Etat, quelles qu'en soient les circonstances, et ce, conformément aux principes de la Révolution et à la déclaration du 1er Novembre.
Les mesures que j'ai prises récemment dans cette optique, qu'il s'agisse de l'amélioration de la situation sociale de nos concitoyens, où plus d'un million de nos jeunes ont, dans ce cadre, bénéficié de l'allocation chômage comme solution circonstancielle, en attendant des opportunités d'emploi qui leur permettront d'entrer dans le monde du travail, ce qui se réalisera inévitablement, conséquemment à la politique de développement économique engagée, ou qu'il s'agisse de l'amélioration du pouvoir d'achat des Algériens à travers l'augmentation des salaires des travailleurs, dans les limites des possibilités financières de l'Etat, vont dans ce sens.
Dans le cadre de cet effort national, visant à remettre le pays sur sa véritable voie et à lui redonner le statut qu'il mérite, à la lumière des efforts conjugués de tous les enfants fidèles de la Patrie, je me dois de souligner le rôle actif et pionnier de l'Armée nationale populaire dans l'effort destiné à conférer une impulsion aux industries nationales, en contribuant activement à l'effort national de promotion et de développement de notre économie.
À cet égard, afin d'atteindre les objectifs fixés dans le volet visant à donner à l'industrie une place importante dans l'économie nationale, nous mettrons l'accent, dans la prochaine étape, sur la consolidation du tissu industriel national et le développement des industries militaires, de manière à pourvoir des postes d'emploi pour nos jeunes et aller vers l'exportation, après satisfaction des besoins du marché national.
Parler de l'ANP m'amène à rendre un vibrant hommage aux personnels de nos forces armées qui veillent en permanence à défendre nos frontières étendues et à lutter contre le terrorisme et le crime organisé. À ce titre, j'adresse mes sincères salutations à nos vaillants hommes mobilisés au niveau des frontières, pour leurs louables efforts et leur dévouement pour défendre notre souveraineté nationale et notre intégrité territoriale.
Par ailleurs, je renouvelle mon engagement à poursuivre le processus de développement des capacités de l'Armée nationale populaire à tous les niveaux, à travers la poursuite de l'exécution du programme de développement de nos forces et, par là même, rehausser leurs aptitudes de combat et leur disponibilité opérationnelle pour être en phase avec les évolutions technologiques rapides.
Sur cette base, dans le but d'optimiser les performances des personnels de nos forces armées, je continuerai d'accorder une grande importance à la formation au sein de l'Armée nationale populaire, avec ce que cela implique comme amélioration continue des programmes adoptés en matière de formation et de pédagogie, ainsi qu'à l'adaptation des diverses méthodes d'enseignement dans les différentes écoles de l'Armée nationale populaire, afin d'être au diapason des développements enregistrés dans le domaine technologique.
Compte tenu de la place prestigieuse qu'occupe l'Armée nationale populaire dans la conscience de la Nation, qui ne peut en aucun cas être ébranlée, mais qui, au contraire, n'a de cesse de se renforcer et de se consolider, en vertu de son rôle de leadership au sein des institutions de l'Etat, et des grands efforts consentis pour empêcher l'effondrement de l'Etat au cours des années 1990, préserver le legs des Chouhada et maintenir la stabilité et la sécurité nationales, notre pays célèbrera, le 4 août prochain, la Journée nationale de l'Armée nationale populaire, que j'ai officialisée à l'occasion de ma dernière visite au siège du ministère de la Défense nationale, correspondant à l'anniversaire de la reconversion de l'Armée de Libération nationale en Armée nationale populaire, le 4 août 1962.
En ce glorieux anniversaire, au cours duquel nous nous remémorons les faits héroïques de nos aînés et célébrons les résistances et les victoires de notre peuple, j'appelle le peuple algérien, en cette phase cruciale et décisive de notre Histoire, à se rassembler, à resserrer les rangs et à unifier le front interne, en vue de remporter la bataille du renouveau que nous menons, et de relever les défis et concrétiser nos aspirations et nos objectifs, en l'occurrence ceux d'une Algérie forte, fière et sûre, telle que voulue par nos valeureux Chouhada.
Je suis convaincu que, tout comme hier, le peuple algérien a pu vaincre une des plus grandes puissances coloniales et restaurer la souveraineté nationale, il est en mesure, aujourd'hui, de faire face à tous les défis et de consacrer, dans les faits, l'Algérie nouvelle.
Abdelmadjid TEBBOUNE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.