Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mise en garde contre l'escalade du Makhzen
Nouvelles attaques de l'APLS contre l'occupant marocain à Mahbes et Hawza
Publié dans L'Expression le 05 - 07 - 2022

Les unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) ont mené de nouvelles attaques contre les retranchements des forces de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza, causant «de lourdes pertes humaines et matérielles», a indiqué dimanche un communiqué du ministère sahraoui de la Défense. Selon le 575e communiqué relayé par l'agence de presse sahraouie (SPS), «les unités de l'APLS ont ciblé les positions des forces d'occupation
marocaines avec des bombardements violents dans la région de Laktitira relevant du secteur de Hawza». «Des détachements avancés de l'APLS ont aussi intensifié leurs bombardements contre les retranchements des forces marocaines dans les régions de Laakad et Sabkhat Tnouchad dans le secteur de Mahbes», ajoute la même source. Samedi, «des détachements avancés de l'APLS avaient concentré leurs attaques contre les forces d'invasion marocaines dans les secteurs de Mahbes et Oum Adrika et dans les régions d'Ekrarat Al-Farsik, Oudi Damrane et Azmoul Oum Khamla». Les attaques de l'armée sahraouie se poursuivent contre les forces d'occupation marocaines qui «ont subi de lourdes pertes humaines et matérielles le long du mur de la honte», conclut le communiqué.
Par ailleurs, la Commission nationale sahraouie des droits de l'homme a mis en garde contre la dangereuse campagne d'escalade menée par l'occupant marocain contre les militants sahraouis, dénonçant des pratiques contraires à toutes les résolutions et chartes internationales dans les territoires sahraouis occupés. La Commission sahraouie a publié un communiqué pour dénoncer l'attaque perpétrée, samedi, par les autorités d'occupation marocaines contre des membres de l'Association sahraouie des victimes des violations graves des droits de l'homme commises par l'Etat marocain (ASVDH), visant à les empêcher de participer aux travaux de la première session du Conseil de coordination, qui intervient après le Congrès général ordinaire de ladite association. Elle a exprimé «sa pleine solidarité avec les membres de l'association sahraouie», tout en exhortant «le Comité international de la Croix-Rouge à assumer ses responsabilités et à s'engager à mettre en oeuvre les résolutions pertinentes des conventions de Genève pour assurer les conditions de protection dans la partie occupée de la République sahraouie», précise l'Agence de presse sahraouie (SPS).
La Commission nationale sahraouie des droits de l'homme a également appelé à la libération immédiate de tous les détenus politiques sahraouis incarcérés dans les prisons marocaines, et à l'envoi de commissions d'enquête dans les territoires occupés «pour constater les violations systématiques du droit international humanitaire et faire cesser les attaques continues contre les défenseurs sahraouis des droits humains». Elle a, en outre, appelé le Conseil de sécurité de l'ONU, le secrétariat général, le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme et le Comité international de la Croix-Rouge à «intervenir d'urgence pour empêcher la détérioration des droits de l'homme et des peuples dans les territoires occupés de la République sahraouie». À cet égard, elle a mis en garde contre «les retombées de la dangereuse campagne d'escalade menée contre les militants sahraouis anti-occupation et ses pratiques contraires à toutes les chartes et résolutions internationales». «Cet acte lâche», ajoute le communiqué, renseigne une fois de plus sur «l'hystérie et l'agressivité des autorités d'occupation marocaines, qui ont échoué à intimider et réprimer les initiatives des militants sahraouis des droits de l'homme, après que des éléments faisant partie du même groupe de police criminelle se sont infiltrés tôt samedi pour saboter le compteur électrique du siège de l'association, provoquant une coupure totale de courant et une perturbation d'Internet». Les autorités d'occupation marocaines ne se sont pas contentées d'encercler le siège de l'association, précise la même source, relevant que des membres de l'association sahraouie ainsi que son président Bacheri Bentaleb ont été victimes de violences policières.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.