Les divas orientales à l'honneur    Conflit du Sahara Occidental : Le tweet de Biden qui a rendu malade le Maroc    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Commission d'éthique de la FIFA : Issa Hayatou suspendu un an pour absence de «loyauté»    Amir Sayoud bientôt en Arabie Saoudite    Comment jouer avec la vie    Nous assistons à une dégradation des habitats côtiers et une baisse de la biodiversité    Le comédien Saïd Hilmi tire sa révérence    Ould Kaddour extradé vers Alger    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    Exporter des médecins ou importer des malades ?    Records et hiérarchies: Les impitoyables circonvolutions des compétitions sportives    Jeux Olympiques de Tokyo: L'Algérien Boughera El Ouafi, médaille d'or du marathon des Jeux olympiques d'Amsterdam en 1928 : qui s'en souvient ?    Les élections locales en novembre    Chlef: Jusqu'à la perpétuité pour les incendies volontaires    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Enseignements tunisiens    Abominable Delta    Résumer le présent et reconstruire le futur    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    Les oasis au fil de l'eau - de la foggara au pivot, un livre pas comme les autres    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    L'Italie Championne olympique    Pas de demi-finale pour Kheris    Espagne - Brésil en finale    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    La diaspora au rendez-vous    Le gang d'Ali Mendjeli tombe    Le confinement partiel se précise    Plusieurs opérations menées en une semaine    Le FFS demande la levée des contraintes    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    "Le Maroc fait chanter des pays pour les amener à s'aligner sur la décision de Trump"    L'activité touristique sombre    Un levier pour la sécurité nationale    «L'Algérie ne se soumettra jamais!»    La scène artistique kabyle en deuil    Les poèmes de Mohamed Benhanafi enfin édités    «Le Seigneur des Anneaux» diffusé en septembre 2022    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    Des mesures pour stabiliser le marché    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    La date bientôt fixée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La réunion reportée sine die
SOMMET DE L'ALLIANCE
Publié dans L'Expression le 13 - 02 - 2007

Les trois partis ont réuni, hier, leurs staffs en prévision d'une rencontre qui, finalement, n'aura pas lieu.
Le FLN a réuni le secrétariat de l'instance exécutive, dimanche, pour remettre les pendules à l'heure. Il s'agit d'arrangements internes. Le RND et le MSP ont rassemblé, simultanément, leurs bureaux nationaux et exécutifs, hier, pour débattre de l'ordre du jour de la rencontre au sommet de l'Alliance présidentielle qui devait se tenir cet après-midi. Selon le porte-parole du RND, Miloud Chorfi, la passation de la présidence tournante doit aller au FLN aujourd'hui même. Mais il ne sait pas encore quel sera l'ordre du jour. Il indique qu'il aura une idée précise après la réunion du bureau national qui s'est réuni hier dans l'après-midi.
De son côté, le porte-parole du MSP, Mohamed Djemaâ, annonce la rencontre au 20 février, c'est-à-dire dans une semaine. Mais il laisse entendre que rien n'est officiel tant que le bureau exécutif ne s'est pas réuni. Il s'est réuni, hier, en fin de matinée. Le porte-parole du FLN, Saïd Bouhadja, apporte des réponses plus précises. Il annonce le report de la réunion au sommet de l'Alliance présidentielle en raison du conseil des ministres.
Elle devra se tenir au début de la semaine prochaine. Ces déclarations attestent l'état du système de communication au sein de l'Alliance. La veille même de la rencontre reportée sine die, les trois partenaires n'avaient eu aucun contact entre eux, ni par le biais du téléphone cellulaire ni par les signaux de fumée. Du côté du FLN, on préfère mettre de l'ordre dans la maison. Lors de sa réunion hebdomadaire, dimanche, le secrétariat de l'instance exécutive a décidé de confier l'administration du parti à Ammar Frikha. L'ancien wali de Sétif doit chapeauter les compartiments d'une organisation déglinguée, qui souffre du nomadisme ambiant qui a accompagné les changements au niveau de la direction.
Désormais, l'équipe de Belkhadem a décidé de faire son toilettage en prévision des élections législatives, en situant les responsabilités pour mieux appréhender l'avenir. Il est, également, question de terminer la restructuration des mouhafadhas avant le 20 février. Bouhadja révèle que les secrétaires de mouhafadha seront installés entre le 20 et 22 février dans la quasi-totalité des wilayas. Une fois cette opération achevée, on passe à la préparation de la réunion de l'instance exécutive qui se tiendra en début mars, c'est-à-dire dans deux semaines.
L'ordre du jour de la session de l'instance exécutive sera consacré, essentiellement, aux préparatifs de la campagne électorale des législatives. Le FLN veut repartir d'un bon pied pour reconquérir l'espace perdu. Chaque parti de l'Alliance semble faire ses propres calculs pour damer le pion à l'autre. Les rencontres solennelles se tiennent une fois tous les trois mois. A tour de rôle, les chefs de parti prennent la parole pour rappeler au président Bouteflika que son programme constitue un lien solide entre les frères ennemis qui tirent leurs dagues dès que les rideaux tombent et que s'ouvrent les campagnes d'hiver.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.