réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Compagnon de lutte du colonel Amirouche
DJOUDI ATTOUMI
Publié dans L'Expression le 17 - 12 - 2009

Il a rejoint les maquis au lendemain du Congrès de la Soummam en 1956, pour être affecté ou PC de la Wilaya III auprès d'Amirouche. Il occupa plusieurs postes de responsabilité au sein de l'ALN et du FLN jusqu'à la fin de la guerre, le 19 mars 1962.
Témoin privilégié de la guerre de Libération nationale, Djoudi Attoumi est né en 1938 à Aït Ouaghlis, dans la wilaya de Béjaïa.
Au lendemain du Congrès de la Soummam en 1956, il rejoint les maquis. Commence alors une longue histoire jalonnée de sacrifices pour l'indépendance de l'Algérie. Durant son parcours de combattant, il fut le secrétaire particulier du colonel Amirouche Aït Hamouda. Ainsi, il accompagna pendant des années «Le Lion du Djurdjura» tombé, en compagnie du colonel Si El Haouas, au champ d'honneur le 28 mars 1959.
La mort du «Loup de l'Akfadou» ne fit que renforcer la conviction de M.Attoumi de continuer la lutte pour l'indépendance de l'Algérie. En avril 1962, il devient membre de la commission locale du cessez-le-feu.
Pour veiller à l'application des Accords d'Evian, cette commission fut composée avec la parité entre officiers de l'ALN et ceux de l'armée française. Les lendemains des épopées étant difficiles, parfois sanglants.
La crise de l'été 1962 éclata entre frères. En effet, les compagnons de lutte contre le colonialisme retournèrent leurs armes contre eux. Pour éviter de participer à ce conflit fratricide, M.Attoumi fut démobilisé, à sa demande, le 5 août de la même année.
Licencié en droit et diplômé de l'Ecole nationale de la santé de Rennes (France), il exerça les fonctions de directeur des hôpitaux pendant plusieurs années. Mis en retraite en 1986, il est élu président de l'Assemblée populaire de la wilaya de Béjaïa.
Un mandat qu'il assume jusqu'en 1990. Mémoire vivante de la Révolution, il est l'auteur de plusieurs ouvrages.
La plume féconde et le verbe serein, il a publié: Le colonel Amirouche «Entre légende et Histoire», tome 1, Avoir 20 ans dans les maquis ou «Journal de guerre d'un combattant de l'ALN en Wilaya III 1956-1962». Son attachement à Amirouche l'a amené à publier un deuxième ouvrage sur lui.
Le livre est intitulé Le colonel Amirouche «A la croisée des chemins», tome 2. Réservé et modeste, M.Djoudi Attoumi porte un regard plein d'humanisme sur l'histoire nationale récente.
Viscéralement attaché à l'unité nationale, il évite les retours déchirants sur un passé marqué d'une violence extrême.
L'écriture chez M.Attoumi a pour objectif de transmettre aux générations postindépendance, l'histoire de l'un des plus grands mouvements de décolonisation du XXe siècle, celui opéré par le peuple algérien.
Sur ce plan, l'ancien compagnon du colonel Amirouche préconise une démarche objective, dénuée de haine. Intitulé Chronique des années de guerre en Wilaya III, son dernier ouvrage est un témoignage de ce qu'il a vécu en Kabylie de 1956 à l'Indépendance.
Ce livre porte un nouvel éclairage sur l'histoire de la guerre de Libération nationale.
Un éclairage qui invite à appréhender le passé avec sérénité et dans le seul but de promouvoir la culture de la paix. Pour M.Djoudi Attoumi, «les guerres sont des bêtises».
Une citation à méditer...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.