Le Bouclier de l'UNOA décerné au Président de la République    Le secteur de la communication œuvre à améliorer la communication institutionnelle    Les pouvoirs publics s'emploient à créer un climat attractif pour l'investissement empreint de confiance    Agressions sionistes à Jénine : session à huis clos au Conseil de sécurité de l'ONU    L'Algérie condamne le massacre commis par l'armée d'occupation sioniste dans le camp de Jénine    CHAN-2022 (1/4 de finales) : "Il faut être fort pour battre le Ghana"    CHAN-2022 (Quarts de finale) - Algérie - Côte d'Ivoire (1-0) : Les Verts au bout du suspens    Des pluies orageuses et chutes de grêle sur le Nord du pays jusqu'à samedi    Décès du moudjahid Zerdoumi Salah: M. Rebiga présente ses condoléances    Grève des services d'assistance à l'aéroport de Milan: le vol d'Air Algérie pourrait connaitre des perturbations vendredi    CHAN 2022/quarts de finale: Sénégal- Mauritanie: "Nous sommes déterminés à gagner"    Beni-Abbes: Merad rencontre des représentants de la société civile    El Tarf: première tranche de plus de 3 milliards DA allouée à la réalisation de 45 opérations de développement    Des cartes prépayées pour acquérir les produits Naftal en mars prochain    Biskra: Belmehdi présente ses condoléances à la famille du défunt Cheikh Abdelkader Othmani    Le Chœur de l'établissement Arts et Culture chante l'Afrique    Lila Borsali présente à Alger son spectacle "La conférence des oiseaux"    Ce cancer financier qui mine l'Algérie    Maroc: appel de soutien et de solidarité pour la libération des prisonniers politiques et des journalistes    Le revers et ses travers !    Diplomatie: Intenses activités pour régler la crise libyenne    Ils seront installés par la Sonelgaz: Des détecteurs de monoxyde de carbone gratuits pour les ménages    Projet de loi sur les stupéfiants et les psychotropes: Le SNAPO se réjouit de l'aboutissement du dossier    Trois individus arrêtés pour vol de bijoux    Tlemcen: Des réaménagements pour le futur pôle urbain    Culture et savoir-vivre    Initiatives et audaces ! Le mot d'ordre du Président aux walis    Demain à 17h00: Algérie-Côte d'Ivoire: Les Verts pour un billet au carré d'as    Demain à 20h00: Sénégal-Mauritanie: Une affiche alléchante    Moi, Roberte Thuveny et le rêve algérien de mon père    DE L'ESPRIT TRIBAL    Conseil des ministres: Trafic des psychotropes et asphyxie au monoxyde de carbone au menu    Pure idiotie    Maroc-Israël: Les manœuvres et le chantage de Rabat    Tlemcen: Le tribunal de commerce spécialisé et son président installés    Algérie, France et l'atout de savoir s'écouter    A toutes fins utiles    L'Algérie affrontera la Côte d'Ivoire en quarts de finale    Trafic difficile sur plusieurs axes routiers    Mise en garde de la Protection civile et du ministère de la Santé    Comment comprendre et faire comprendre le football    Le Général d'Armée Chanegriha en visite officielle en France    Le Président Tebboune réserve un accueil solennel à la présidente du Conseil des ministres italien    Le Burkina Faso demande le départ des troupes françaises dans un délai d'un mois    Une ONG marocaine salue l'adoption d'une résolution sur la liberté de la presse au royaume    Ouargla Pour le développement    Fatima-Zohra Hadj Ahmed expose ses photographies de La Casbah    Visite des monuments et sites archéologiques d'Annaba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le tourisme peine à décoller
BORDJ BOU ARRERIDJ
Publié dans L'Expression le 29 - 12 - 2009

Il est rare de voir dans la région des Biban un touriste étranger.
Les Biban deviendront-ils, un jour, une région à vocation touristique? La wilaya ne propose rien de particulier à même d'attirer les touristes. Pourtant, ce ne sont pas les sites qui font défaut. Aussi, un plan d'action destiné à lancer des «projets touristiques attractifs» dans la région de Bordj Bou Arréridj a été élaboré, «tenant compte de l'environnement naturel, culturel et social des territoires touristiques», indique le directeur en charge du secteur.
Dans cette optique, la wilaya est parvenue à matérialiser, au moyen d'études, l'ensemble des travaux à entreprendre en vue de «mettre en place des infrastructures de base au niveau des espaces destinés à accueillir des investissements touristiques dans plusieurs communes de la région», a précisé Mounir Messadia.
Selon ce responsable, la région des Biban reçoit, chaque année, un millier de visiteurs venus de plusieurs wilayas du pays, mais rarement des touristes étrangers, étant donné que la capacité d'accueil actuelle (5 hôtels) n'offre que 236 chambres, soit 302 lits, en attendant la réalisation de quatre établissements de luxe, notamment au chef-lieu de wilaya. C'est clair, la région des Biban n'a pas une vocation touristique et ce ne sont pas les projets de réalisation d'hôtels dans la région qui feront courir le touriste. «Il faut bien que le touriste trouve où dépenser son argent tout de même, à condition aussi que la prestation de service soit à la hauteur des attentes, notamment le transport vers les sites, les guides touristiques, l'accueil etc..», soulignent les observateurs.
Toutefois, certaines daïras aux potentialités touristiques avérées, pouvant constituer de véritables pôles pour le tourisme écologique, «manquent cruellement d'infrastructures hôtelières dignes de ce nom, à l'exemple de la zone forestière du nord de la wilaya, Zemmourah et Djaâfra, en particulier», a souligné le directeur du tourisme, d'où, a-t-il ajouté, «la nécessité d'un plan d'action tenant compte de tous les paramètres».
Trois grands axes sont ainsi retenus dans le cadre de l'aménagement touristique, à savoir le tourisme rural, le tourisme récréatif et le tourisme thermal, «tous en relation avec une approche de développement durable».
Selon la même source, six sites sont proposés pour être classés en zones touristiques par la direction du tourisme, en l'occurrence le barrage de Aïn Zada, le village d'El Gheliat (Zemmourah), la région forestière de Djelifa, le site thermal de Hammam Ibaïne, le tombeau romain de Bordj Ghedir et les ruines de l'ancienne cité de Tihamamine (El Hammadia).
M.Messadia a estimé dans ce contexte que les communes doivent également jouer un rôle de «locomotive» pour promouvoir le tourisme rural, notamment par le développement du secteur artisanal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.