Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Benbouzid dévoile les priorités du secteur après la levée du confinement    Territoires Non Autonomes: l'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Le ministre de la Communication salue les efforts des travailleurs du secteur    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    COVID-19: 157 bus mobilisés pour le transport quotidien des personnels de la santé    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Le discours intégral de Tebboune    Covid-19: la crise sanitaire entraînerait des transformations numériques "majeures" en Afrique    195 nouveaux cas confirmés et 10 décès enregistrés en Algérie    Hand-MCO: pour un changement du système de compétition des 2 premiers paliers    La détente est nécessaire et possible    CIO : Report des JO-2021 ?    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    5 ans de prison ferme requis    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Proche-Orient : Les Palestiniens refusent l'aide médicale de MBZ    Défense ; Les Etats-Unis se retirent du traité «Open Sky»    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    On vous le dit    Brèves    Khemis El Khechna : Le marché de gros cédé à 16,2 milliards    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Au royaume de Massinissa, Jugurtha, Koceila et Dihya    Oran : Les artistes anonymes, autres victimes collatérales de la pandémie    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    La production de la fraise en net recul à Jijel    Les travaux traînent en longueur    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    La fin de Cheikh Shamessedine sur Ennahar TV    AID EL-FITR : Les journées du 1er et 2 chaoual chômées et payées    Le Président de la République reçoit un appel téléphonique de son homologue égyptien    Les cas confirmés de Covid-19 en hausse dans la bande de Ghaza    L'espoir, cet emprunt fait au bonheur !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La culture sort des sentiers battus
BOUIRA
Publié dans L'Expression le 12 - 05 - 2010

La direction qui veut relancer le 7e art vient de décider de l'aménagement de l'ex-théâtre communal «Lalla-Khadidja», en cinémathèque.
Le directeur de la culture de la wilaya de Bouira, M.Reghal Omar, et en prévision des préparatifs du 1er Festival de Tikjda, a organisé une rencontre avec notre quotidien pour nous présenter son secteur. Depuis trois ans, le secteur connaît une réelle dynamique et commence à sortir des sentiers battus qui confinaient la culture à des scènes folkloriques et circonstancielles.
«La culture est un comportement quotidien, elle est l'expression artistique, civilisatrice et citoyenne de la nation. Ce n'est pas seulement la perpétuation du passé mais l'actualisation du passé et sa mise en conformité avec le présent, mais aussi et surtout, une projection et des perspectives pour le futur».
Dans le cadre de cette vision tracée par l'autorité suprême du pays, à travers le programme du ministère, le secteur a bénéficié depuis 2006 d'une enveloppe financière de 157 milliards de dinars. Plusieurs grands projets ont été retenus et sont en phase de réalisation. En plus d'une grande Maison de la culture «Ali-Zamoum», opérationnelle depuis maintenant deux années, le chef-lieu de wilaya a bénéficié d'un théâtre de verdure d'une capacité de 3500 places. Le projet sera le deuxième au plan national après celui de Aïn Témouchent.
Un autre théâtre qui accueillera 2500 spectateurs, est en cours de réalisation et son inauguration est prévue pour le mois de juillet prochain.
Voulant relancer la culture de la lecture, cinquante-quatre bibliothèques et salles de lecture sont en réalisation à travers les quarante-deux communes de la wilaya. «Nous avons déjà réceptionné et doté 17 bibliothèques d'ouvrages et de moyens audiovisuels et 4 salles de lecture. Nous pensons ouvrir les 33 restantes à l'occasion du 5 Juillet prochain.» Le chef-lieu sera doté d'une grande structure annexe de la Bibliothèque nationale.
La direction qui veut relancer le 7e art vient de décider de l'aménagement de l'ex-théâtre communal «Lalla-Khadidja», en cinémathèque. Les centres «Boukrif» de M'chedallah et «Djarah» de Lakhdaria sont aussi au programme 2010. La salle «Errich» sera reconvertie en théâtre régional. Au stade de l'étude, une école des beaux-arts est inscrite alors qu'un institut régional de musique est en voie de concrétisation sur le site réservé au pôle universitaire; il coûtera 20 milliards de centimes.
Concernant les vestiges anciens, la réhabilitation du fort de Draâ El Bordj est confiée à des spécialistes qui restaureront les lieux et transformeront ce monument en musée. A El Hakimia c'est le mausolée «Ouled Salama» qui fait l'objet d'une réhabilitation. La muraille de Sour El Ghozlane et ses cinq portes datant de l'ère romaine sont en cours, malgré les oppositions de certains riverains et occupants illicites des habitations limitrophes.
Sur le plan des activités, la direction de la culture participe périodiquement aux échanges interwilayas avec des artistes locaux, des hommes du théâtre qui essaient, à chaque occasion, de donner un aperçu des spécificités de la région qui a le mérite d'être un amalgame de la culture nationale surtout que Bouira, géographiquement, est le centre de la vaste Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.