Tebboune présente ses vœux au peuple algérien    Football / Ligue 1 algérienne : le NC Magra et le RC Arbaâ se neutralisent (0-0)    Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov    Formation professionnelle: plus de 300.000 nouvelles places pédagogiques à la prochaine rentrée    Pneumologie : faire bénéficier l'Algérie de l'expérience de sa diaspora    Fédération algérienne de football (FAF) : "Le nouveau DTN sera connu au plus tard mi-décembre"    Cérémonies et activités religieuses à travers les différentes mosquées à l'occasion du Mawlid Ennabaoui    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Visite de courtoisie chez Goudjil    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    In memoriam Octobre 88    Embrouille    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Une semaine chargée pour l'ANP    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



“Je nationaliserai Sider El-Hadjar et Asmidal”
Louisa Hanoune à Annaba
Publié dans Liberté le 04 - 04 - 2009

Pour le PT, le principe de partenariat a échoué en Algérie, et il est temps de se ressaisir en permettant Aux travailleurs de se réapproprier la totalité des 1 500 entreprises privatisées à travers le pays.
Lors du meeting qu'elle a animé à Annaba, jeudi, la candidate du Parti des travailleurs à l'élection présidentielle est revenue avec force sur la politique effrénée de privatisation menée jusqu'ici par le gouvernement.
Citant les propres initiateurs de ce programme, qui ont avoué cela, elle affirmera que le principe de partenariat a échoué en Algérie et qu'il est temps de se ressaisir en permettant aux travailleurs de se réapproprier la totalité des 1 500 entreprises privatisées à travers le pays. “Il s'agit là d'une question de souveraineté nationale, si je suis élue, je nationaliserai de nouveau les complexes industriels d'Asmidal et de Sider El-Hadjar, où plus de 40% des postes de travail ont été supprimés alors que l'Etat algérien continue de prendre en charge les frais d'exploitation des deux entités économiques.”
Inspirée par la révolution sociale du Venezuela de Hugo Chavez, notamment dont elle a loué au passage le courage politique, Mme Hanoune dira que les réformes économiques inscrites au programme “de rupture véritable” de son parti ne sauraient être concrétisées, si elle n'a pas la majeure partie du peuple derrière elle. “Pour cela, il faut aller voter massivement, il nous faut le soutien et la solidarité populaire pour recouvrer les acquis légitimes des travailleurs”, insistera-t-elle.
Réitérant sa détermination à bannir les pratiques politiques qui ont, selon elle, mis le pays et le peuple à genoux, elle affirmera que son programme prône également des réformes profondes dans plusieurs secteurs tels que la justice, l'enseignement supérieur, la santé, la culture, l'environnement. Elle titillera l'ego local en évoquant le phénomène de l'émigration clandestine des milliers de jeunes Algériens.
“Les harragas sont des victimes du système actuel. Leur détermination à fuir le pays par tous les moyens, au risque souvent de leur vie, est un signe révélateur du désespoir de voir leurs conditions s'améliorer ; le système économique défaillant, la marginalisation, la hogra ont fait que la population juvénile algérienne ne se reconnaît plus dans son propre pays”, dénoncera la candidate avant de reconnaître que tout n'est pas perdu, malgré tout, et que les différents contacts qu'elle a eus avec des jeunes lors des meetings qu'elle a animés dans les villes côtières, au centre et à l'ouest du pays l'ont réconfortée. “L'espoir est encore permis en
Algérie pour ses enfants : la solution est là. Hna imout Kaci ! C'est fini le visa ! C'est finie la harga ! Il faut rester ici et ensemble nous reconstruirons, aux côtés de votre candidate Louisa Hanoune, une Algérie d'où seront exclus le mépris du citoyen et la malvie.”
A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.