Les deux poids, deux mesures de la wilaya d'Alger    Une marche populaire empêchée à El-Esnam    Un membre du BP du FLN convoqué par la justice    Huit campus algériens dans le Top-100    Deux ouvrages de Abdenour Keramane attendus en octobre    Projets AADL à Biskra : Les souscripteurs réclament des cités aménagées    La fille des Aurès    Mostaganem : La police met en échec une tentative d'émigration clandestine    Les travaux traînent en longueur    Jijel : La barre des 1000 contaminés dépassée    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    ANSEJ: large mouvement au niveau des directions d'annexes    Les effets négatifs du stress sur votre apparence    Metz : Boulaya frusté par les deux points perdus face à l'OM    Nice : Vieira privé d'Atal et Boudaoui face à Bordeaux    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Electricité et gaz: Les ménages pas concernés par la hausse des tarifs    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un nouveau gouvernement    Ain Bessem: Une femme blessée dans un incendie    Un concept à revisiter ?    Trois morts et 426 blessés sur les routes en 48h    Equipe nationale: Le Nigeria et le Mexique en octobre    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    RC Relizane: Aucun projet sportif à l'horizon    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    L'avis des experts    Le transport inter-wilaya sera renforcé    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Le verdict final sera prononcé cette semaine    L'ex-international Abdelouahab Maiche n'est plus    "L'Accord d'Alger" mis en exergue    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Le verdict final dans l'affaire Sovac connu mercredi    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Importation: Pas de retour aux licences    M6, La petite chaîne qui «mente» !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cheb Abdou signe une soirée exceptionnelle
À J-1 DE LA CLÔTURE
Publié dans Liberté le 03 - 08 - 2010

L'avant-dernière soirée du Festival de la musique et de la chanson raï de Sidi Bel-Abbès a été, sans conteste, la meilleure de toute. La soirée a tenu toutes ses promesses, et a permis aux mélomanes de se délecter sur les airs colorés et fusionnés d'une musique populaire, jeune et fraîche. Le plateau artistique était également des plus intéressants ; les artistes ont créé une ambiance feutrée au stade des trois frères Amarouche.
Seule bémol de la soirée, la défection à la dernière minute de cheba Fadéla, qui n'a pas donné de raisons, pas même aux organisateurs. Ces derniers ont essayé de la joindre par téléphone, mais sans grand succès. Mais le show doit continuer et le début de soirée a été marqué par l'entrée en compétition de cheb Djilo. La scène a été investie ensuite par cheb El Hebri d'Oran, un “vétéran” du raï, qui a porté l'assistance vers l'âge d'or de la musique raï, celle des années 1970/80 relative aux balbutiements de ce genre. Un moment fort nostalgique.
El Hebri a repris les plus beaux standards de cette période-là, notamment El Haraba. De son côté, cheb Yacine de Sidi Bel-Abbès a présenté quelques chansons de son propre répertoire, notamment Diriha fi balek ou encore Djahida ma hsebtekche tensini. Ensuite vint le tour de cheb Nassim d'Alger (lauréat du premier prix lors de la précédente édition du festival). Il a pris le relais et gratifié les spectateurs de ses plus beaux titres, entre autres Tal Adabek, Cheddi âaliya talbek et Omri touahechtha.
Cheb Nassim a une nouvelle fois séduit le public de la Mekerra, pour son deuxième concert dans cette ville. Magic System, le très attendu groupe, a présenté une compilation de ses tubes. Mais au milieu du spectacle, une coupure de courant a interrompu le show pour quelques minutes. La deuxième partie de la soirée a permis à cheb Akil de se produire sur scène. Il a revisité ses chansons phares, à l'exemple de Avis de recherche, Kebda ou el âmer et Dar Mekria. Pour clôturer la soirée en beauté, Abdou fait exulter le public.
Fidèle à lui-même et à sa réputation de showman, il a présenté une compilation de ses tubes, fredonnés en chœur par ses fans, qui se sont défoulés, jusqu'à une heure tardive de la nuit. Après avoir revisité quelques-uns de ses nombreux succès, Abdou a offert un inédit extrait de son dernier album, intitulé Gagit. Encore une fois, Abdou a mis le feu à la capitale de la Mekerra. Quel bonheur !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.