Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





10 000 mineurs impliqués dans des crimes
Bilan inquiétant de la police judiciaire
Publié dans Liberté le 22 - 03 - 2011

Selon les statistiques de la direction de la police judiciaire (DPJ) de la DGSN, près de 10 000 mineurs ont été arrêtés en l'espace d'une année, rendus coupables d'infractions diverses dont 129 âgés de moins de 10 ans. Le bilan rendu public hier est alarmant, il s'agit aussi de 5 418 mineurs victimes de violence dont 2 072 filles, 177 mineurs enlevés et 20 autres victimes d'homicide volontaire. Trente et un mineurs harragas ont été également interpellés l'année dernière.
Il est utile de souligner que la capitale vient en tête avec le nombre de mineurs arrêtés, suivie des wilayas de Tamanrasset, Oran et Sétif.
Les services de la PJ ont traité, durant l'année dernière, 6 567 affaires concernant la délinquance juvénile où 9 196 mineurs impliqués ont été arrêtés dont 309 filles, et présentés devant la justice, 1 032 ont été écroués parmi eux 16 filles, 438 placés dans des centres spécialisés et plus de 400 remis à leurs parents.
Les chiffres ont été rendus publics, hier, lors d'un point de presse animé par la cellule de communication de la DGSN à l'Ecole de police de châteauneuf, le commissaire divisionnaire Aziz Affani, directeur central de la PJ, a affirmé lors de la présentation du bilan, que le vol vient en tête des infractions commises par ces délinquants mineurs avec 3 773 cas suivi de la violence physique, soit coups et blessures volontaires (CBV) avec 2 153 cas.
parmi les mineurs impliqués, 4 010 sont auteurs d'atteintes aux biens dont 382 auteurs dans la dégradation des biens et 2 338 mineurs impliqués dans les atteintes aux personnes alors que 248 mineurs sont impliqués dans des associations de malfaiteurs. le bilan fait ressortir aussi que le plus grand nombre de mineurs arrêtés sont âgés entre 16 et 18 ans avec 5 541 délinquants et 3 014 âgés entre 13 et 16 ans et 512 mineurs âgés entre 10 et 13 ans alors que 129 enfants âgés de moins de 10 ans ont été également arrêtés pour leur implication dans divers crimes. Mais les enfants sont aussi victimes de la violence sous toutes ses formes allant jusqu'à l'assassinat ; les services de la PJ ont enregistré 5 418 mineurs victimes dont 2 072 filles ; ces enfants sont pour la plupart (3 108 cas) victimes de CBV suivis de 1 573 victimes d'abus sexuel et 532 de mauvais traitement. durant l'année 2010, les mêmes services ont enregistré 177 mineurs victimes d'enlèvement et 20 mineurs ont été assassinés en une année, ce qui donne une moyenne de deux victimes d'homicide volontaire par mois.
96 corrompus arrêtés et 885 harragas interpellés
Le DPJ n'a pas manqué aussi de préciser que ses services ont enregistré en matière de lutte contre la criminalité une baisse de 5,5% et le taux d'élucidation des affaires a dépassé 50,63%. concernant le volet des affaires économiques et financières traitées par la DPJ, le bilan fait état d'une hausse dans le nombre des affaires estimée à 6%, soit 3 662 affaires traitées ayant entraîné l'arrestation de 7 061 personnes dont 2 157 écrouées. En effet, les services de la PJ ont traité 1 472 affaires économiques, ce qui a permis l'arrestation de 3 076 personnes dont 634 ont été écrouées ; 2 190 affaires financières où 3 985 personnes impliquées ont été arrêtées, parmi elles, 1 523 ont été écrouées.
Dans ce cadre, 80 individus ont été arrêtés suite au traitement de 11 affaires de négligence ayant entraîné la perte des fonds publics et 239 affaires de soustraction et dissipation et usage illicite de biens publics qui a entraîné l'arrestation de 789 personnes dont deux étrangers et 956 affaires de faux et usage de faux, ce qui a permis d'ailleurs l'arrestation de 2 018 personnes parmi elles, 449 étrangers et 734 autres personnes ont été impliquées dans 408 affaires d'escroquerie.
Evoquant la corruption “traditionnelle”, le DPJ fait remarquer qu'en matière de chiffres, ses services ont traité 75 affaires de corruption ayant entraîné l'arrestation de 96 individus dont 5 étrangers avec une hausse sensible par rapport à l'année 2009 qui a enregistré 47 affaires seulement. les mêmes services ont traité, durant la même période, six affaires liées à la cybercriminalité.
Le vol de véhicules prend de l'ampleur ; le bilan a fait état du type de voitures ciblées par les réseaux criminels, il s'agit, entre autres, de Hyundai accent, Renault Kongo, Toyota Hullix et Chevrolet Aveo ; seuls 457 véhicules ont été récupérés parmi 2 099 volés en 2010 !
Dans le cadre de la lutte contre l'émigration clandestine, 885 candidats à ce phénomène ont été arrêtés dont 31 mineurs et 1 étranger. Les services de la PJ ont traité 187 affaires de harragas durant l'année 2010 dans les wilayas d'Alger, d'Oran, d'Annaba, de Mostaganem, de Tlemcen et de Skikda.
27 postes de police pour sécuriser les gares ferroviaires
De son côté, le commissaire divisionnaire, Amrane Achour, directeur central de la sécurité publique, a tenu dans un point de presse à axer son intervention sur le renforcement de la police de proximité en exposant les derniers résultats du sondage sur la relation citoyen-police suite à un formulaire questionnaire qui a révélé que 81,16% des citoyens ont déclaré être satisfaits de l'accueil contre 18,46% peu satisfaits. “on suit de très près l'accueil et on analyse les sondages chaque trimestre”, a-t-il souligné tout en indiquant qu'un officier de police formé a été désigné dans ce cadre dans chaque commissariat.
Le bilan de la DSP précise que 6 670 956 véhicules ont été soumis au contrôle dans les différents barrages de police durant l'année 2010.
Le DSP a révélé aussi que 27 postes de police ont été implantés au niveau de 98 gares ferroviaires où 452 policiers veillent également à la surveillance des voyageurs. Concernant la violence dans les stades, les mêmes services ont enregistré 356 blessés dans 88 incidents sportifs ayant entraîné l'arrestation de 481individus dont 78 mineurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.