«Le peuple est fermement déterminé à mener l'Algérie à bon port»    Charfi avertit contre les violences qui «nuisent au pacifisme du Hirak»    Un ex-conseiller à la Présidence et un homme d'affaires placés en détention provisoire    Eliminatoires CAN-2021 : défaite de la Zambie à domicile devant le Zimbabwe    L'Algérie rejette les positions considérant les colonies israéliennes comme "ne contrevenant pas au droit international"    Code barres: plus de 400.000 produits sont codifiés en Algérie    L'économie du savoir permet la diversification de la production hors hydrocarbures    Chlef: quatre personnes arrêtées et saisie de plus de 53.000 unités de boissons alcoolisées    ILS TENTAIENT DE RALLIER DES GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Huit individus arrêtés à Relizane et Ghardaïa    Accidents de la route : 38 morts et 954 blessés en une semaine    COUVERTURE DE LA PRESIDENTIELLE : Les médias tenus de respecter les lois    Eucoco/Sahara occidental: plusieurs ateliers et rencontres au programme de la Conférence    CNAS D'ALGER : Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour les maladies professionnelles    ORAN : Démantèlement de deux réseaux de trafic de cocaïne    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    Opération ville morte à Tichy    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Les services de la santé rassurent    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    JSMB – RCR : Victoire impérative pour les Béjaouis    Annulation des stages à l'étranger : Les universitaires s'indignent    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    Infos Campus    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    39ème marche des étudiants: La mobilisation se poursuit    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    4 manifestants condamnés    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Volkswagen investit pied au plancher    400 millions de dollars à l'horizon    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture des travaux de l'atelier sur les changements climatiques à Alger
Les défis qui attendent les pays arabes et l'Afrique du Nord
Publié dans Liberté le 12 - 10 - 2011

Les participants à ce rendez-vous se pencheront, durant trois jours, sur le processus politique des négociations climatiques, l'adaptation des mécanismes de financement (Fonds vert), le transfert des technologies et la sécurité alimentaire.
Les travaux de l'atelier préparatoire à la conférence des Nations unies sur les changements climatiques et le développement durable qui aura lieu à Durban, en Afrique du Sud, ont débuté, hier, à la résidence Djenane El-Mithaq (Alger). Cet atelier, qui a regroupé les négociateurs de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena), entre dans le cadre des préparatifs en prévision de la 17e conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, prévue en décembre prochain à Durban (Afrique du Sud), mais aussi pour préparer le sommet de Rio+20 sur le développement durable, prévu en juin 2012. Une initiative du ministère des Affaires étrangères en coordination avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Les participants se pencheront, lors de ce rendez-vous de trois jours, sur le processus politique des négociations climatiques, l'adaptation des mécanismes de financement (Fonds vert), le transfert des technologies et la sécurité alimentaire. Cet atelier permettra aussi de mettre l'accent sur certains défis majeurs liés aux changements climatiques.
Dans son allocution, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a qualifié le rendez-vous de Durban de “crucial” pour bâtir de nouvelles résolutions sur des bases communes concernant les pays arabes et ceux de l'Afrique du Nord, sans compter sur la volonté politique pour trouver le cadre idéal. “Il ne s'agit pas seulement de limiter l'émission des gaz à effet de serre, mais aussi pour inculquer la culture pour un développement durable.” M. Medelci n'a pas omis d'évoquer à cette occasion les ressources de financement qui jouent un rôle important dans la mise en place de cette politique internationale pour l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique, qui sera discuté lors du sommet de Durban. “La mobilisation de financements nouveaux et additionnels pour assurer un bon fonctionnement du comité d'adaptation et du comité exécutif technologique demeure l'une des revendications des pays en voie de développement”, indiquera-t-il, ceci aux côtés d'autres questions cruciales, comme le transfert des technologies, la sécurité alimentaire et l'énergie. “L'Algérie a inscrit la lutte contre le changement climatique dans ses programmes de développement… et fait partie des rares pays qui ont réalisé un projet de capture et de stockage du carbone dans les formations géologiques à In Salah”, dira M. Medelci.
De son côté, le ministre de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, Chérif Rahmani, a évoqué dans son discours les défis qui attendent le monde arabe et l'Afrique du Nord qui, selon lui, “doivent dès à présent penser à l'après-pétrole et se doter d'autres sources d'énergie”. Pour le ministre de l'Environnement, il est impératif de connaître les positions des pays développés et émergents et de les coordonner avec les positions des pays en voie de développement ; c'est là tout l'enjeu de la rencontre de Durban.
M. Rahmani ajoutera à cette occasion qu'il est impératif de renforcer le système onusien pour la protection du patrimoine commun de l'humanité. Pour sa part, M. Mamadou Mbaye, chef du bureau régional du Pnud à Alger, estime que les voix du monde arabe et de l'Afrique ne peuvent être ignorées et qu'il est impératif de parler d'une seule voix “coordonnée et cohérente”, s'appuyant sur une déclaration du SG de l'ONU, Ban Ki-moon, qui a déclaré que “nous ne pouvons aller vers l'avenir en pratiquant la politique de la terre brûlée”.
En somme, pour les pays arabes comme ceux de l'Afrique du Nord, l'heure est à la mobilisation pour faire face aux pays développés lors de la rencontre de Durban.
Chérif Memmoud


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.