Alors que la défense d'Oultache évoque un tir mortel d'une tierce personne : La partie civile s'interroge sur les commanditaires de l'assassinat de Tounsi    30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    Imposante mobilisation à Alger    À qui distribuer les bons points ?    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    La rencontre fédérale a failli dégénérer    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hakim Benladghem, le « Mohamed Merah » de Belgique
Publié dans Liberté le 27 - 03 - 2013

Le quotidien belge « Le Soir » précise que l'individu abattu sur l'autoroute A8 le 26 mars est né le 23 octobre 1973 à Nancy et qu'il vivait en Belgique « depuis deux ou trois ans » sans que le Consulat d'Algérie à Bruxelles, consulté par « Liberté » ne puisse confirmer ces affirmations.
Le parquet fédéral belge suspecte toutefois Hakim BENLADGHEM d'être proche d'une mouvance terroriste. Fin 2012, le parquet a exécuté deux commissions rogatoires envoyées par les autorités françaises concernant l'homme, toujours marié à une Française, Aisha K.
Selon la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Hakim BENLADGHEM pourrait appartenir à une association de malfaiteurs agissant à des fins terroristes. L'enquête a permis de démontrer que l'homme achetait du matériel militaire (gilets pare-balles, kalachnikov, casque muni d'un dispositif de vision nocturne) , des cartouches et divers accessoires comme des viseurs longue distance.
L'enquête a également mis en évidence un lien entre le suspect et le vol à main armé, commis dans un restaurant de la Région bruxelloise , le 21 mars dernier. Ce jour-là, Hakim Benladghem aurait réalisé un braquage dans un restaurant anderlechtois pour se procurer les armes détenues sans permis par le restaurateur. Vers 15 heures le 21 mars , un homme , accompagné de deux complices, a fait irruption dans le restaurant en tirant des coups de feu au plafond à l'aide d'une kalachnikov.
En soupçonnant Hakim Benladghem de vouloir perpétrer des faits répréhensibles, les enquêteurs belges avaient donc décidé d'arrêter le suspect qui, selon les collègues de « Sud-Presse » était suivi depuis quelques jours.
A plusieurs reprises, Hakim BENLADGHEM aurait déclaré qu'il voulait tuer des policiers.
Le quotidien bruxellois « Le Soir » ajoute que l'homme n'appartenait pas à un mouvement terroriste mais qu'il s'agirait plutôt d'un « électron libre , comme le tristement célèbre Mohamed Merah».
A.M


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.