Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Registre du commerce
Vers l'inscription par voie électronique
Publié dans Liberté le 16 - 09 - 2014

L'adoption du projet de loi définissant les règles générales relatives à la signature et à la certification électronique va permettre aux différents demandeurs du registre du commerce de s'inscrire directement en ligne, a indiqué hier, à Alger, le ministre du Commerce, Amara Benyounès. "Nous avons fait passer, au niveau du Conseil des ministres, le projet de loi définissant les règles générales relatives à la signature et à la certification électronique. Une fois adoptée par le Parlement, la personne n'aura plus besoin de se déplacer pour s'inscrire au registre du commerce", a-t-il déclaré à la presse en marge d'une visite d'inspection au Centre national du registre du commerce (CNRC). Pour préparer cette étape, qui va constituer, selon le ministre, une "véritable révolution" dans la gestion du registre du commerce, le CNRC travaille, actuellement, à résoudre les problèmes d'authentification. Concernant le registre du commerce électronique, M. Benyounès, qui a qualifié cette opération de "vitale" pour le commerce en Algérie, a précisé que 80 000 registres ont été délivrés depuis le lancement de l'opération en mars dernier. L'objectif essentiel de cette opération étant de renforcer la sécurité des documents et de moderniser le contrôle des activités commerciales. Jusqu'au 4 septembre dernier, l'Algérie comptait, selon le directeur général du CNRC, Chafik Chiti, plus de 1,7 million de commerçants inscrits au registre du commerce dont seulement 156 664 personnes morales. Sur un autre sujet, M. Benyounès a souligné que le commerce informel constitue une véritable "plaie pour l'économie nationale". "C'est une perte sèche pour l'Etat", a-t-il considéré sans pour autant donner de chiffres sur les pertes financières causées par ce phénomène. "Il est vrai que ces commerçants (informels) n'ont pas choisi d'être dans l'informel mais une fois que toutes les conditions (de réintégration) seront réunies nous allons être intolérants avec les personnes ou les entreprises qui refuseront de réintégrer l'économie réelle", a-t-il averti. Par ailleurs, le ministre du Commerce a rappelé que l'ambassadeur argentin Alberto D'Alotto chef du groupe de travail chargé du dossier d'adhésion de l'Algérie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est attendu fin octobre à Alger pour négocier et discuter certains aspects de la candidature algérienne au système multilatéral de commerce.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.