AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    CAMPAGNE DE RECOLTE DE POMMES DE TERRE DE SAISON : Un rendement record à Mostaganem    SAISON ESTIVALE A MOSTAGANEM : Les citoyens invités à rationaliser l'eau potable    AFIN DE RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Air France annonce 4 vols quotidiens entre Alger et Paris    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    DETERIORATION DE LA FRESQUE MURALE A ALGER : L'auteur arrêté par les services de sécurité    L'artiste Hakim Dekkar infecté par Coronavirus    197 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel    SURETE DE WILAYA DE TLEMCEN : Saisie de 146 kg de kif en 3 mois    GEL DESINFECTANT : La commune de Mascara passe au stade de fabrication    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Covid19-Saison estivale: vers un protocole sanitaire pour protéger les citoyens    Accidents de la circulation et noyades : 4 décès en 48 heures    "La triste histoire de Maria Magdalina", troisième roman de Abdelkader Hmida    Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement    Sonatrach : la reprise du travail des employés se fera progressivement    Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    CIO : Report des JO-2021 ?    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    5 ans de prison ferme requis    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    La production de la fraise en net recul à Jijel    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie menacée par le cyberterrorisme et l'espionnage
LES SERVICES DE SECURITE PREPARENT LA RIPOSTE
Publié dans Liberté le 25 - 05 - 2016

"Les individus, les entreprises, les institutions de l'Etat sont victimes des cybermenaces", a reconnu le général-major, Menad Nouba.
L'Algérie est-elle prête à faire face aux multiples menaces qui se profilent, chaque jour, sur Internet ? Hier, les participants au séminaire intitulé "Le cyberespace : enjeux et défis", et qui se déroule au Cercle national de l'armée de Beni Messous, ont été unanimes pour dire que "l'Algérie est en retard. Mais, aujourd'hui, elle a cerné toute la problématique et les décideurs ont pris au sérieux ces menaces pour y faire face." Les experts de 13 pays, dont des Russes, des Français, des Anglais, des Américains, des Italiens, des Canadiens, des Norvégiens, des Espagnols, mais aussi des Tunisiens, des Jordaniens et un représentant de l'Otan, se sont réunis lors du premier séminaire international sur la sécurité numérique organisée par la Gendarmerie nationale (GN) pour évoquer toutes les expériences en matière de lutte contre le cybercrime sous toutes ses formes. En présence du ministre de l'Intérieur, Noureddine Bedoui, le patron de la GN, le général-major Menad Nouba, a, d'emblée, souligné l'urgence de déployer les compétences des services de sécurité dans les "cybermissions" afin de contrer les multiples menaces qui pèsent sur l'Algérie.
"Internet et les réseaux sociaux sont devenus des instruments incontournables (...) Malheureusement, ces espaces sont devenus un support que la cybercriminalité sous toutes ses formes a investi, servant les intérêts des personnes malveillantes et des organisations criminelles, cherchant à réaliser leurs objectifs illicites". Les présents ont révélé que, durant l'année 2015, plus de 500 millions de personnes et 30 000 entreprises ont été victimes d'attaques, d'intrusions et d'espionnage. Les technologies qui s'incrustent, un peu plus chaque jour, dans la terminologie sécuritaire, ont poussé les services de sécurité à mener une cyberguerre sur la Toile infectée par toutes sortes de réseaux criminels, dont les cellules de soutien et de recrutement des terroristes au profit de la nébuleuse Daech. En ce sens, les experts ont estimé que "les terroristes maîtrisent mieux les réseaux sociaux que ceux qui les ont créés ! Ils exploitent toutes les technologies pour occuper plus d'espaces et mener des guerres psychologiques contre les gouvernants et les peuples. C'est de la même manière que les hackers mènent des opérations de grande envergure pour accaparer des capitaux dans les banques et des données secrètes des entreprises". D'ailleurs, Menad Nouba n'a pas omis de souligner que le cyberespace est devenu le lieu privilégié pour commettre des méfaits. Il dira en substance que "les individus, les entreprises, les institutions de l'Etat sont victimes des cybermenaces, comme l'escroquerie, l'atteinte à la vie privée, la diffamation, le vol de données, les atteintes aux systèmes d'information et les infrastructures sensibles, les fraudes, le crime économique, l'espionnage économique et l'atteinte à l'ordre public".
L'objectif du séminaire étant d'arriver à la coopération opérationnelle et l'échange d'expériences entre les pays participants, Menad Nouba a exhorté les experts et participants aux ateliers d'apporter à l'institution de la GN "les éléments dont elle a besoin pour affiner son plan d'action en relation avec les questions de la cybersécurité".
Aux yeux de l'orateur, l'Algérie est face à un combat et un exercice aussi difficile que cela puisse paraître. "Cette réalité nous interpelle. La Gendarmerie nationale a pris en charge cette problématique et a mis en œuvre tous les moyens d'investigations par une action préventive, mais aussi répressive." Les travaux à huis clos des ateliers devront déboucher sur une série de recommandations à même de permettre à l'Algérie de mettre en œuvre une nouvelle gouvernance pour faire face notamment au cyberterrorisme et à l'espionnage.
FARID BELGACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.