Goudjil confirmé dans son poste    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bob Dylan décroche le Nobel de littérature
Pour la première fois, l'Académie récompense un chanteur
Publié dans Liberté le 15 - 10 - 2016

La légende du rock-folk a reçu le prix Nobel de littérature pour avoir "créé, dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine, de nouveaux modes d'expression poétique. Bob Dylan écrit une poésie pour l'oreille".
Contre toute attente, le chanteur et poète Bob Dylan a décroché, jeudi dernier, le prix Nobel de littérature, a annoncé la secrétaire générale de l'académie Nobel à Stockholm, Sara Danius. L'artiste a été récompensé "pour avoir créé, dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine, de nouveaux modes d'expression poétique", a déclaré la secrétaire générale, tout en ajoutant : "Bob Dylan écrit une poésie pour l'oreille."
Si cette récompense surprend, Dylan reste un poète qui, grâce à ses chansons, n'a cessé de se réinventer et de réinventer le rock. Sara Danius a d'ailleurs expliqué ce choix en déclarant, lors de l'annonce du lauréat, que Dylan "est un grand poète de pure tradition anglophone qui n'a cessé de se réinventer." Et d'indiquer : "Si vous regardez en arrière, Homère et Sappho écrivaient déjà des textes poétiques qui étaient faits pour être joués." Aussi, grâce à leur richesse, les paroles de Dylan "s'inscrivent dans cette tradition avec des chansons qui peuvent être lues comme jouées", a conclu la secrétaire générale de l'académie.
Suite à l'annonce du prix Nobel de littérature pour Bob Dylan, cette récompense a toutefois suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux de la part de poètes et écrivains, d'hommes politique, ou encore de critiques, qui y sont allés chacun de leur argument pour défendre ou remettre en cause le choix de l'institution suédoise.
Peu connu du public, Dylan s'est aussi intéressé à la littérature, en 1971, où il a publié un recueil de poésies en prose, suivi, en 2004, d'une autobiographie intitulée Chroniques, volume1 (éd. Fayard) dans laquelle il parle de sa carrière musicale, de ses débuts dans la musique, ainsi que de sa vie de famille.
Né le 24 mai 1941 à Duluth dans l'Etat du Minnesota, aux Etats-Unis, Bob Dylan, de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, est issu d'une famille juive dont les grands-parents avaient fui l'Europe de l'Est à cause des violences faites à leur communauté. Tout au long de sa longue et prolifique carrière, qui a débuté en 1962, Dylan aura sorti 43 albums et écrit plus de 500 chansons, dont plusieurs engagées, et dans lesquelles il y dénonce la ségrégation raciale, le traitement des minorités en Amérique, ou encore la guerre du Vietnam, comme Blowin' in the Wind et The Times They Are a-Changin', et d'autres chansons qui ont connu un retentissant succès de part le monde, comme Like a Rolling Stone, Ballad of a Thin Man, All Along the Watchtower, Masters of War ou encore Gates of Eden. À noter que son dernier album Fallen Angels, trente-septième album studio de l'auteur-compositeur, est sorti en mai 2016 et reprend les plus grands succès des années 1949-1950, popularisés par Frank Sinatra.
Yasmine Azzouz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.