Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Benghabrit annonce un bac sous haute sécurité
Pour éviter la fraude ayant entaché les examens précédents
Publié dans Liberté le 10 - 05 - 2017

Entre autres mesures arrêtées, il est annoncé le dépôt des mobiles ou de tout autre moyen de communication dans une salle à l'entrée du centre. Les mobiles des encadreurs seront déposés au niveau du bureau du chef du centre.
La sécurisation du baccalauréat 2017 fait l'objet d'une attention particulière de la part du gouvernement, a indiqué, hier la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, qui a annoncé une batterie de mesures de sécurité, lesquelles viennent se greffer à celles qui existent déjà. Il s'agit, principalement, du réaménagement du siège principal de l'Office national des examens et concours (Onec) de Kouba, de la diminution du nombre des centres où seront gardés les sujets des épreuves et l'installation de brouilleurs et des équipements de vidéosurveillance au niveau du centre d'impression des sujets et des centres de conservation des sujets (DE). Cette année, contrairement aux années précédentes, aucun retard ne sera admis pour les candidats. La ministre a rappelé aux candidats que l'entrée au centre de déroulement de l'examen s'effectue une demi-heure avant le début des épreuves. "Tout candidat qui arrivera au centre après
9 heures sera privé d'examen, sachant que les centres de déroulement ouvrent leurs portes à 8h", a averti la ministre, en annonçant que durant la demi-heure, de 8h30 à 9h, des conseils sont prodigués aux candidats pour les préparer psychologiquement à l'examen. L'autre mesure annoncée consiste en le dépôt des mobiles ou de tout autre moyen de communication dans une salle à l'entrée du centre. Les mobiles des encadreurs seront déposés au niveau du bureau du chef de centre. Cela étant, toutes les mises en garde et les interdictions sont rappelées dans les convocations et affichées à l'entrée du centre d'examen et au niveau de la salle d'examen. La ministre a estimé qu'"il est fâcheux de faire, sans cesse, le lien entre ces examens et la fraude, alors que dans la longue durée, les cas de fraude enregistrés ont toujours constitués une proportion infime".
Plus du quart de la population scolarisée aux examens nationaux
Ce sont, en effet, plus de 2 millions de candidats qui se présenteront cette année aux différents examens, qui se dérouleront du 24 mai au 15 juin, a annoncé la ministre de l'Education nationale lors de la conférence de presse. Soit un effectif légèrement en hausse de 4 670 candidats par rapport à la session de 2016. La ministre de l'Education a tenu à souligner, dans ce cadre, que les effectifs globaux des trois examens nationaux représentent plus du quart de la population scolarisée, en rappelant, que pour la seconde fois consécutive, il sera procédé au maintien des candidats de 5e dans leur établissement et le passage à l'évaluation continue de l'épreuve d'EPS pour les candidats scolarisés (BAC + BEM).
L'analyse par genre fait apparaître une prédominance des filles par rapport aux garçons aux deux examens du baccalauréat et du BEM, alors que la parité est légèrement en faveur des garçons à l'examen de 5e, a indiqué, en outre la ministre. Pour la réussite de ces rendez-vous, 690 000 personnels ont été réquisitionnés, soit 95% de l'ensemble des fonctionnaires du secteur. La ministre a informé que les résultats des trois examens seront proclamés au plus tard le 9 juin pour l'examen de 5e, le 27 juin pour l'examen du BEM et le 15 juillet pour l'examen du baccalauréat. L'examen de l'Onefd (enseignement à distance) où sont engagés 425 242 candidats, aura lieu aujourd'hui et demain.
93 260 enseignants recrutés en 2016 et 2017
La ministre de l'Education nationale a également abordé les examens professionnels et concours de recrutement pour la session 2017, organisés également par l'Onec, en faisant état des examens professionnels de promotion au profit de 7 grades dont la date est fixée au 29 mai prochain. Pour le prochain concours de recrutement d'enseignants, prévu pour le mois de juin de l'année en cours, 10 009 postes sont à pourvoir, au niveau des cycles moyen et secondaire. Pour ce qui est du primaire, la liste d'attente relative à ce cycle continuera à être exploitée, jusqu'au prochain concours de recrutement. Pour le recrutement des enseignants, Mme Benghabrit a rappelé qu'en 2016, 66 869 enseignants ont été recrutés par le MEN, dont 38 002 licenciés ont été recrutés à partir des listes d'attente.
27 183 enseignants ont été, également, recrutés sur la plateforme numérique en 2017. Soit un total de 93 260 enseignants qui ont été recrutés sur les deux années 2016 et 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.