Vers l'élection d'un autre président    17 recommandations adoptées    Plaidoyer pour une agriculture «raisonnée»    L'Américain Pompeo tente de dénouer l'affaire Khashoggi avec Riyad    TARIFS DES VEHICULES NEUFS MADE IN ALGERIA    Evolutions en profondeur    La LFP établit le calendrier de la phase aller    Les Verts mal inspirés !    Madar Holding va acquérir 67% des actions de la SSPA    Arrestation de 4 dealers dans 3 opérations différentes    Plus de 16 000 doses pour Jijel    Le chocolat peut provoquer des migraines    Alger sous le charme du classique    Nobel de la paix : mérite et contexte !    Relizane - Travaux publics : le casse-tête des délais de réalisation    Aïn El-Turck: Les demandeurs de logement reviennent à la charge    Ni rébellion ni déstabilisation    Attentat du Palais du Gouvernement: Le dossier de nouveau devant la justice    Guelma: Un 17 octobre 1961...    Saïd Bouhadja. Président de l'APN : «Ma démission a été exigée en dehors du Parlement»    Les Etats-Unis développent de nouveaux sites militaires en Europe    Brèves…    Une poudrière sociale appelée Maroc    Les relations économiques sino-russes passent à la vitesse supérieure    Portant ratification d'accords entre l'Algérie et quatre pays : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Les investissements privés en cale sèche    L'ASMO s'apprête à revenir au stade Bouakeul, la crise financière s'amplifie    Le CR Belouizdad sanctionné d'un match à huis clos    Ligue 1 (mise à jour) : L'USMA rejoint la JSK en tête, le MCA s'offre le CSC (2-1)    Mobilis au Salon international des énergies renouvelables ERA 2018    lancement d'une nouvelle offre digitale    Exploitations agricoles: Fin 2018 dernier délai pour la conversion du droit de jouissance en droit de concession    Point focal de la mobilisation et de la vigilance    Inscriptions en Master 1 : La grogne des étudiants recalés    24 heures    Iferhounène : Les villageois protestent    «Plus de 1.500 magistrats ont été désignés pour superviser les prochaines élections»    Combiné avec munitions réelles Gaïd : Salah supervise l'exécution d'un exercice démonstratif    Risque de flux migratoires «plus inquiétants» à cause de la situation au Sahel    57ème anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961    Nouveau rebondissement    Festival international de théâtre de Béjaïa    Cheurfa N'Bahloul : Saïd Guerdi, ancien membre de l'ALN, n'est plus    Bataille de Tinsaouine (Yakourène) en 1959 : Le jour où deux sœurs sauvèrent un moudjahid    Les Rouge et Noir annoncent la couleur    Les verts s'inclinent à cotonou    La coalition de Merkel en plein doute    Une bande démantelée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Un bon effectif ne suffit pas pour jouer les premiers rôles"
Abdelkader Amrani, entraîneur du CSC, à "Liberté"
Publié dans Liberté le 30 - 07 - 2017

Le CSC est en stage bloqué à Hammam-Bourguiba depuis une dizaine de jours. Nous avons accosté l'entraîneur Amrani qui nous a accordé quelques minutes durant lesquelles il a apporté une première évaluation sur la préparation de son équipe en évoquant les ambitions de sa formation sans omettre de parler de sa belle aventure avec le MOB. Ecoutons-le.
Liberté : Pour commencer, comment évaluez-vous le travail effectué par votre groupe après une dizaine de jours de préparation ?
A. Amrani : Nous sommes en période de travail physique et les joueurs sont soumis à une grande charge et ils adhèrent pour le moment parfaitement au programme tracé. Il y a lieu de préciser que nous avons déjà effectué une semaine de préparation à Constantine avant de rejoindre le centre de Hammam-Bourguiba. Dans l'ensemble, tout se passe bien et les joueurs ont affiché un bon état d'esprit.
Pour votre premier match test, vous l'avez emporté face à la formation de Monastir (1-0). Quels enseignements en avez-vous tirés ?
C'était l'occasion d'évaluer le niveau physique des joueurs, les anciens et les nouveaux, et je pense qu'au-delà du résultat technique cela a été un bon test qui va nous permettre d'apporter les correctifs pour améliorer la performance individuelle de chaque joueur et la cohésion du groupe. Nous ne sommes qu'au début de notre préparation et nous devons encore faire des efforts sur le plan physique mais j'estime que le rendement de notre groupe a été satisfaisant.
Vous avez vu à l'œuvre les nouvelles recrues, qu'en pensez-vous ?
Les nouveaux joueurs ont confirmé tout le bien que je pensais d'eux. C'est vrai que sur un seul match nous ne pouvons apporter un jugement objectif sur le joueur mais je précise au passage que tous les joueurs que j'ai recrutés ne me sont pas étrangers. J'ai ciblé des joueurs que j'avais sous ma coupe ou que j'ai suivi depuis bien longtemps. Ce sont donc des éléments que je connais assez bien. Que ce soit pour Laroussi et Lamri que j'ai entraînés à Sétif ou pour Rahmani et Khadir que j'avais sous ma coupe au MOB. Pour les Africains, Sylla et Cissé, j'ai fait dans la prospection pendant une longue période avant de les engager.
Certains estiment qu'au vu de ce recrutement de choix, le CSC est bien parti pour jouer les premiers rôles. Êtes-vous de cet avis ?
Gagner des titres est une culture et une habitude que nous devons inculquer aux joueurs. Cela doit faire partie des traditions du club. Donc jouer les premiers rôles ne dépend pas uniquement de la qualité de l'effectif mais d'un travail collectif de toutes les parties concernées, à savoir, les dirigeants et le staff technique mais aussi l'apport des supporters. Nous essayerons de faire de notre mieux pour répondre à l'attente des milliers de fans, celle de voir leur équipe renouer avec les succès et les consécrations mais cela nécessite un grand sacrifice de tout un chacun. Nous espérons de tout cœur que nous serons à la hauteur car les supporters du CSC méritent d'avoir une grande équipe.
Après avoir peiné la saison dernière pour le maintien de l'équipe, l'on s'attendait plus à votre départ qu'à la poursuite de l'aventure...
Il est vrai que nous avons passé des moments très difficiles la saison dernière où nous avons beaucoup peiné pour arracher le maintien mais je pense que les dirigeants sont à présent ambitieux et ils ont su me convaincre de poursuivre l'aventure avec eux. Ils sont porteurs d'un bon projet. Je les remercie pour leur confiance mais aussi pour tous les efforts qu'ils sont en train de consentir pour bâtir une grande équipe à la dimension de sa grande galerie.
Après 6 mois passés à la barre technique de cette équipe, avez-vous une idée sur les véritables raisons qui empêchent le CSC de mettre en place une équipe compétitive capable de prétendre à gagner des titres, et ce, en dépit de grands moyens financiers dont dispose le club ?
À mon avis, je pense que le problème se situe dans la gestion, aussi bien administrative que technique. Les différents dirigeants qui se sont succédé à la tête de ce club n'ont pas pu mettre en place une stratégie adéquate pour permettre au CSC de triompher et l'environnement proche au club et les personnes qui gravitent autour ne sont pas étrangers à ces échecs à répétition. À présent, je pense que l'actuelle direction a tiré les enseignements nécessaires et a affiché de bonnes intentions pour doter Constantine d'un grand club. J'estime aussi que tous les amoureux du CSC en ont pris conscience.
Passons à autre chose. Le hasard a fait que vous séjournez à Hammam-Bourguiba en compagnie de votre ancienne équipe, le MOB. Un commentaire...
Voir le MOB en Ligue 2 aussi rapidement me surprend honnêtement. Il n'y a pas si longtemps cette équipe avec laquelle j'ai vécu des moments inoubliables était au sommet. Ce sont des choses qui arrivent mais il faut savoir se corriger et ne plus refaire les mêmes erreurs qui ont amené le MOB dans cette situation. J'ai appris que le club s'est doté d'une nouvelle direction qui est animée d'une bonne volonté et je leur souhaite beaucoup de réussite ainsi qu'à mon confrère Biskri qui est un technicien très compétent même s'il n'a pas connu une grande réussite durant ces dernières années. Il faut lui faire confiance et l'accompagner car je suis persuadé qu'il est capable de remettre le MOB en Ligue 1.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.