Le stress gagne les états-majors des partis    Qui veut torpiller l'urne?    Coopération Algéro-Chinoise : Le domaine de la santé appelé à être renforcé    Déficit de la SDC (filiale sonelgaz) : Plus de 48 milliards de dinars prévus cette année    Amendements proposés dans le cadre du PLF 2018 : La Commission des finances de l'APN élabore son rapport complémentaire    Canal+ remonte en France et cache ses chiffres en Afrique    Quel avenir pour le développement local?    Comment le gouvernement a déminé le terrain    Dans le cadre d'une visite de travail en Russie : Bachar el-Assad rencontre Vladimir Poutine    L'Iran déclare la "victoire" sur l'EI    Une démission en douceur    Une commission pour accompagner les cinq pays africains qualifiés    Abid-Charef participera à un séminaire FIFA à Abu Dhabi    "Le rugby en Algérie est définitivement lancé"    Transferts en Europe : Hoffenheim prêt à discuter avec le Bayern pour Sandro Wagner    Elections locales: la Protection civile se mobilise    Le Congrès de néphrologie les 25 et 26 novembre à Alger    Un Algérien ayant piraté 1 700 comptes Facebook arrêté    Djamel Allam, un parcours, un talent    Effondrement des escaliers d'un immeuble construit en....1989    L'étrange visiteur de la planète Terre!    Les partis politiques sont tenus au silence    Avec le retour de l'Autorité palestinienne, les Palestiniens espèrent sortir de la misère    20% de créances impayées recouvrées durant les trois derniers mois    Une adresse électronique pour signaler les atteintes aux droits de l'enfant    Zimbabwe: vers un dénouement définitif de la crise politique après la démission de Mugabe    UNE VILLE, UNE HISTOIRE : Ouled Djellal, la ville de la brebis et du palmier    PHENOMENE ‘'HARRAGA'' ET LA RESPONSABILITE DES EMIGRES ! : Une loi s'impose pour un change obligatoire    UEFA Champions League - 5e journée / Dortmund, Napoli, Atlético : par ici la sortie    Chantiers AADL : Cibler les causes des retards    Festival du théâtre de Jordanie : «Carte postale» applaudie par un public nombreux    Mobilisation en soutien à Al Fadjr    Carnegie: l'Algérie «modèle de référence»    Les déboires de Hariri en Arabie saoudite    «Nous sommes prêts pour les élections de jeudi»    Zetchi motive les troupes de Charef    Oran: Six blessés dans une explosion de gaz    Selon un rapport de l'OCDE: Les étudiants algériens en France lésés    Gouvernement, présidentielle et polémiques: La sortie de Ksentini brouille les cartes    Boumerdès: Les élections sous haute surveillance    Bordj Ménaïel - Trafic de stupéfiants : un réseau démantelé    Constantine - Démantèlement d'un réseau de trafic de drogue: 9 individus neutralisés, 1,5 kg de kif et 3 véhicules saisis    L'Algérie avec dix représentants en Egypte    Championnat arabe jeunes en Natation : L'Algérien Ardjoun décroche sa 2ème médaille d'or    "Les terroristes n'ont aucune autre issue"    L'artiste-peintre Choukri Mesli inhumé dans sa ville natale, Tlemcen    Sénégal : Face au changement climatique, des territoires insulaires s'unissent    Ministère de la Communication-HCA : Veiller à ce que la langue arabe soit "indemne d'incorrections"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Objectif : en faire une activité économique intégrée
Culture de la figue de barbarie à Sahel (Bouzeguène)
Publié dans Liberté le 13 - 08 - 2017

Revaloriser la culture de la figue de Barbarie est l'objectif de la sixième édition de la fête annuelle consacrée à ce fruit sauvage par le village de Sahel dans la commune de Bouzeguène, à 70 km à l'extrême sud-est de Tizi Ouzou. Cet événement qu'organise l'association culturelle Sahel, en collaboration avec le comité de village, l'APC de Bouzeguène et l'APW de Tizi Ouzou, se déroule depuis vendredi en présence d'une vingtaine d'exposants venus de différentes localités de la wilaya de Tizi Ouzou, mais aussi d'autres wilayas du pays.
Au niveau de la placette du village ainsi qu'à travers ses artères, ce fruit d'été est à l'honneur jusqu'à aujourd'hui. À l'ouverture de la manifestation, la présidente de l'association Sahel a rappelé que l'objectif principal de cet événement, lancé en 2011, et qui ne cesse de grandir au fil des années, est d'encourager la culture de la figue de Barbarie et de la relancer en vue d'en faire une activité économique qui contribuera au développement de la région. Profitant de la présence de président de l'APW de Tizi Ouzou, l'association a déposé un avant-projet de relance de la filière à travers un large programme de plantation qui s'effectuera au niveau du village avec la contribution des autorités locales.
Les cultures de la figue de Barbarie ont déjà été renforcées par plusieurs plantations réalisées depuis la saison écoulée, a-t-on expliqué, affirmant que les habitants du village de Sahel ont tous adhéré à cette démarche qui vise à redorer le blason de ce délice naturel aux multiples bienfaits pour la santé.
En plus des exposants de la figue de Barbarie qui sentait encore l'odeur de la fraîcheur matinale des hautes montagnes de Kabylie, des transformateurs du fruit étaient présents à Bouzeguène. Car, au-delà du goût exceptionnel de ce fruit que les femmes cueillent quotidiennement dès les premières lueurs de la matinée, les vieux et les vieilles du village lui reconnaissent plusieurs atouts sur l'organisme, a-t-on expliqué.
Une vieille dame accompagnée de sa fille expose des fleurs séchées de ce fruit utilisées comme des tisanes qui apaisent les troubles digestifs, les douleurs abdominales et nettoient les reins, a-t-elle affirmé. La peau de la figue de Barbarie, une fois séchée, est utilisée pour extraire une huile qu'on utilise comme remèdes contre les maladies ou comme un produit de beauté, a-t-elle ajouté.
La fête a également été marquée par un transformateur des fruits du terroir venu de Béjaïa qui utilise la figue de Barbarie pour la production d'un vinaigre naturel et d'une confiture recommandés pour ceux qui présentent des troubles de la digestion ou atteints de diabète, a-t-on fait savoir.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.