50 kilomètres en deux ans    Alors que le pétrole maintient son avance : L'OPEP+ face à un nouveau challenge    Acquisition de la raffinerie d'Augusta en Italie : Les gros mensonges d'Ould Kaddour    Sider El Hadjar : 14 millions de dinars d'équipements de sécurité disparus    La fin d'une époque    La situation sur les fronts de combat «sous contrôle» de l'Armée sahraouie    LDC (Groupe B). CRB – Sundowns (14h) : Le Chabab vise la première place    Mohamed Nassou n'est plus    AG Elective de la FAA : Le recours de Boukais rejeté    Débrayage des auxiliaires en anesthésie-réanimation de la santé publique : Le syndicat menace de passer à une grève illimitée    Enasel : Baisse des ventes de sels alimentaire et industriel en 2020    Entrepreneuriat : Signature d'une convention entre la CCI Mezghenna et l'USTHB    Organisée au Bastion 23 de la Casbah : Rencontre-débat sur les figures révolutionnaires de la bataille d'Alger    Prix du président de la République : Appel à participation pour les jeunes créateurs    La face cachée de Mammeri    6 aliments légers que vous pouvez manger avant de dormir    Ligue 2 - Groupe Centre: L'USM Harrach nouveau leader    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Ce que doit la rue à l'urne    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Prévue pour aujourd'hui: La grève des adjoints de l'éducation gelée    Guelma: Deux jeunes retrouvés morts dans une grotte, un troisième sauvé    Dans le but de relancer le processus de concession: La daïra lance une opération de recensement des biens communaux d'Aïn El Turck    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Rompre vite avec nos vieux démons    Football - Ligue 1: L'ESS aux commandes, la palme au WAT et au MCO    Qui veut canarder les ambulances ?    "Fitna" chez les Frères musulmans    Les recommandations du professeur Belhocine    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    Les Etats-Unis accusent le prince hérirter Saoudien    Des acquis politiques et diplomatiques sur fond de victoires militaires    155 nouveaux cas et 2 décès    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Alerte au variant britannique    Une obligation, pas un choix    Un vendredi sans heurts    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    Les 12 commandements de la phase transitoire    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Neuf militaires tués au Mali    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Un gâchis irrécupérable ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les chemins mènent à l'AG ...
FEDERATION ALGERIENNE DE FOOTBALL
Publié dans Liberté le 05 - 11 - 2017

Dans notre édition d'hier, nous révélions que l'actuel président de la FAF, Kheirredine Zetchi, fait face à une vague de contestations menées par des membres de l'assemblée générale qui réclament la tenue dans des délais réglementaires d'une assemblée générale extraordinaire (Agex) afin de faire le bilan de sept mois de gestion. Ces contestataires, au nombre de 60 sur 105 membres que compte l'AG de la FAF, n'ont cependant pas encore réuni le minimum requis pour exiger une Agex puisque l'article 29 des statuts stipule clairement que "l'assemblée générale peut se réunir en session extraordinaire à la demande du bureau fédéral et son président, ou à la demande des 2/3 de ses membres à jour de leurs cotisations", c'est-à-dire 70 membres de l'AG. L'article 29 de ces mêmes statuts oblige la FAF, en fait, à convoquer l'Agex, dans le cas où ce seuil de 70 membres est atteint. "Lorsque les deux tiers des membres de l'assemblée générale à jour de leurs cotisations en font la demande écrite et motivée, le bureau fédéral est tenu de convoquer l'assemblée générale extraordinaire dans un délai de trois mois après la remise de la demande. S'il ne le fait pas, les membres qui ont demandé la convocation de l'assemblée générale extraordinaire peuvent la convoquer eux-mêmes", lit-on dans les statuts de la FAF. En attendant, Zetchi a tout intérêt donc à étouffer cette contestation avant que les rangs des opposants ne grossissent. Quel que soit leur nombre, Zetchi doit être à l'écoute de sa base pour inverser la tendance et éviter une destitution humiliante. Pour ce faire, Zetchi a déjà commencé à faire des appels du pied aux ligues de wilayas et régionales, leur promettant de résoudre rapidement leurs problèmes financiers.
Enjeux
Récemment, le président de la FAF a, en effet, envoyé une note aux ligues régionales et de wilayas afin de budgétiser leurs besoins financiers en termes de fonctionnement et d'équipement. Ces ligues constituent une bonne partie (plus de 50) de la composante de l'AG, et peuvent effectivement jouer le rôle d'arbitre le jour J. Cependant, à y bien réfléchir, la pression exercée par les contestataires s'inscrit aussi dans le sillage de l'assemblée générale ordinaire (AGO) de la FAF, qui doit avoir lieu en 2018, et qui sera consacrée à l'adoption des bilans moral et financier de l'exercice 2017. Les statuts de la FAF indique clairement que "l'assemblée générale ordinaire est tenue une fois par an" (article 27). Le décret exécutif n°14-330 du 27 novembre 2014 fixant les modalités d'organisation et de fonctionnement des fédérations sportives nationales ainsi que leur statut-type, précise également dans son article 7 que "l'assemblée générale se réunit en session ordinaire une fois par an, à la fin de chaque exercice financier. L'ordre du jour doit comporter notamment l'examen et l'approbation des bilans moral et financier de l'année écoulée (...). C'est-à-dire que, réglementairement, l'assemblée générale de la FAF pour l'adoption des bilans moral et financier de 2017 doit avoir lieu au maximum au mois de mars 2018 (clôture des bilans financiers), soit une année après l'élection de Zetchi. À cela s'ajoute le fait que les différentes fédérations sportives algériennes présenteront bientôt un bilan de leurs six premiers mois d'activité, comme annoncé récemment par ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), El Hadi Ould Ali. "Nous discuterons bientôt avec les nouvelles fédérations, pour dresser un bilan de leur premier semestre d'activité", avait précisé le MJS. Si les partisans de Zetchi au sein de l'AG feront tout pour faire passer les bilans moral et financier lors de la prochaine assemblée générale ordinaire pour arracher un vote de confiance et se donner les moyens de terminer le mandat dans des conditions avantageuses et sereines, ses opposants ont clairement pour objectif de faire invalider ces bilans et le pousser, le cas échéant, à la démission. Alors AGO ou Agex, l'assemblée générale de la FAF attend de pied ferme le premier bilan de l'actuel bureau fédéral.
SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.