Nahda participera avec une trentaine de listes    Installation d'un nouveau directeur de la Sûreté de wilaya    Et la prochaine étape ? Le pantalon et le caleçon aux chevilles ?    Le contrat avec Suez risque de ne pas être reconduit    Les travailleurs de l'ETRHB investissent la rue    L'Association des commerçants lance la sensibilisation    «Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc»    Le derby face à l'USMA au stade du 20-Août    Ceferin fustige    JS Kabylie à Garoua pour la qualif' sous 43°    Gâteau de crêpes    Flambée des prix des fruits et légumes    Mécontentement    La grande avancée de la cause amazighe    Naïma Ababsa    Une alternative économique    SONATRACH OPÈRE UN CHANGEMENT RADICAL AU MCA    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    La Badr s'ouvre au public    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Extension du tramway-Constantine: lancement des essais techniques de la 2e tranche    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    Niger: l'Algérie condamne l'attaque terroriste perpétrée contre le village de Gaigorou    Saignée de capital humain    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Le dossier sera s'implifié    Boumala victime de son paradoxe    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Brèves    Une AGE à refaire    Brèves    Révolution dans le football européen    La Tunisie secouée par la pandémie    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    Le repère incontournable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAF-FAF : le réchauffement ?
La fédération algérienne bénéficie d'un nouveau siège au sein des commissions permanentes
Publié dans Liberté le 04 - 02 - 2018

Une délégation de la FAF, composée du président Kheireddine Zetchi, du vice-président Bachir Ould Zmirli et du manager général de la sélection nationale, Hakim Medane, a pris part vendredi aux travaux de la 40e assemblée générale de la CAF à Casablanca (Maroc). Une assemblée marquée par l'élection de quatre nouveaux membres au sein du comité exécutif.
La CAF note dans son communiqué que "pour Jamal Jaafri (zone Nord), Augustin Senghor (zone Ouest A) et Sita Sangare (zone Ouest B) il n'y avait aucun suspense, puisqu'ils étaient seuls candidats de leurs zones respectives pour les sièges laissés vacants par les membres qui cumulaient encore des mandats de membres du conseil de la FIFA et du comité exécutif de la CAF. Par contre, dans la zone Centre, il fallait départager par un vote deux candidats, Edouard Patrice Ngaissona et Pierre Alain Mounguengui. L'élection a été remportée par le président de la Fédération centrafricaine de football, Patrice Ngaissona, qui a récolté 30 voix. Son challenger, le président de la fédération gabonaise, en a enregistré 23 et une abstention a été dénombrée".
Il faut noter que le Libyen Jamal Jaafri (zone Nord) s'est retrouvé seul en course suite au rejet du dossier de candidature de l'Algérien Ould Zmirli, consécutivement à une erreur administrative de la FAF.
Pourtant, le 11 janvier dernier, juste après le rejet officiel par la CAF du dossier d'Ould Zmirli pour les élections du comité exécutif, pour "avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires (7 décembre ndlr)", la FAF avait publié un communiqué dans lequel on pouvait lire : "La FAF a décidé d'introduire un recours auprès de la CAF. Elle est déterminée à explorer toutes les voies réglementaires pour faire valoir ses droits." Plus de 20 jours après, la FAF n'a ni formulé de recours ni saisi le TAS de Lausanne. Pourquoi ?
Un siège de... consolation pour Ould Zmirli
En fait, à bien y réfléchir, l'on se demande si cette "reculade" tactique de la FAF ne s'inscrit pas dans le cadre d'une démarche d'apaisement vis-à-vis de la CAF, après le lancement d'une procédure disciplinaire par la commission de discipline de la CAF contre Kheireddine Zetchi, suite à son retrait de la commission du CHAN, en signe de protestation justement contre le rejet du dossier d'Ould Zmirli. En effet, il est bon de rappeler que la FAF a reçu, le 22 janvier dernier, un courrier de la CAF dans lequel elle révèle qu'"une recommandation a été adressée au comité exécutif de la CAF pour que Zetchi ne fasse pas partie d'une délégation officielle de la CAF pour une période de deux ans", soit les commissions permanentes, et autres missions de délégué de matches. "Le président de la FAF a été destinataire d'un courrier de la CAF où la présidente de la commission de discipline l'a informé qu'une recommandation a été adressée au comité exécutif de la CAF pour qu'il ne fasse pas partie d'une délégation officielle de la CAF pour une période de deux ans et que cette question sera étudiée dans les prochains jours" avait du reste précisé la FAF (voir notre édition du 27 janvier). Devant cette menace, des parties algériennes sont intervenues auprès de la CAF pour calmer les esprits et réconcilier les deux parties. On croit savoir à ce titre que le comité exécutif de la CAF aurait même abandonné l'idée de sanctionner Zetchi, même s'il a effectivement entériné sa démission de la commission du CHAN. Autre signe de réchauffement des relations entre les deux parties, la FAF a bénéficié d'un poste au sein de la commission de recours de la CAF. Ould Zmirli, qui n'a pas pu lutter pour un poste au comité exécutif, pourra toujours se consoler avec un poste au sein de cette commission secondaire. Pour rappel, l'Algérie est représentée par plusieurs membres dans des commissions permanentes de la CAF : Mahfoud Kerbadj siège dans la commission des compétitions, Hamid Heddadj dans celle de discipline, Yacine Zerguini dans la commission médicale, et Abdelkader Berdja dans celle des médias. Enfin, en marge de cette assemblée, "la délégation de la FAF a eu une série de rencontres et d'entretiens avec les présidents de plusieurs fédérations, à l'instar de la Fédération angolaise de football, de l'Association de football du Malawi (FAM), de la FEGAFOOT du Gabon, de la FSF du Sénégal et bien d'autres représentants des associations africaines et ce dans le but de nouer des relations et convenir d'une plate-forme de coopération.
Zetchi, Ould Zmirli et Medane ont également eu une entrevue avec M. le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, ainsi que la secrétaire générale de la FIFA, Mme Fatma Samoura", note un communiqué de la FAF.
SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.