Abderrezak Makri active pour une transition politique    Mobilisation pour la libération de Salim Yezza    Rassemblement en soutien au militant Salim Yezza    Double gain pour Sonelgaz    Le Brent au-dessous des 72 dollars mardi à Londres    Les industriels boudent la filière    Pétrole : le FMI prévoit une baisse des prix    Le surprenant optimisme du président amériain    Tunisie : réunion des plus hauts responsables de l'Etat    Franchir la citadelle de Lubumbashi    Premier test pour les Canaris    Medouar soumet ses propositions à Zetchi    EN: Renard a tranché pour son avenir    82 tonnes de pain dans les poubelles d'Alger !    Une foule massacre 300 crocodiles    Le wali se substitue à l'APC et confie les affaires au chef de daïra    Meilleur ambassadeur de l'art plastique algérien en Europe    ...sortir...    Le wali "remet" les clés de la Maison de la culture aux organisateurs    L'Algérien Oussama Cherrad disqualifié    Coup d'envoi aujourd'hui    Mahmoud Abbas est reçu par Poutine    50% de réduction aux "Sables d'or" pour les adhérents Ugta    Trahison de juges    Reddition d'un terroriste à Adrar    Campagne de sensibilisation et d'information sur le rituel du pèlerinage    Le vieux parti monte au front    L'UE souligne "l'immense" expérience de l'Algérie    Poutine a réussi son opération séduction    Création d'une école supérieure des mathématiques pour l'année prochaine    Hommage à Beloufa et Chadia    Le caractère obligatoire sera-t-il imposé?    Un Regard, autrement    Soudani impressionne déjà son entraineur !    40 wilayas sous "les feux" de la rampe    Récolte de plus de 926 000 qx de pomme de terre d'arrière-saison    Le général Remli installé à la tête du 4ème Commandement    Près de 590 cas de piqûres de scorpion depuis le début de l'année    Décès : L'ancien journaliste de l'APS Abdelhadi Merad n'est plus    Carte Chifa : Déficit de plusieurs milliards de centimes pour la CNAS d'Alger    Dialogue stratégique Algérie-UE: Réunion à Alger sur les questions de sécurité    Sahara occidental : Le Polisario met en garde contre les tentatives de violer les décisions de la CJUE    Trous d'air    Des «casques blancs» dont le sort embarrasse l'Occident    Malgré le tollé politique aux Etats-Unis : Le chinois ZTE reprend ses activités    Approbation d'un plan de sauvegarde    «Les Lettres de prison» de Nelson Mandela    Bouteflika écrit à Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un accord de partenariat algéro-canadien signé
Gestion des déchets ménagers
Publié dans Liberté le 19 - 04 - 2018

Un protocole d'accord de partenariat algéro-canadien pour la réalisation d'un projet pilote national de gestion intégrée des déchets ménagers et assimilés à faible émission de gaz à effet de serre a été conclu hier, lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel El-Djazaïr. Ce contrat, qui lie le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables représenté par l'Agence nationale des déchets (AND) et le ministère de l'Energie représenté par le groupe public des industries locales (Divindus), d'une part, et le groupement canadien Sherbrooke O. E. Mitd., Lakson International Developpemnt Incorporated Inc et Global Green Links Inc, d'autre part, porte sur la gestion des déchets dans les wilayas de Constantine et Sétif, dans une première phase avant d'être dupliqué à l'ensemble des wilayas, à moyen terme. En rappelant que l'Algérie génère annuellement quelque 13 millions de tonnes de déchets, le directeur de l'Agence nationale des déchets a relevé la complexité de la tâche qui incombe aux collectivités locales pour la prise en charge de cette quantité énorme de déchets ménagers qui nécessite la mobilisation de plus de 400 ha destinés à la création de centres d'enfouissement technique. Une situation qui, dit-il, a entraîné une saturation précoce des CET, en sus de la perte d'une matière première et de richesses qui, au lieu d'être valorisées, sont enfouies, et ce, sans parler des emplois que cette filière peut créer. D'où, a-t-il indiqué, la nécessité de passer à une nouvelle politique qui consiste à passer du concept de déchet à celui de ressources. Pour sa part, le P-DG du groupe Divindus a expliqué que le nouveau modèle économique de traitement et de valorisation des déchets ménagers dans les communes de Constantine et de Sétif s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale pour la gestion intégrée des déchets à l'horizon 2035. L'orateur a précisé qu'il s'agit de faire des déchets un produit économique, une source de création de richesses et d'emplois au lieu d'être un fardeau pour le budget de l'Etat, ce qui permettra de réduire de 75% les besoins en foncier pour l'enfouissement des déchets et la rédution de la facture d'importation des déchets et d'engrais de l'ordre de 350 millions de dollars/an, et de produire de l'électricité locale à partir de ressources renouvelables, et enfin, la création d'emplois directs et indirects. En présence de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, qui a souligné l'apport du projet en matière de développement de l'économie hors hydrocarbures et la souscription du pays aux conventions internationales de lutte contre les effets de serre, Son Excellence Mme l'ambassadeur du Canada à Alger, a mis l'accent sur l'importance des relations bilatérales algéro-canadiennes et la disposition de son pays à procéder au transfert de technologie.
A. R.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.