Présidentielle au Venezuela: début des opérations de vote    Arrestation de trois individus en possession d'un pistolet-mitrailleur    Visas : l'Espagne durcit les conditions    10 start-up algériennes au Viva Technology de Paris    L'UE s'attache à préserver l'accord nucléaire iranien    Le combat "douteux" du ministère du Commerce    Louisa Hanoune : "Le régime est en faillite"    Palestine : les pays musulmans demandent "une protection internationale"    Les expulsions collectives dénoncées    Constantine fête ses champions    Les petits Fennecs en quête d'exploit    Le Mouloudia au pied du podium    Le DG du CHU Mustapha minimise l'impact    Des citoyens interpellent les responsables    10 morts et plus de 46 blessés en 48h    L'Université d'Alger, "bastion de la révolution estudiantine"    La cité juste à réinventer    Le Besiktas s'intéresse à Mandi    Les passagers refusent de débarquer dans le port de Marseille: Que s'est-il passé sur le «Djazair II» ?    Aïn Defla: Des renforts de sécurité pour les scolaires    Bouteflika appelle à préserver l'Ecole et l'Université des conflits idéologiques et politiques    Après les dernières provocations marocaines: Alger adopte un ton apaisant    L'Algérie pourrait être touchée par des vagues de chaleur extrêmes    Les prix des voitures "algériennes" vont augmenter de 9%    Sonelgaz met plein les gaz    Palabres politiciennes inutiles    26 joueurs convoqués pour un stage    Six Algériens toujours en course pour Buenos Aires    18 athlètes algériens attendus à Tunis    21 lutteurs seniors en stage à Souidania    Pour l'initiative ''vivre ensemble en paix'' : M. Abdelaziz Bouteflika ne mérite-t-il pas le prix Nobel ?    Bouteflika adresse ses condoléances au Président du Conseil d'Etat    Encore un report!    Pyongyang et le syndrome libyen    Une ambiance des grands jours    Les maires se plaignent déjà    Un vaste réseau de trafiquants de faux documents de voitures démantelé    La Protection civile investit les mosquées    La présence militaire russe se poursuivra    Ouverture du scrutin pour les 1res législatives depuis la victoire sur Daech    Béjaïa n'a pas oublié    Les caméras cachées de Dzair Tv, Echourouk et Ennahar Tv s'imposent    La première héroïne musulmane de Marvel, c'est du sérieux    Comment j'ai connu Allah (III)    Un chef-d'œuvre ressuscité    Neuf personnes condamnées pour un projet anti-israélien    Trois individus armés interceptés par l'ANP    Diverses activités culturelles programmées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un accord de partenariat algéro-canadien signé
Gestion des déchets ménagers
Publié dans Liberté le 19 - 04 - 2018

Un protocole d'accord de partenariat algéro-canadien pour la réalisation d'un projet pilote national de gestion intégrée des déchets ménagers et assimilés à faible émission de gaz à effet de serre a été conclu hier, lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel El-Djazaïr. Ce contrat, qui lie le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables représenté par l'Agence nationale des déchets (AND) et le ministère de l'Energie représenté par le groupe public des industries locales (Divindus), d'une part, et le groupement canadien Sherbrooke O. E. Mitd., Lakson International Developpemnt Incorporated Inc et Global Green Links Inc, d'autre part, porte sur la gestion des déchets dans les wilayas de Constantine et Sétif, dans une première phase avant d'être dupliqué à l'ensemble des wilayas, à moyen terme. En rappelant que l'Algérie génère annuellement quelque 13 millions de tonnes de déchets, le directeur de l'Agence nationale des déchets a relevé la complexité de la tâche qui incombe aux collectivités locales pour la prise en charge de cette quantité énorme de déchets ménagers qui nécessite la mobilisation de plus de 400 ha destinés à la création de centres d'enfouissement technique. Une situation qui, dit-il, a entraîné une saturation précoce des CET, en sus de la perte d'une matière première et de richesses qui, au lieu d'être valorisées, sont enfouies, et ce, sans parler des emplois que cette filière peut créer. D'où, a-t-il indiqué, la nécessité de passer à une nouvelle politique qui consiste à passer du concept de déchet à celui de ressources. Pour sa part, le P-DG du groupe Divindus a expliqué que le nouveau modèle économique de traitement et de valorisation des déchets ménagers dans les communes de Constantine et de Sétif s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale pour la gestion intégrée des déchets à l'horizon 2035. L'orateur a précisé qu'il s'agit de faire des déchets un produit économique, une source de création de richesses et d'emplois au lieu d'être un fardeau pour le budget de l'Etat, ce qui permettra de réduire de 75% les besoins en foncier pour l'enfouissement des déchets et la rédution de la facture d'importation des déchets et d'engrais de l'ordre de 350 millions de dollars/an, et de produire de l'électricité locale à partir de ressources renouvelables, et enfin, la création d'emplois directs et indirects. En présence de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, qui a souligné l'apport du projet en matière de développement de l'économie hors hydrocarbures et la souscription du pays aux conventions internationales de lutte contre les effets de serre, Son Excellence Mme l'ambassadeur du Canada à Alger, a mis l'accent sur l'importance des relations bilatérales algéro-canadiennes et la disposition de son pays à procéder au transfert de technologie.
A. R.
[email protected].com


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.