Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Disette culturelle à Guelma
SOIREES RAMADHANESQUES
Publié dans Liberté le 13 - 05 - 2019

Les activités culturelles sont quasi inexistantes dans cette wilaya, qui regorge pourtant de nombreuses infrastructures, à l'exemple du théâtre romain.
Les Guelmis ont achevé la première semaine du mois de jeûne et à leur grand désarroi rien de spécial n'a été programmé pour agrémenter leurs soirées ramadhanesques. Contrairement aux autres villes du territoire national, Guelma, censée être la vitrine de la wilaya, est confrontée à un vide culturel désespérant. Dans un passé récent, des galas se déroulaient au sein du théâtre romain intra-muros, du théâtre régional Triki-Mahmoud et de la maison de la culture Abdelmadjid-Chafaï où se produisaient des troupes d'artistes nationaux et étrangers, à la grande satisfaction des familles, des couples et des jeunes.
Au fil des ans, les loisirs se raréfient pour des raisons inexpliquées, et ce sont les citoyens qui en pâtissent face à la passivité et à l'inertie des responsables concernés. Lors de la première session ordinaire de l' APW qui s'est déroulée la veille du mois sacré de Ramadhan, des élus avaient saisi l'opportunité de l'ordre du jour pour déplorer le marasme dans lequel s'est empêtré le secteur de la culture. Pour Benzaïche Fardi (vice-président de l'APW), "il est inadmissible que le théâtre romain d'une capacité de 4500 places ne soit pas exploité pour répondre aux attentes de la population avide de loisirs et de spectacles récréatifs. Comment concevoir et accepter que ce bijou que nous jalousent tant de pays dépende du ministère de tutelle, alors que le bon sens voudrait qu'il soit rattaché à la direction de la culture ! Durant les premières années de l'indépendance, l'APC organisait des galas d'artistes nationaux et de renommée internationale dans ce théâtre antique et à présent l'on périclite !". Pour sa part, Nourredine Bouaïcha a rappelé que le théâtre régional Triki-Mahmoud, qui remonte à l'époque coloniale, est une merveille de par son architecture et ses vitraux, sachant qu'il avait fait l'objet d'une importante opération de réhabilitation pilotée par le ministère.
Cependant, il déplore que les sièges soient en mauvais état et plaide pour leur remplacement et l'utilisation de cet espace merveilleux, afin d'offrir des spectacles de qualité aux citoyens. Il a entre autres évoqué dans son intervention le bon vieux temps des années 60 et 70 durant lesquelles des chanteuses et chanteurs algériens, tunisiens, libanais et marocains se produisaient régulièrement dans cette enceinte. Les élus de l'APW ont exprimé le vœu que ce secteur sorte de sa léthargie pour permettre aux citoyens de prétendre à des soirées de détente et de bonheur.
HAMID BAALI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.