En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    L'Alliance présidentielle décapitée    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    La présidence dit oui    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    La cérémonie en Egypte    Pas de représentant algérien à la CAF    Les syndicats ne cachent pas leur colère    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Débuts satisfaisants pour les candidats
Epreuves du Bac à Constantine
Publié dans Liberté le 18 - 06 - 2019

Pas moins de 19 078 candidats (11 300 filles et 7778 garçons) passent, depuis dimanche, les épreuves du baccalauréat dans les centres d'examen répartis à travers la wilaya de Constantine. Parmi eux, 7228 candidats se présentent comme candidats libres, alors que l'on compte 11 850 élèves scolarisés dans des établissements publics et privés des différentes branches des classes terminales. Soixante centres d'examen ont été aménagés pour accueillir les candidats de la wilaya de Constantine.
Comparativement avec l'année précédente, l'on constate une légère baisse du nombre de candidats, puisqu'ils étaient 21 163 candidats (12 077 scolarisés et 9086 libres) aux épreuves du baccalauréat pour l'année scolaire 2017-2018. S'agissant de l'encadrement de cet examen, 4863 cadres de l'éducation, dont 3444 enseignants chargés de la surveillance, ont été mobilisés par la DE de Constantine. D'autre part, 84 détenus passent l'examen au centre pénitentiaire de Boussouf. Pour cette année, le regroupement des copies se fera au lycée Zighoud-Youcef, alors que les lycées Benbadis et El-Houria ont été choisis comme centres de correction.
Côté organisationnel, les élèves rencontrés au premier jour des épreuves devant le lycée Youghourta, au centre-ville, ont affirmé que tous les moyens ont été mis à leur disposition et relèvent une bonne entame du déroulement des examens. De l'eau minérale fraîche a été sevie aux candidats dans tous les centres d'examen, tous sécurisés par des éléments de la police. Il y a lieu de rappeler que l'année dernière, la wilaya de Constantine avait enregistré un taux de 48,46% de réussite au baccalauréat. Dimanche, vers 11h30, des candidats regroupés devant leur centre d'examen, discutant du sujet d'examen de langue arabe, paraissaient soulagés après la fin de la première épreuve.
Sur place, ils ont confirmé que l'examen était abordable et qu'ils n'ont trouvé aucune difficulté. "On vient de finir la première matière, le sujet était abordable. Ce matin, j'avais très peur mais tout est rentré dans l'ordre dès que les sujets nous ont été remis. J'ai surmonté ma peur surtout quand les questions m'ont paru", nous dira Lina, une des candidates rencontrées à la sortie du lycée Fadila-Saâdane. Même sentiment chez Bilel : "Le sujet est abordable, contrairement à celui de l'année précédente, j'ai très bien travaillé, j'espère que les autres matières seront aussi accessibles."

Inès Boukhalfa


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.