Projet de Plan national de relance socio-économique: le Président Tebboune préside une réunion    Confinement partiel imposé dans 18 communes de Sétif : soulagement chez les citoyens    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    La justice libanaise este en justice le représentant de Sonatrach    MULTIPLICATION DES CAS DE CORONAVIRUS A ORAN : Les médecins tirent la sonnette d'alarme    SETIF : Retour au confinement partiel de 13h00 à 05h00    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    M'sila: nécessité d'accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hamam Dhalaa    Laghouat: équipement du laboratoire du nouveau CHU en appareil de dépistage du Covid19    475 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    JM Oran-2022: le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Courrier des lecteurs    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Benhadid réhabilité    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Treize activites acquittés    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    La FAF veut «assainir» le métier    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"
Il a relevé des lacunes en défense et un manque de réalisme en attaque
Publié dans Liberté le 18 - 06 - 2019

Le sélectionneur national Djamel Belmadi s'est montré quelque peu satisfait du rendement de la sélection nationale lors de la joute amicale face au Mali.
Le driver des Verts a néanmoins relevé quelques lacunes et des choses à parfaire, notamment des carences défensives sur les coups de pied arrêtés ainsi que le manque de réalisme devant les buts adverses. "C'était un bon test amical devant une équipe malienne qui se rapproche dans le jeu de
celle du Sénégal. Notre adversaire a développé un jeu plaisant et attrayant à la fois, puisque l'ossature du Mali joue ensemble depuis longtemps, en gagnant notamment la Coupe d'Afrique des moins de 20 ans et en terminant troisième en Coupe du monde. Globalement, nous avons été plus dangereux en parvenant à concrétiser les occasions en buts", a-t-il déclaré avant-hier en zone mixte : "Toujours est-il que nous n'avons pas dominé les débats. Chaque sélection a eu ses temps forts et aussi ses absences, comme c'était le cas pour nos joueurs qui sont passés à côté du sujet lors d'une partie de la deuxième mi-temps. Nous avons fourni une bonne première période durant laquelle nous étions dangereux en mettant de la combativité dans le jeu."
Belmadi reconnaît qu'il faudra hisser le jeu et améliorer certains aspects. "Nous devons améliorer notre jeu en phase défensive sur les coups de pied arrêtés. Nous avons encaissé un but sur penalty et un autre sur corner, ce sont des buts regrettables et un aspect sur lequel on devra encore travailler. Devant, nous avons besoin de tueurs, car nous avons raté plusieurs occasions pour faire le break", fait savoir le sélectionneur des Verts. Même si l'attaque a inscrit trois buts, il n'en demeure pas moins que Belmadi estime que la ligne offensive aurait pu être plus performante, car "ratant des occasions de but comme celle de Baghdad ou encore Riyad. Le score aurait été plus large".
"Delort, première entrée, premier but, il n'y a rien à dire de plus"
Même s'il appelle les défenseurs à plus d'efforts pour progresser, le coach des Verts est satisfait de la paire Mandi-Belameri, ils forment une nouvelle paire complémentaire. "Mais il ne faut pas oublier qu'il y a une certaine concurrence en défense et qui peut nous apporter plus de sérénité derrière en présence des éléments comme Tahrat ou encore Halliche, car être solide défensivement sera une carte à jouer durant la compétition." Belmadi ne s'est pas empêché de parler de la prestation individuelle de certains éléments, notamment ceux du milieu : "J'étais plus ou moins satisfait en première période avec Ismael (Bennacer), Mehdi (Abeid) et Sofiane (Feghouli) lequel a réussi à s'engouffrer dans la zone malienne. Brahimi et faisaient de leur mieux pour accéder dans l'axe. Ce travail collectif nous a permis de trouver de bonnes situations de jeu et de bien faire tourner le ballon. Concernant Riyad (Mahrez), il a su très bien répondre avec son entrée en délivrant une passe décisive. C'est ce qu'on attend de lui. Enfin, il y a Andy Delort : première entrée, premier but, il n'y a rien à dire de plus." À la question de savoir si l'EN est prête, Belmadi préfère patienter : "Nous avons des choses à parfaire avec des défaites des équipes comme le Maroc et la Côte d'Ivoire. Face à de supposées petites équipes. Il ne faut pas s'enflammer. Nous devons continuer à travailler. Ensuite, il nous faudra analyser le match afin de voir ce qui a été bien réalisé et sur quoi on peut tirer des satisfactions. Après cela, nous devons rectifier les choses comme nous l'avons fait après le match du Burundi, notamment dans des situations de perte du ballon en y mettant de l'agressivité." En abordant les conditions climatiques, Belmadi a affirmé que "les joueurs étaient prêts à souffrir, même si les stades sont équipés de climatisation. Tout le monde voulait s'en passer. Les joueurs se sont adaptés aux conditions, mis à part Delort qui vient tout juste de venir et marquer un but. Il fera 5 ou 6 degrés de moins par rapport à Doha."

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.