Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un engagement sans faille
Oran
Publié dans Liberté le 25 - 09 - 2019

Le 31e mardi de la contestation a été, à l'image des précédentes semaines, engagé, malgré une affluence qui peine à retrouver ses premières dimensions. Hier, on a senti une certaine fébrilité parmi les marcheurs qui ont répondu à quelques tentatives de déstabilisation et de provocation.
"Cachiristes", "Chiyatine", "Lahassine rangers" ont fusé en guise de réponse de la foule à quelques énergumènes qui n'ont pas trouvé mieux que de provoquer par la parole ou en voulant forcer la marche, tels ces chauffeurs de bus qui commencent à inquiéter sérieusement les manifestants.
Un voleur à la tire a même été signalé à la rue d'Arzew alors que deux semaines plus tôt, un autre voleur avait réussi à arracher le téléphone portable des mains d'une manifestante avant d'être rattrapé par la foule. Les mots d'ordre n'ont pas failli à la règle générale puisque les Oranais ont rejeté l'élection présidentielle en scandant des slogans repris avec ferveur tels "Makanche intikhabate maâ el-îssabate" (Pas d'élections avec la bande), "Oulach l'vote oulach", "Dirou intikhabate fi El-Imarat ya el-îssabate" (Organisez les élections aux Emirats). "La primauté du civil sur le militaire" a également été au menu du répertoire d'hier. "Had chaâb la yourid hokm el-aâskar min jadid" (Ce peuple ne veut plus d'un pouvoir militaire), "Y en a marre des généraux", "Les généraux à la poubelle, Djazaïr tadi istiqlal" (L''Algérie aura son indépendance), "Salimou solta li chaâb" (Rendez le pouvoir au peuple), "Dawla madania machi aâskaria" (Etat civil et non militaire), ont scandé les manifestants qui n'ont pas oublié de jeter aux gémonies tous les symboles du régime bouteflikien, hauts responsables, institutions (gouvernement, parlement) ou partis politiques à leurs têtes le FLN et le RND. Le P/APC d'Oran, Boukhatem, n'a pas été oublié cette fois, puisque la foule a demandé à ce qu'il dégage. Une foule qui a aussi chanté la libération d'Alger, la capitale "Libérez el-aâssima" et insulté, comme chaque mardi, la presse "Sahafa chiyata yaâbdou fi dababa" (Presse flagorneuse, esclave des chars). En attendant la rentrée universitaire, prévue pour début octobre, et surtout le retour des étudiants internes, l'intérim a été assuré tant bien que mal.
Saïd OUSSAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.