La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vague d'arrestations et blocage d'internet en Egypte
Manifestations anti-Sissi
Publié dans Liberté le 29 - 09 - 2019

L'ONG n'a cessé d'appeler les grandes puissances à stopper leur livraison d'armes au Caire, accusant le régime d'al-Sissi de détention abusive des opposants depuis 2013.
L'ONG de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a dénoncé hier, dans un communiqué publié sur son site, l'arrestation par les autorités égyptiennes de manifestants pacifiques. Alors que l'Egypte parle officiellement de 1000 arrestations effectuées après la première manifestation anti-Sissi du 20 septembre, Human Rights Watch évoque pour sa part près de 2000 personnes arrêtées.
"Les autorités égyptiennes ont arrêté près de 2000 personnes lors d'une vague de répression à l'échelle nationale, en réponse aux manifestations anti-gouvernementales qui ont débuté le 20 septembre 2019", a déclaré HRW, en appelant à leur libération. "Les autorités devraient respecter le droit de manifester pacifiquement en évitant tout recours à la force excessive. Le gouvernement devrait aussi libérer toutes les personnes arrêtées uniquement pour avoir exercé pacifiquement leurs droits", a déclaré cette organisation.
Dans son document, l'ONG Human Rights Watch s'est également alarmée du blocage systématique des sites internet d'information et d'autres moyens de diffusion sur lesquels s'appuient les manifestants. "Les autorités ont bloqué des sites web d'information et des sites politiques, et ont suspendu d'autres services internet sur lesquels les manifestants s'appuyaient afin de transmettre et recueillir des informations au sujet d'abus commis par le gouvernement", a écrit HRW, tout en demandant aux autorités égyptiennes de "mettre fin à l'ingérence dans les activités de sites d'informations et d'autres services internet".
Pour cette organisation, ces pratiques abusives visent à dissuader les Egyptiens de manifester. "Les arrestations massives ordonnées par le gouvernement et le blocage de sites internet visent apparemment à semer la peur afin de dissuader les Egyptiens de manifester, et aussi à dissimuler ce qui se passe réellement dans le pays", a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch, en soulignant par ailleurs que cette vague d'arrestations est la plus intense depuis fin 2013.
"La vague d'arrestations massives, menées en partie par les forces de sécurité, semble être la plus intense depuis fin 2013", selon cette organisation. Human Rights Watch a réitéré, par ailleurs, son appel aux partenaires de l'Egypte, notamment les pays de l'Union européenne et les Etats-Unis, à suspendre toute aide militaire fournie au gouvernement "jusqu'à ce qu'il cesse de commettre des violations flagrantes du droit international". Vendredi, la Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, a appelé les autorités égyptiennes à "changer radicalement" d'approche face aux manifestations, demandant la libération "immédiate" des personnes détenues pour avoir exercé leur droit à manifester.

Karim Benamar


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.