Cérémonie d'installation du nouveau wali    2 millions d'Irakiens manifestent contre la présence des USA    Allez à Ghaza et criez «plus jamais ça !»    Vivre le (dés) espoir d'une mère nigériane    Changer d'entraîneur, est-ce la bonne option ?    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur» à juste titre    L'OMS tire la sonnette d'alarme    Le parc d'attraction rouvre ses portes    La collection «Continents Noirs» fête ses 20 ans    Découverte d'un bain romain à Ferkane (Tébessa)    La 10e édition prévue pour la mi-février    Tebboune préside une séance de travail    Les militairesisraéliens frappent une cible du Hamas    Le Consulat de France annonce de nouvelles mesures    «Accélérer la réalisation des projets de partenariat et les élargir à d'autres domaines»    «L'équipe a retrouvé sa confiance et sa stabilité après le départ de Lavagne»    Le Tunisien Zelfani pour sauver les meubles    Décès de l'international IsmailMahieddine    Appel à lancer des cadres juridiques plus adéquats pour lutter contre ce phénomène    Le chiffre d'affaires de la CNMA s'est établi à 15 milliards de dinars    Tebboune ordonne le rapatriement des ressortissants algériens    Le président du Conseil scientifique de l'Agence de greffe d''organes    Le CNES revient à la charge    Ouverture de la 14e èdition    Décès du pilote et de son assistant    Poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Arrestation de cinq individus en possession de 100 millions de centimes en faux billets    Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Les walis appelés à prendre des mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des citoyens    Algérie-Libye: le renforcement de la coopération économique soulignée lors d'un forum d'affaires    VENTE DU LAIT EN SACHET : Bras de fer entre le ministre du Commerce et les distributeurs    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    BONBONS ET CARAMELS    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    L'après Berlin et la crise libyenne    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Il y a de l'eau dans le gaz !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hassen Ferhani rafle trois prix
Clôture du 10e festival international du cinéma
Publié dans Liberté le 16 - 11 - 2019

Plusieurs œuvres algériennes ont été primées dans les catégories long et court métrages fiction et documentaire.
Après une semaine non-stop de projections, de débats, de conférences et de master class, le 10e Festival international du cinéma d'Alger (FICA), dédié au film engagé, a été clôturé dans la soirée de jeudi à la salle Ibn Zeydoun (Oref). Inscrit pour cette édition sous le signe de "Migrants, femmes et Afrique", le Fica avec une décennie d'existence "entre dans le cycle de la culture durable, apportant chaque année la preuve vivante de l'existence d'un public de qualité, attiré par des films récents et marquants dans un environnement où le cinéma n'a pas repris la place qu'il mérite", peut-on lire dans la présentation.
Et aux organisateurs de préciser : "En cet anniversaire précieux, nous pouvons constater que le festival a su incarner et exprimer les grands changements qui animent notre pays et notre monde. Nous pouvons également nous réjouir de la qualité humaine du 7e art que nous avons créée avec les spectateurs." Ainsi, durant cette édition, les cinéphiles et amateurs ont eu l'opportunité de découvrir un cinéma porteur de messages, de questionnements et d'engagements sur diverses thématiques qui font nos sociétés d'aujourd'hui, et ce, dans leur complexité, leurs travers et humanité.
Pour revenir à la compétition, comme le veut la coutume, des prix symboliques ont été décernés aux participants dans les trois catégories : long métrage fiction et documentaire et, pour la première fois, le court métrage afin d'"encourager les jeunes réalisateurs". Dans la catégorie fiction, dont le jury est présidé par Pierre-Henri Deleau, le grand prix est revenu au film d'animation Wardi du Norvégien Mats Grorud.
"Wardi, 11 ans, vit avec sa famille dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban. Elle y est née et ne connaît presque rien de son pays d'origine. Sidi, son arrière grand-père mourant, lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée…". Le prix spécial du jury a été décerné à La miséricorde de la jungle (Rwanda-Belgique) de Joel Karekezi ; quant au prix du public, il a été remis ex aequo à Paysages d'automne (Algérie) de Merzak Allouache et à La Bolduc (Canada) de François Bouvier.
Concernant le documentaire, l'Algérie a raflé trois prix grâce à l'œuvre poignante de Hassen Ferhani 143 rue du désert : Grand Prix du jury, Prix du public et "La médaille Gandhi" décernée par le Conseil international du cinéma, de la télévision et de la communication audiovisuelle (CICT). Le jury, présidé par le cinéaste et écrivain Saâd Khiari, a octroyé également une mention spéciale au film Sur les traces de Mamani Abdoulaye d'Amina Abdoulaye Mamani (Niger), et le Prix spécial à l'œuvre L'envers d'une histoire, réalisée par Mila Turajlic (Serbie).
Dans la section court métrage, le jury présidé par la comédienne Mouni Boualem a primé Facing Mecca, de Jan-Eric Mack (Suisse), une 1re mention d'encouragement à Felfel lahmar de Saâdia Gacem (Algérie), une 2e à Hadi Hiya, de Youcef Mahsas (Algérie), et une mention spéciale à Une histoire dans ma peau, de Yanis Kheloufi (Algérie).
En somme, cette édition du Fica s'est distinguée par le cinéma algérien, qui a réussi à s'imposer dans la compétition internationale. À noter que le festival se poursuit jusqu'à aujourd'hui avec plusieurs projections en hors compétition : 16h, Les enfumades du Dahra de Abderrahmane Mosrefa, et à 18h La décennie noire, de Fatima Ouazène, et Nar, de Meriem Achour Bouakkaz.

H. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.