«Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Enfin libre    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Grande rencontre sur la microentreprise    Constantine contredit Medaouar    Les Algériennes pour prendre option    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    La colère du FFS    Astuces pour une meilleure visibilité    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Branle-bas de combat chez les partis    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Une union truffée de non-dits    JS Kabylie: Toujours les mêmes ambitions    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Hamdoullah dima la baisse !    Des rejets «excessifs et arbitraires»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Les clubs déclarent la guerre à Newcastle    Virée au Palais de justice    La face «cachée» du «Bâtiment»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quand Mesmoudi fait du Sebbah
MCO : il a été expulsé dans les arrêts de jeu
Publié dans Liberté le 02 - 12 - 2019

Expulsé dans les arrêts de jeu par l'arbitre, fortement contesté, Lotfi Boukouassa, le défenseur central Boualem Mesmoudi a justifié, d'une piètre manière, les craintes de sa direction. Nous l'expliquions déjà dans notre livraison de mercredi dernier. Fort d'un début de saison en trombe avec à la clé plusieurs buts décisifs, l'arrière central du Mouloudia d'Oran s'était vu tirer les bretelles par son mentor Cherif El-Ouazzani qui lui reprochait, en coulisses, un changement de comportement. Liberté avait d'ailleurs été témoin, il y a une dizaine de jours, d'une altercation verbale entre les deux hommes en toute fin de séance d'entraînement. N'ayant pas vraiment accepté une (simple) remarque de son patron hiérarchique qui lui reprochait une agressivité exagérée sur un coéquipier lors d'un simple exercice devant le but, Boualem Mesmoudi avait alors haussé le ton à la face de Cherif El-Ouazzani qui a, à son tour, chauffé ses cordes vocales à l'extrême pour se faire, de nouveau, entendre. Présent juste à côté, le manager général Zoubir Ouasti est alors intervenu pour calmer les esprits, tout en exhortant l'ancien joueur de l'USMBA à davantage de retenue et de respect envers son aîné. Absent de deux séances d'entraînement (dont une seulement était autorisée) au cours du micro-cycle hebdomadaire ayant précédé la rencontre face à l'US Biskra, Mesmoudi a quand même été titularisé par Cherif El-Ouazzani, samedi après-midi. Expulsé pour "insultes envers l'arbitre", comme mentionné par Boukouassa sur la feuille de match que Liberté a pu consulter, le titulaire du maillot floqué du n°3 du MCO s'est alors rendu coupable d'une faute (langagière) grave qui lui vaudra une suspension et qui pénalisera son équipe. "Il se comporte exactement comme Sebbah Zine El-Abidine. Il doit apprendre à se contrôler et ne pas se prendre pour le meilleur défenseur du monde, ce qu'il n'est pas ! S'il n'avait pas pris la grosse tête et s'il avait fait preuve d'un minimum d'humilité, Sebbah aurait réussi une bien meilleure carrière à la mesure de son immense talent. Mesmoudi marche malheureusement sur ses pas. S'il ne remet pas rapidement les pieds sur terre, il risquera de se perdre", résumait à ce propos, en parfait connaisseur du "milieu" mouloudéen, un habitué du vestiaire. Pour remplacer Boualem Mesmoudi aux côtés de Vivien Abdessamed dans l'axe de la défense oranaise, le staff technique du Mouloudia titularisera, lors de la prochaine rencontre... Sebbah Zine El-Abidine, de retour de... suspension. À défaut, donc, d'être associés comme charnière centrale sur le terrain, Mesmoudi et Sebbah se seraient, apparemment, associés dans le registre "ego surdimensionné"... mis pour le moment sur le mode alternatif.

Rachid BELARBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.