A-t-on les moyens de bâtir une Algérie nouvelle et forte ?    Conférence de Berlin: mobiliser les efforts internationaux pour régler la crise en Libye    MONOXYDE DE CARBONE : 30 morts depuis début janvier    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    Ould Abbès plaide la folie    NAAMA : Saisie de 3,5 kg de kif traité à Moghrar    EN L'ESPACE DE 3 JOURS : Plus d'une centaine de harraga interceptés    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Discours haineux et régionalistes sur les réseaux sociaux: Mise en garde des spécialistes    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Large vague d'indignation    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    JSK : Velud s'en va    FFS : la réconciliation compromise ?    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    La guerre des «boutons»    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Arrestation de 7 individus    Le Président Ghali annonce la composition du nouveau gouvernement de la RASD    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobilisation exceptionnelle à Alger
Dernier vendredi avant la date du scrutin présidentiel
Publié dans Liberté le 06 - 12 - 2019

Vendredi de grande foule à Alger, en ce 42e rendez-vous de marche hebdomadaire contre le système en place.
Peu avant midi, le long de la rue Didouche Mourad, en passant par la Place Audin et la Grande Poste, était déjà noir de monde. A partir de 14h, avec notamment la déferlante citoyenne de la Casbah et Bab El Oued, le centre de la capitale était entièrement occupé par les manifestants, qui voulaient ainsi marquer le dernier vendredi avant la date des élections présidentielles.
Un scrutin qu'ils rejettent d'ailleurs catégoriquement, à travers plusieurs slogans «12/12 laâ yadjouz», «makach intikhabate m3a el 3issabat», «ulach el vote ulach».

Les algérois, faut-il le souligner, dont le nombre était pratiquement similaire à celui du 1er novembre dernier, ont aussi largement appelé à une grève générale, à partir du 8 décembre. Une démarche qui, à leurs yeux, précipitera la chute du régime. « Grève générale, yes9ot Enidame (tombera le système ndlr)», ont-ils scandé comme pour également établir un rapport de cause à effet.

Par ailleurs, les manifestants ont tenu à répondre aux «propos scandaleux», récemment tenus par le ministre de l'intérieur, mais sans verser dans l'insulte. Ils ont surtout fait rappeler à Salah-Eddine Dahmoune, qu'en sa qualité de ministre issu d'«un gouvernement illégitime», il serait encore plus inapproprié pour lui de se comporter de façon « impolie».
A signaler enfin que le caractère pacifique du mouvement populaire en cours est resté encore intact en ce 42e vendredi de mobilisation contre le système. Les manifestants l'ont largement réitéré «Silmya silmya».
Rédaction Web


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.