La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    Placé sur liste noire par les Etats-Unis, le Chinois Xiaomi répond    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    La Juventus et l'Inter, deux visions du mercato    La Lazio se relance en corrigeant la Roma dans le derby    L'AG ordinaire de la FAC le 23 janvier à Alger    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Le lait en sachet, une denrée rare    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    300 millions de centimes dérobés    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Situation politique et questions régionales au menu    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    LOURDE CHARGE    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    O. Médéa: L'Olympique force le respect    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Lentement ou sans précipitation ?    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    230 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le RCD fustige le gouvernement    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobilisation exceptionnelle à Alger
Dernier vendredi avant la date du scrutin présidentiel
Publié dans Liberté le 06 - 12 - 2019

Vendredi de grande foule à Alger, en ce 42e rendez-vous de marche hebdomadaire contre le système en place.
Peu avant midi, le long de la rue Didouche Mourad, en passant par la Place Audin et la Grande Poste, était déjà noir de monde. A partir de 14h, avec notamment la déferlante citoyenne de la Casbah et Bab El Oued, le centre de la capitale était entièrement occupé par les manifestants, qui voulaient ainsi marquer le dernier vendredi avant la date des élections présidentielles.
Un scrutin qu'ils rejettent d'ailleurs catégoriquement, à travers plusieurs slogans «12/12 laâ yadjouz», «makach intikhabate m3a el 3issabat», «ulach el vote ulach».

Les algérois, faut-il le souligner, dont le nombre était pratiquement similaire à celui du 1er novembre dernier, ont aussi largement appelé à une grève générale, à partir du 8 décembre. Une démarche qui, à leurs yeux, précipitera la chute du régime. « Grève générale, yes9ot Enidame (tombera le système ndlr)», ont-ils scandé comme pour également établir un rapport de cause à effet.

Par ailleurs, les manifestants ont tenu à répondre aux «propos scandaleux», récemment tenus par le ministre de l'intérieur, mais sans verser dans l'insulte. Ils ont surtout fait rappeler à Salah-Eddine Dahmoune, qu'en sa qualité de ministre issu d'«un gouvernement illégitime», il serait encore plus inapproprié pour lui de se comporter de façon « impolie».
A signaler enfin que le caractère pacifique du mouvement populaire en cours est resté encore intact en ce 42e vendredi de mobilisation contre le système. Les manifestants l'ont largement réitéré «Silmya silmya».
Rédaction Web


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.