Raffinerie d'Alger: mise en service des unités de production    Real : Hazard face à un choix compliqué    L'ancien chef du protocole de Bouteflika en prison    Communiqués poussés par des vents contraires et panique chez les PPE    Conseils d'éthique pour l'université    Lait subventionné, la pénurie perdure    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Un an de prison requis contre Fodil Boumala    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Rentrée professionnelle: la nomenclature de la formation étoffée par 4 nouvelles spécialités    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    Adoption de la stratégie d'adaptation de la communication gouvernementale à la nouvelle situation    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    Le coronavirus menance les prochains matchs de l'Inter Milan    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Criminalité à Boumerdès : Les chiffres inquiétants de la police    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Tebboune préside un Conseil des ministres    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Time is money ?    Le 53 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif. Un an déjà    Makri réitère le soutien du MSP    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    Il a atteint 1,9 % en janvier    Le groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nickolai Beckers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maya
82e partie
Publié dans Liberté le 19 - 01 - 2020

Résumé : Résumé : Maya se confie à son père. Elle lui apprend qu'elle ne connaissait la vérité que depuis son 18e anniversaire. Et qu'elle avait décidé de faire des études en médecine ici, au pays. Elle insiste aussi sur le fait que sa mère avait cru bien agir…
Djamel regarde sa fille. Il est ému. Les larmes remontent à ses yeux, mais il se reprend :
-Maya, tu es le plus précieux cadeau que Dieu nous a offert à moi et à ta mère. Tu es belle, intelligente et bien mûre pour ton âge. Une autre fille à ta place n'aurait jamais quitté l'Europe et n'aurait jamais eu l'idée de faire un tel choix parce que sa mère avait souffert de stérilité. Je ne sais quoi te dire, ma fille, sinon que Dieu te vienne en aide, te protège et te garde pour nous.
Maya sourit :
-Tu es content, papa ?
-Plus que tu ne le crois. Je suis l'homme le plus heureux sur terre, ce soir.
-De m'avoir retrouvée ou parce que j'ai choisi la médecine ?
Djamel éclate de rire :
-Tu ne connais pas mon bonheur, Maya, de t'avoir retrouvée. Ce jour est à marquer d'une pierre blanche. Je suis heureux de te savoir en vie et près de moi. Quant au choix de tes études, je présume que n'importe quel père de famille aurait été enchanté de voir son propre enfant choisir une telle branche. La médecine est une science noble. C'est un domaine riche et vaste qui va te motiver. Tu sauras un jour que seules tes études peuvent faire de toi un être craint et respecté à sa juste valeur. Et si tu comptes entamer plus tard des recherches pour le bien de l'humanité, tu vas t'éterniser dans les annales du savoir. Et tu veux que je reste insensible à toute cette ambition qui émane de toi ?
Maya vint se serrer contre son père :
-Oh papa, merci, merci pour ta franchise et ta sincérité. Je vais de ce pas travailler comme une forcenée pour réaliser toutes mes ambitions et vous rendre encore plus fiers de moi, toi et maman.
Elle se tut, puis reprend :
-Comme j'aurais voulu que vous soyez encore ensemble.
-Nous n'avons jamais divorcé, à vrai dire.
-Je sais. Mais c'est un peu tout comme. Que comptes-tu faire maintenant que maman est rentrée au bled ?
Djamel se gratte la tête :
-Je ne sais pas encore. Tu disais qu'elle avait peur de me revoir.
-Oui, mais tu… Tu peux toujours essayer de faire le premier pas. Au fait, maman a pensé à toi. (Elle fouille dans son sac et retire un petit paquet). Elle t'offre ce petit présent.
Djamel n'en croit pas ses yeux :
-Ta mère m'offre un cadeau ?
-Oui. Cela t'étonne ?
-Je ne sais quoi te dire, Maya. Je ne m'y attendais vraiment pas.
Maya sourit :
-Ouvre-le donc pour voir.
Djamel s'exécute. Il défait le joli ruban et le papier en soie bleu, puis retire une petite boîte en satin mauve. Il l'a fait tourner entre ses doigts un moment avant de se décider à l'ouvrir et à en sortir une belle et luxueuse montre suisse.
-Oh… Mais…
De surprise, il ne put terminer sa phrase. Maya rit et vint à son secours :
-Elle est belle. N'est-ce pas,
papa ? Tu vois que maman t'aime toujours.

(À SUIVRE)
Y. H.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.