Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gouvernement parie sur la solidarité
Crise sanitaire
Publié dans Liberté le 31 - 03 - 2020

Face à la crise financière qu'affronte l'Algérie, les autorités en appellent à la solidarité. En visite hier à Blida, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a promis le soutien "grâce à la solidarité".
Devant le personnel médical de l'hôpital Frantz-Fanon de Blida, qui venait de perdre un des leurs, le professeur Si Ahmed victime du coronavirus, le Premier ministre a tenu à rassurer. Malgré l'absence de ressources financières à cause d'une chute brutale des prix du pétrole, Abdelaziz Djerad promet que "l'Etat n'abandonnera aucune famille".
"(…) en dépit de la situation financière difficile que connaît le pays en raison de la chute des cours du pétrole", l'Etat "n'abandonnera aucune famille algérienne, où qu'elle soit, dans les montagnes, dans les villes, dans les villages ou dans les régions sahariennes". Sans donner de précisions, le Premier ministre a évoqué la situation précaire des salariés journaliers qui se retrouvent sans ressources depuis que les autorités ont imposé des restrictions aux déplacements.
Il a juste appelé à la mise en place de "mécanismes" susceptibles de prendre en charge ces catégories. En plus des organismes de l'Etat, le Premier ministre dit compter sur la solidarité pour aider les personnes vulnérables. "La conjugaison de nos efforts et notre union, nous permettront de faire face à cette crise sanitaire", a-t-il précisé.
Mais c'est surtout "grâce aux mécanismes de solidarité mis en place par l'Etat associés à l'élan spontané de solidarité des citoyens dans la wilaya de Blida et à travers l'ensemble du territoire national, aucun Algérien ne sera laissé sans assistance", a ajouté Abdelaziz Djerad qui avait envoyé, la veille, une instruction aux walis afin de les convier à organiser des comités de quartier et de village capables de répertorier les familles démunies.
En plus de l'appel à la solidarité, le Premier ministre a voulu délivrer un message rassurant. À une population de Blida qui, en plus du confinement, connaît une pénurie de certains produits alimentaires, Abdelaziz Djerad a tenu à rassurer qu'il n'existe pas de "crise alimentaire" dans le pays.
Tout en reconnaissant l'existence d'"une crise sanitaire", Djerad a rassuré les citoyens quant à l'absence d'"une quelconque crise alimentaire ou d'approvisionnement". Il a indiqué que le gouvernement avait pris "toutes les dispositions en vue d'assurer un approvisionnement permanent et suffisant des marchés en différents produits agricoles et alimentaires".
Mais il ne s'est pas beaucoup attardé sur la pression qui existe actuellement sur plusieurs produits de première nécessité, comme la semoule et la farine. Tout en rendant hommage au personnel médical de Blida qui lutte contre le coronavirus, Abdelaziz Djerad a promis "un plan" pour "redonner" à la santé "sa place". "Nous avons un projet pour reconstruire un vrai secteur sanitaire", a-t-il promis.

Ali BOUKHLEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.