Le SG de l'OPEP souligne les efforts de l'Organisation et ses alliés pour la stabilité du marché    Football / Algérie : la FAF approuve la mise en place d'un collège technique national    Ministère de la Communication: renforcer la coopération sur la base du référent religieux national    Mahieddine Tahkout condamné à seize ans de prison et tous ses biens confisqués    Le FCE appelle à la refonte du système bancaire    «Le paiement mobile via QR Code sera lancé avant la fin de l'année»    Au moins 12 morts dans des combats opposant l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Les troupes américaines se retirent de cinq bases    Elyes Fakhfakh présente sa démission    Dites Oui et nous serons heureux !    Entre conditions sanitaires, économiques et raison d'Etat    Reprise samedi prochain    La double peine !    Le confinement partiel reconduit au 27 juillet en Algérie    Les éleveurs réclament des points de vente des moutons    Riz à la crème fraîche    Installation d'un nouveau chef de Sûreté de wilaya    Un portrait à l'effigie de Mohamed El Badji    Carlos Gomes et ces Européens qui ont marqué l'Histoire du football en Algérie    La culture et l'entreprise    Fête de l'indépendance : le Président Tebboune reçoit de nouveaux messages de vœux    M'sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel de l'EPH Ain El Melh    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Le NAHD saisit le TAS    Ouyahia, Sellal, Benyounès et Yousfi hospitalisés    Lancement officiel d'un Guide de protection des enfants en ligne    "La décennie 2020 sera celle de l'automobile"    Sahara occidental : le MRAP appelle l'ONU à porter une attention particulière aux violations systématiques du Maroc    Tout savoir sur les promotions de Peugeot    12 décès et 554 nouveaux cas en 24 heures    3 personnes décédées par asphyxie    La tension monte entre Washington et Pékin sur Hong Kong    Les guichets itinérants rétablis    Les habitants soulagés    L'énigme Bouchouareb    La femme qui embrasse les pieds de son homme !    "L'écriture se vit comme un rêve"    L'œuvre de Frantz Fanon à l'honneur à Avignon    La candidature de la Tunisie confirmée    Débat sur la Réforme constitutionnelle 2020    On vous le dit    MOUTON, POLITIQUE ET RELIGIEUX CONFONDUS    Skikda: Le P-DG du port, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques sous contrôle judiciaire    MC Oran: Sonatrach entretient l'espoir    Tlemcen: Des ressources minières qui dorment à Honaine    Comment écoper la mer avec une cuillère à café ?    Tebboune demande l'élaboration d'une loi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus: Djerad insiste sur l'implication de la société civile, la bonne gouvernance et la lutte contre la spéculation
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 03 - 2020

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé lundi lors de sa visite à Blida et Tipasa, que l'assistance de l'Etat ne négligera aucun Algérien en cette conjoncture de pandémie de coronavirus qui nécessite désormais la mise en place de mécanismes de solidarité avec des démembrements locaux, la bonne gestion économique et la lutte contre la spéculation.
En marge de sa visite à l'hôpital Frantz Fanon de Blida -- la wilaya la plus touchée par la Covid-19 et sous confinement général depuis 7 jours -- où il s'est enquis des conditions de prise en charge des patients au niveau d'un nouveau service de réanimation, M. Djerad a indiqué qu'en dépit de laconjoncture financière difficile que traverse le pays en raison de la chute des cours du pétrole, l'Etat algérien "n'abandonnera aucune famille algérienne, où qu'elle soit, dans les montagnes, dans les villes, dans les villages ou dans les régions sahariennes".
Admettant l'existence d'"une crise sanitaire", M. Djerad a rassuré les citoyens quant à l'absence "d'une quelconque crise alimentaire ou d'approvisionnement", assurant que le Gouvernement avait pris "toutes les dispositions en vue d'assurer un approvisionnement permanant et suffisant des marchés en différents produits agricoles et alimentaires".
M.Djerad -- accompagné, durant cette visite, du ministre de l'Intérieur,des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud et du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière,Abderrahamane Benbouzid -- a souligné que l'Algérie "est à l'abri de toute pénurie de denrées alimentaires. De même pour nos moyens de production qui pourront répondre aux besoins alimentaires à long-terme".
S'inclinant devant la mémoire des victimes du nouveau coronavirus qui a fait jusque-là 31 morts, il a mis en exergue les efforts consentis par les staffs médicaux pour la prise en charge des malades, tout en rendant hommage à l'ambulancier de l'hôpital de Boufarik, décédé de ce virus en accomplissant son devoir professionnel, ainsi qu'au Pr. Si Ahmed, décédé ce matin.
C'est dans ce sillage que le Premier ministre a assuré que l'Etat assurera tous les moyens de prévention et de protection à l'ensemble des personnels de la santé.
C'est les mêmes idées que le Premier ministre a développées lors de son déplacement à Tipasa pour inspecter le silo de stockage des céréales d'Ahmer El Aïn relevant de l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), lançant un appel en vue de recourir aux jeunes bénévoles, en coordination avec les communes et chefs des daïras, pour la distribution des produits alimentaires en toute transparence et rationalisme, au profit des familles qui en ont vraiment besoin, en cette période de confinement préventif.
"Il faut recourir à l'aide des présidents des quartiers et des jeunes bénévoles pour acheminer les produits alimentaires aux familles nécessiteuses dans les villages et cités, dont particulièrement celles qui n'ont pas les moyens d'arriver à ces produits", a-t-il affirmé.
Il a, également, souligné l'impératif de l'élaboration de "listes transparentes et véridiques, avec aide des jeunes bénévoles, dans le cadre de la démocratie participative, impliquant directement le citoyen", disant que cela représente une "opportunité pour appliquer la démocratie participative sur le terrain".
Il a appelé, entre autres, à la "nécessité d'acheminement des produits au profit de la famille algérienne, dont le mode de consommation est basé sur la semoule, le sucre, l'huile, et autres produits alimentaires de base ", qu'il "est impératif de prendre en considération".
Par ailleurs, M. Djerad a instruit les walis et les administrations locales à faire preuve de la plus grande discrétion dans l'acheminement des aides aux citoyens, insistant sur le respect de la dignité du citoyen algérien, celle-ci étant "ce qu'il a de plus cher".
Bonne gestion de la crise et lutte contre la spéculation
Cette gestion démocratique et participative de l'aide alimentaire pendant le confinement sanitaire préventif, doit, selon le Premier ministre, être accompagnée d'autres mesures, relatives notamment à la gestion efficiente de la crise et au renforcement de lutte contre la spéculation.
M.Djerad a affirmé, dans ce sens, l'impératif de l'exploitation de produits agricoles alternatifs pour consacrer un équilibre entre les produits du secteur.
"Le programme du président de la République prescrit la nécessité de l'exploitation de produits agricoles alternatifs, tels que le maïs, la betterave sucrière, et les graines oléagineuses, pour consacrer une sorte d'équilibre entre les différent produits agricoles", a-t-il souligné.
Il insiste également sur l'impératif d'œuvrer en permanence au développement du stock stratégique des produits alimentaires, sur les court et moyen termes, car considéré comme "stratégique" pour l'Etat.
"Le principe de transperce est, également, essentiel dans la chaîne de distribution, jusqu'à l'arrivée du produit au consommateur, dans le but de couper l'herbe sous les pieds de ceux qui veulent s'assurer des gains aux dépens des citoyens ", a soutenu M. Djerad. "Honte à creux qui spéculent sur les prix pour réaliser des gains aux dépens des citoyens ", a-t-il exprimé, à ce propos.
Il a, à ce titre, souligné l'existence de moyens de répression "contre tout ceux qui se permettent de tromper le citoyen et de réduire les parts qui lui sont destinées", a-t-il martelé, assurant que "la Loi sera appliquée à leur sujet".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.