Une sœur de Hamid Ferhi s'en remet à Tebboune    25 000 participants au forum virtuel    Moins d'immigrants algériens au Canada en 2020    Les habitants d'Aït Yahia Moussa dans l'inquiétude    Vu à Idlib (Syrie)    Pas aussi évident pour le grand RDV de Palexpo    Le pari fou du géant allemand Volkswagen    L'épreuve    L'infrangible lien…    "Je ne veux pas être un adjoint"    Menace sur les forêts jijeliennes    4 décès et 106 nouveaux cas positifs en trois jours    Un numéro spécial de 154 pages dédié au Covid-19    "L'électro est le langage de la résistance"    "Ma misère affective était à l'origine de mon combat contre les injustices"    Leurs prix inférieurs à ceux des moins de trois ans    Tebboune dénonce les attaques "désespérées" des lobbies contre l'Armée nationale    Ce que risquent les contrevenants    Les décès et les contaminations en baisse    Le siège de l'Etat major baptisé du nom de Gaïd Salah    Ahmed Laraba s'explique    PLFC 2020: la hausse des prix des carburants réduira leur gaspillage    Le comité scientifique, seul "habilité à donner le feu vert pour la levée ou pas du confinement"    Conseil de la nation: la préservation du caractère social de l'Etat dans le PLFC 2020 saluée    Conseil de la Nation: adoption à l'unanimité du texte de loi de finances complémentaire 2020    La famille Nezzar poursuivie pour évasion fiscale !    Chemseddine autorisé à revenir sur Ennahar TV    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Deux terroristes neutralisés en mai dernier    DOCUMENTAIRE DIFFUSEE PAR FRANCE 5 SUR LE HIRAK : Le RND dénonce une campagne tendancieuse    LE PRESIDENT TEBBOUNE EN VISITE AU MDN : Le siège de l'état-major baptisé au nom de feu Gaid Salah    MOSTAGANEM : Le non-port du masque, une infraction pouvant être érigée en délit    LUTTE CONTRE LE COVID19 : La wilaya d'Oran interdit l'accès aux plages    Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Premier ministre ordonne les réquisitions
Personnes contaminées refusant LES MESURES SANITAIRES
Publié dans Liberté le 31 - 03 - 2020

Désormais, tout cas suspect ou avéré de contamination au Covid-19 qui ne se conforme pas aux prescriptions de soins, de dépistage ou de confinement sanitaire risque une peine d'emprisonnement et une amende.
Dans une instruction adressée, hier, aux ministres de l'Intérieur, de la Justice et de la Santé ainsi qu'à l'ensemble des walis, le Premier ministre, Abdelaziz Djerrad, a exigé de réquisitionner toute personne présentant des signes d'atteinte au coronavirus ne se conformant pas aux prescriptions d'usage. Il faut savoir que des personnes contaminées par le Covid-19 s'étaient enfuies des établissements de santé où elles étaient prises en charge, exposant ainsi la vie de leurs proches et d'autres citoyens au danger. D'où, certainement, cette mesure de M. Djerrad pour éviter que des cas similaires se reproduisent.
Selon l'APS, cette instruction institue "une procédure de réquisition à engager lorsqu'une personne présentant des signes d'atteinte, ou qui est effectivement atteinte par le Covid-19, refuse de se conformer aux prescriptions médicales de soins, de dépistage ou de confinement sanitaire, ou lorsque la personne concernée interrompt ses soins ou quitte le lieu de confinement sanitaire, quelle que soit sa nature".
Les services de sécurité ou la structure de santé concernée sont, selon cette directive du Premier ministre, "désormais tenus de saisir immédiatement le wali ou le président de l'Assemblée populaire communale territorialement compétents pour demander l'établissement d'une réquisition de la personne en cause". Précision importante : "L'émetteur de la demande doit accompagner celle-ci d'un certificat médical ou d'un rapport médical dûment établis par le médecin traitant", a recommandé M. Djerrad.
Cela dit, les personnes ayant fait l'objet d'une réquisition encourent, selon l'instruction, "une peine de deux (2) à six (6) mois d'emprisonnement et une amende de 20 000 DA à 100 000 DA, conformément à l'article 187 bis de l'ordonnance 66-156 du 8 juin 1966 portant code pénal".
Ayant pour objectif principal "la préservation de la santé des citoyens et de l'ordre public en ces circonstances", l'instruction du Premier ministre, a-t-on précisé, "constituera le dernier recours lorsque les efforts de persuasion s'avèrent sans effet sur la personne concernée".
En somme, une mesure exceptionnelle à laquelle on ne recourra qu'en cas de nécessité absolue. Depuis l'enregistrement des premiers cas de contamination au Covid-19, le gouvernement a pris plusieurs mesures pour limiter la propagation de l'épidémie, qui a causé jusqu'ici 29 décès et plus de 500 contaminations.

Arab C./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.