L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    Covid-19: 521 nouveaux cas, 423 guérisons et 9 décès    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    CONGRES DU RND : Une "étape décisive" dans le parcours du parti    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ALGER : Les autorisations exceptionnelles de circulation prolongées    MILA : Relogement bientôt de 184 familles sinistrées    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    Rachid Nekkaz sort de l'isolement    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    2 morts et 4 blessés dans une collision    Plusieurs hectares détruits à Tibhirine et Zendaye    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    Après le choc, la colère !    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marché automobile : le bout du tunnel ?
DES MARQUES ONT REPRIS DES COULEURS, D'AUTRES BROIENT DU NOIR
Publié dans Liberté le 08 - 07 - 2020

Doucement, mais sûrement, des constructeurs reprennent la main. D'autres chutent encore. Entre les deux, le marché de niche a tiré son épingle du jeu. Seule marque généraliste à sortir la tête de l'eau : Renault.
C'était espéré, les immatriculations des voitures neuves ont enregistré, au mois de juin dernier, une hausse de 1,24%. Certains diront que ce chiffre est insignifiant, mais c'est la première fois qu'une hausse est survenue durant l'année en cours, sachant que le marché a accusé une chute de 38,6% au premier semestre. Du coup, le pourcentage de 1,24 signifie un début de redressement du marché des voitures neuves avec 233 818 ventes, contre 230 964 en juin 2019. Depuis la dernière hausse de décembre 2019, le marché a calé.
En France, en Allemagne ou encore dans d'autres pays où l'automobile tire la croissance vers le haut, les constructeurs ont profité des plans de soutien et d'aide déployés par les gouvernements. Dans l'Hexagone par exemple, c'est le groupe Renault qui a enclenché la vitesse et a grandement profité de cette reprise des ventes de voitures neuves, pesant 30% du marché ce mois-ci (Renault et Dacia). "La marque au losange a ainsi enregistré une progression de 6,4% (54 964 unités), affichant une part de 23,5% sur le mois. Dacia n'a pas été en reste, avec une hausse de 8,1% et une part de 7,1%", indiquent les derniers chiffres.
En revanche, le groupe PSA, qui a accusé une baisse de 9,1%, n'est qu'à 62 957 unités vendues. Les immatriculations de Peugeot ont reculé de 5,7% pour une part de marché de 14,8%, et celles de Citroën de 8,5% pour une part de marché de 9%. Il en est de même pour Opel qui accuse moins de 14,2%. Selon les mêmes statistiques, les tendances sont très disparates, au gré certainement des opérations commerciales et de déstockage menées par chaque constructeur.
Plusieurs marques ont ainsi signé des bonds impressionnants comme BMW (+42,5%), Ford (+25%), Mercedes-Benz (+43,9%) et Suzuki (+55%). Selon la même source, d'autres marques ont confirmé les dynamiques déjà observées ces derniers mois, comme Toyota (+14,6%), Skoda (+20,1%), Kia (+28,5%) et Hyundai (+26%). Toutefois, des constructeurs ont trimé avec des baisses importantes sur ce sixième mois de 2020, à l'image de Volkswagen (–14,1%), de Fiat (–36,9%), de Jeep (–57%) et de Land Rover (–26,4%). Cela étant dit, ce rebond ne signifie nullement que le mal de l'étendue de la baisse sur le premier semestre 2020 est amorti.
Avec moins de 38,6% (715 802 immatriculations pour un déficit de 450 000 voitures neuves), seul Renault a tiré son épingle du jeu avec une baisse de 33,9% et une part de marché de 20,4%. La marque DS, un marché de niche, s'en sort avec moins de 16% (11 089 unités vendues). Idem pour Porsche, qui cumule une baisse de 5,2% seulement. Dans cette tendance générale, quelques autres constructeurs ont réussi à limiter les baisses sous la barre des moins de 30%, comme Toyota (23%), BMW (28,7%), Kia (29,4%) et Hyundai (23,4%).
FARID BELGACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.