PSG : Neymar remis à temps pour le match face à l'OM    Foot - Classement Fifa : L'Algérie conserve sa 30e position, perd une place au niveau africain    Benzema devra encore patienter pour le jugement    Loi criminalisant la spéculation: les opérateurs appelés à déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    Elections locales à Mostaganem : Des maires et des ex-députés exclus de la course aux candidatures    Météo : pluies sous forme d'averses orageuses dans plusieurs wilayas du pays à partir de ce vendredi    La prédiction de Ronaldinho pour Mbappé    Le procès Hamel reporté au 17 novembre    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Un scrutin miné ?    Rejet de 77 dossiers de candidature    Le RND au bord de la crise    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Des candidats exclus font appel    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La situation épidémiologique stable à Aïn Témouchent
Aucun cas positif n'a été enregistré ces derniers jours
Publié dans Liberté le 15 - 07 - 2020

La situation épidémiologique connaît une certaine stabilité au niveau de la wilaya de Aïn Témouchent et ce, grâce à la mobilisation de tout le monde avec un sens des responsabilités et une prise de conscience constatés chez les citoyens, sans oublier la mobilisation des équipes médicales qui exercent au niveau de l'hôpital de référence Frères-Boucherit d'El-Amria et l'hôpital de Sidi Ayed de Hammam Bou-Hadjar, réservés aux cas suspects ou confirmés de la Covid-19. C'est ce qu'a affirmé Mme Ouinez Labiba, wali de Aïn Témouchent, lors de son intervention sur les ondes de la radio locale. "En ce qui concerne la situation épidémiologique au niveau de la wilaya, on peut dire qu'elle est stable du point de vue du nombre de cas, des structures sanitaires qui accueillent les malades, mais aussi du point de vue du nombre des médecins et des infirmiers qui n'ont lésiné sur aucun effort sur le terrain pour combattre ce virus", a-t-elle souligné.
Mme Ouinez Labiba a ajouté : "Nous avions un seul hôpital de référence, Frères-Boucherit d'El-Amria, avec une capacité d'accueil de 100 lits, mais en raison de l'augmentation du nombre des cas enregistré dans un passé récent, nous étions obligés d'ouvrir un second établissement hospitalier, celui de Sidi Ayed relevant de la commune de Hammam Bou-Hadjar. Actuellement, nous avons 56 cas à El-Amria et 51 à Sidi Ayed", a-t-elle précisé. Mme Ouinez se veut rassurante en déclarant que la situation est maîtrisée alors que la wilaya dispose d'autres infrastructures pouvant faire face à toute éventualité en cas de progression de l'épidémie.
"Nous avons d'autres établissements hospitaliers, dont Ahmed-Medaghri, l'EH Dr-Benzerdjeb et l'EPH de Béni Saf qu'on ne souhaite pas utiliser avec une capacité de plus de 190 lits", a-t-elle affirmé. Dans un autre registre, elle a expliqué que dans le cadre des opérations de solidarité, pas moins de 250 000 bavettes ont été distribuées gratuitement à travers les différents quartiers populeux et les zones éloignées avec l'implication des différents organismes et institutions.

M. LARADJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.