Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    75 ans après Hirochima, le désarmement reste un vœu pieux    Constantine: réception prochaine du projet de raccordement du CW1 à la RN 27    Covid-19: 571 nouveaux cas, 436 guérisons et 12 décès    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    La confrérie Tidjanie joue un rôle important dans la propagation des valeurs de l'Islam et de la paix    Feux de forêts : la Protection civile déploie un important dispositif    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    La bataille du siège entre au tribunal    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    La défense exige la présence du secrétaire particulier de Bouteflika    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le féminicide, un crime silencieux    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    L'apocalypse à Beyrouth    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelles conséquences sur le système de compétition ?
Arrêt des championnats de football 2019-2020
Publié dans Liberté le 15 - 07 - 2020

Une fois l'arrêt définitif des championnats 2019-2020 annoncé, la FAF devra trancher s'il faut déclarer une saison blanche ou valider les résultats enregistrés jusqu'à la dernière journée des différents championnats. Explications.
Le bureau fédéral de la FAF annoncera aujourd'hui, à l'issue de sa réunion, la fin des championnats des Ligues 1 et 2 professionnels et les différents championnats amateurs. La décision est motivée par le refus du ministère de la Jeunesse et des Sports d'accéder à la demande de la FAF de reprendre les compétitions, en raison de l'évolution de la situation sanitaire dans notre pays. Sachant que l'interruption des compétitions peut durer au moins jusqu'au mois de septembre, la fédération, qui avait tenu dans un premier temps à reprendre les compétitions 2019-2020 dès que le confinement sera levé par les pouvoirs publics, a fini par se rendre à l'évidence qu'elle ne pouvait pas étirer éternellement l'exercice actuel. Elle estime désormais qu'il vaut mieux s'atteler à préparer la saison prochaine dans les meilleures conditions. Cependant, le bureau fédéral doit trancher un autre problème, conséquence directe de cet arrêt des championnats, à savoir les modalités de consécration des champions, l'accession et la relégation.
Le BF optera-t-il pour une saison blanche sans donc lauréats ni relégués, ou adoptera-t-il un nouveau système de compétition ? Il faut rappeler qu'en automne dernier, l'assemblée générale de la FAF avait adopté un nouveau système de compétition avec une Ligue 1 à 18 clubs, une seconde division amateur avec deux groupes de 16 équipes. Une division nationale amateur avec 6 groupes de 16 clubs. Une division régionale avec 9 régions et scindée deux divisions. Une première division composée d'un seul groupe de 16 équipes et une seconde division de deux groupes de 16 formations. Enfin, une division de wilaya à travers les 48 wilayas, avec chacune deux divisions.
Une division honneur et une division pré-honneur. C'est ce système-là que le bureau fédéral veut absolument sauver avec de légères modifications. Lesquelles ? Selon une source digne de foi, les membres du BF cherchent à maintenir l'accession et annuler la relégation dans tous les paliers, ce qui donnerait lieu à une Ligue 1 à 20 clubs.
Dans ce schéma, le CRB sera sacré champion avec un classement figé à la dernière journée disputée. Avant la suspension du championnat de Ligue 1 à la 22e journée, le 16 mars dernier, en raison de la pandémie de coronavirus, le CR Belouizdad occupait la tête du classement avec 40 points en plus d'un match en retard, devant l'ES Sétif et le MC Alger, qui comptent 37 points chacun, mais avec un match en moins pour le Mouloudia. Cependant, comme nous le révélions dans notre édition de samedi dernier, certains membres du BF estiment que du moment où la question concerne justement le système de compétition, et qu'il s'agit là d'un cas de force majeure non prévu par les statuts et les règlements généraux de la fédération, il faut revenir de nouveau à l'assemblé générale de la FAF pour trancher la question. Nous en saurons un peu plus à la fin de la réunion du bureau fédéral d'aujourd'hui.

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.