Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Une nouvelle vague d'anciens ministres concernée    Liberté de dire. Toujours !    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    "Mes vérités..."    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Tebboune installe une commission pour l'amender    Ce que prévoit la note du MJS    Benlamri proche de Getafe    Ferhat marque des points    «Des négociations sont en cours, il est à Londres»    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    6 décès et 210 nouveaux cas en 24 heures    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Le numérique, un geste barrière efficace ?    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Tlemcen: Une question de conformité    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les chemins de wilaya réhabilités
Désenclavement des zones d'ombre à Jijel
Publié dans Liberté le 11 - 08 - 2020

Les opérations de désenclavement des localités les plus isolées de la wilaya de Jijel continuent de porter leur lot de bonnes nouvelles aux populations enclavées dans ces régions reculées. Situées au fin fond des zones d'ombre marginalisées, dans la commune d'Ouled Rabah, au sud-est de la wilaya de Jijel, les mechtas de Bouchkab et d'El-Annab sont désormais reliées au monde extérieur par le biais d'une route convenablement aménagée.
Il s'agit du tronçon du CW41, prenant jonction à la RN27, avant de parcourir le chef-lieu de cette commune pour atteindre l'autre commune limitrophe et non moins enclavée d'Ouled Asker. Le projet d'aménagement de cette voie stratégique pour les populations rurales de ces régions enclavées a enfin vu le jour. "Le dernier lot de 7,5 km est achevé, il permet la circulation dans les meilleures conditions jusqu'à Kaâ Ezzane, à Ouled Asker", annonce le P/APC d'Ouled Rabah.
Celui-ci n'a pas cessé de militer tout au long de ses deux mandats à la tête de cette municipalité à vocation rurale pour désenclaver cette région. Le CW41 est le principal poumon pour la circulation automobile au milieu d'un monde hostile à relief montagneux accidenté. Si sa réhabilitation permet de faciliter le déplacement des populations locales, il a également un rôle de désenclavement de toute cette zone d'ombre, longtemps marginalisée.
Plusieurs localités, à l'image de celle de Richia, qui reste encore à désenclaver, sont concernées par ces projets, inscrits dans le cadre des opérations de soutien aux zones d'ombre. Avant même que les programmes destinés à ces dernières ne soient entièrement retenus, des opérations sont lancées dans ces localités, où la vie est encore à son stade rudimentaire. Les communes d'Ouled Rabah et d'Ouled Asker sont au cœur du dispositif des zones d'ombre à désenclaver.
Elles sont concernées par des programmes de développement à même de rendre le sourire aux populations déshéritées qui y habitent. C'est ce qui ressort des déclarations du P/APC d'Ouled Rabah, qui mise sur d'autres programmes pour arriver à achever le processus de désenclavement de toute la région. Ces opérations ont un rôle capital pour relier entre elles plusieurs communes montagneuses au sud de la wilaya de Jijel, avec celles des localités relevant du nord de la wilaya de Mila.
C'est justement le cas pour le CW41, qui ralliera la RN105 via la commune d'Ouled Asker, avant d'atteindre la wilaya de Mila. Son aménagement est une véritable bouffée d'oxygène pour des localités ayant longtemps vécu à l'ombre de tout programme de désenclavement et de développement. Car il faut reconnaître que le principal obstacle à l'épanouissement de ces régions reste ce contexte d'isolement qu'il convient de rompre par la multiplication de ce genre de projet.

A. Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.