Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Le bon grain et l'ivraie    Télécommunications: Les débits minimums vont passer à 4 Mbps    Raffinerie de Skikda: Démarrage de la récupération des gaz torchés    Football - Ligue 1: La JS Saoura s'installe sur le fauteuil    Ligue 2 - Groupe Ouest: Regroupement en tête    Groupe Est: Retrouvailles nostalgiques à Batna et Khroub    Bouira: Un mort et 9 blessés dans 3 accidents de la route    Infortunée sardine    Covid-19: Deux cas du variant britannique découverts en Algérie    Un gâchis irrécupérable ?    Alger-Centre : Coupures d'eau dans plusieurs quartiers    Milan : Pioli est désolé, mais...    Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    Encore un corps repêché à El Tarf    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    Ould Kaddour dans le collimateur    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Pré-emploi et terrain sinistré    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois décès et des dégâts importants enregistrés
Intempéries dans plusieurs wilayas du pays
Publié dans Liberté le 05 - 09 - 2020

Les pluies torrentielles qui se sont abattues dans la nuit de mercredi à jeudi sur plusieurs wilayas, notamment à l'est du pays, ont causé le décès de 3 personnes.
Les intempéries que certaines régions du pays ont enregistrées ont engendré des dégâts matériels jugés importants. Des routes ont même été bloquées pendant plusieurs heures. C'est ainsi qu'à Batna, sur le CW 3, il a été enregistré le décès d'un couple. Il s'agit d'une femme âgée de 49 ans et de son mari (54 ans) dont le véhicule de tourisme, a été emporté par les crues de l'oued Bouafia entre les communes de Boumia et d'El-Maadher au nord-est du chef-lieu de la wilaya.
Selon la Protection civile, les corps sans vie des deux victimes ont été repêchés à l'aube pour la première, et à 7 heures pour la seconde. Le corps du mari a, en effet, été emporté un peu plus loin sur deux kilomètres. Selon des sources locales, les eaux des pluie se sont infiltrées dans plus de 30 maisons et locaux commerciaux d'El-Maadher. Des troupeaux d'ovins ont été décimés. Les citoyens ont pointé du doigt la qualité des travaux réalisés pour protéger la ville des crues et des inondations.
À El-Chaott, une région située entre les wilayas de Sétif et Batna, les pluies torrentielles accompagnées de fortes averses de grêle ont inondé des dizaines de maisons et autres structures. Dans la commune de Fesdis au nord du chef-lieu de la wilaya, précisément à l'entrée de l'université Batna-2 le décor était presque le même. En effet, sur la RN 3 reliant la capitale des Aurès à Constantine la circulation automobile a été très affectée par les fortes précipitations qui se sont abattues sur la région, ce qui a nécessité l'intervention des différents services dont les travaux publics et la Protection civile pour fluidifier un tant soit peu la circulation et du coup venir en aide aux automobilistes en difficulté.
À El-Maadher, les secours ont utilisé des pompes pour aspirer les eaux qui ont envahi des maisons. Plusieurs personnes ont été sauvées in extremis par les éléments de la Protection civile qui ont été renforcés par les éléments de la colonne mobile de lutte contre les feux de forêt. La circulation automobile a aussi été paralysée pendant plusieurs heures sur la RN 87 au niveau de la daïra d'El-Chmara, et plusieurs points qualifiés de noirs sur le CW 26 entre Boumia et Fesdis.
À M'sila, des infiltrations d'eau ont été enregistrées dans la journée du 2 septembre dans plusieurs maisons, selon la Protection civile. "Les unités de la Protection civile ont procédé à plusieurs opérations de pompage des eaux infiltrées dans quelques habitations suite à des pluies orageuses à travers les communes de Ben S'rour et Aïn El-Melh", précise le chargé de communication de la Protection civile de la wilaya de M'sila.
"Dans la commune de Ben S'rour, à 117 kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de M'sila, plusieurs interventions ont été effectuées dans les maisons et à travers les rues de la ville, surtout au niveau des quartiers", ajoute la même source, qui relève qu'"aucune perte humaine n'a été enregistrée même si le niveau de l'eau a atteint entre 20 et 40 cm en certains endroits".
À Aïn El-Melh, à 115 kilomètres au sud de M'sila, plusieurs opérations de pompage des eaux ont été effectuées à travers la ville. Deux voitures ont été extraites des oueds de Hachad et Daya, note la Protection civile, qui ne recense aucune perte humaine.
Les unités de la Protection civile de la wilaya de M'sila ont, ainsi, effectué "9 opérations de désinfection générale à travers ces deux communes du sud de la wilaya", ayant touché l'ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles, mobilisant "5 camions, 4 ambulances, du matériel et plusieurs agents de la Protection civile".
Enfin à Tébessa, les fortes pluies qui se sont abattues sur la wilaya, mercredi et jeudi ont provoqué des inondations dans plusieurs localités situées à l'est et à l'ouest de la commune chef-lieu, apprend-on auprès de la cellule de communication de la Protection civile. La même source indique que les orages accompagnés de pluies intenses ont provoqué le débordement de l'oued Tadinart, qui traverse la petite agglomération de Bedjen, et causé la mort par noyade de S. N., un jeune homme âgé de 23 ans.
La dépouille de la malheureuse victime a été repêchée, à 16h30, avant-hier, par les éléments de l'unité secondaire de la Protection civile d'El-Ogla, avant d'être transférée vers la morgue de l'hôpital de Chréa. Ladite cellule de communication de la Protection civile signale que les sapeurs-pompiers ont effectué une vingtaine d'interventions dans des habitations inondées à Tébessa, à El-Ogla et à Chréa, notamment, durant ces deux derniers jours.
Des actions qui ont également concerné la sécurisation de la circulation automobile à hauteur des axes routiers de la région affectés par les crues, est-il ajouté. Nous apprenons par ailleurs que des dizaines d'hectares de pommes de terre ont été dévastés par les intempéries à proximité des communes de Bekkaria et d'El-Houjbet.

F. S./C. B./A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.