Sidati: le parti pris aveugle de la France retarde et complique la tâche de la Minurso    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Tribunal de Tipasa: report du procès d'Abdekader Zouk au 8 décembre prochain    Maradona, l'homme de la métamorphose    Le Mossad, Israël et la démocratie à géométrie vachement variable !    Castex attendu à Alger    Non, je préfère me taire...    Football/Ligue 1 Algérienne - Transfert : Youcef Bouzidi nouvel entraîneur de la JSK    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Bonne opération pour le Mouloudia    Guardiola fixe les nouvelles règles à Riyad Mahrez    Plus du quart des tests positifs au Covid-19    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    Large mobilisation en France    Aribi termine meilleur buteur    L'héritage    Les non-dits    Le Cerefe publie son premier rapport annuel    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Les candidatures des groupes armés rejetées    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Les pilotes de ligne demandent la reprise du trafic aérien    Un projet qui risque le naufrage    Alger dénonce des "accusations gravissimes et malveillantes"    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    Tiaret : 2322 logements attribués    Mostaganem : Les établissements scolaires manquent de moyens anti-Covid    Nouveau projet AADL : Les inscriptions à partir d'hier    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    L'asymétrie des idioties    USTO Mohamed Boudiaf: Signature de deux nouvelles conventions de partenariat    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    El-Bayadh: Le maïs au secours des éleveurs    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    L'impuissance de la communauté internationale    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    L'affaire de l'automobile sera rejugée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revoilà Ousmane Dembélé
FC Barcelone
Publié dans Liberté le 27 - 09 - 2020

Plus de 300 jours, soit exactement dix mois d'éclipse pour Ousmane Dembélé : longtemps miné par les blessures, l'ailier français est enfin de retour, prêt à retrouver la compétition pour les grands débuts du FC Barcelone cette saison en Liga, ce soir contre Villarreal. On l'avait quitté sur des images de dévastation, blessé, en larmes et sans crampons, assis sur la pelouse du Camp Nou le 27 novembre 2019. Près d'un an plus tard, Dembélé s'est relevé : le 12 septembre, pour son premier match sous le maillot blaugrana depuis de longs mois, l'attaquant a ouvert la marque après seulement six minutes de jeu en amical contre Tarragone (3-1), envoyant un ballon chanceux sous les jambes du gardien adverse. Un but pour signer son retour.
Le premier but de l'ère Ronald Koeman au Barça. Mais désormais, Dembélé a faim de compétition. Pendant la longue absence de l'international français (23 ans, 21 sélections), le Barça a complètement changé de visage: trois entraîneurs se sont succédé sur le banc (Valverde, Setién, puis Koeman) et après une saison sans aucun trophée, ponctuée d'innombrables crises, le club a poussé vers la sortie des tauliers du vestiaire (Rakitic, Vidal, Suarez...). Tout cela, l'ailier gauche explosif au corps fragile l'a vécu de loin, entre son opération à Turku, en Finlande, et ses passages au centre de rééducation d'Aspetar, au Qatar.
Déjà victime d'une grave blessure en septembre 2017, juste après son retentissant transfert vers le Barça pour 105 M d'EUR (plus environ 40 M en bonus, soit la 2e recrue la plus chère de l'histoire du club), "Dembouz" a encore squatté l'infirmerie catalane en 2019-2020. Il y a d'abord eu cette lésion à la cuisse gauche, qui lui a valu cinq semaines d'absence entre septembre et octobre 2019. Puis, le 27 novembre 2019, alors qu'il affronte son ancien club du Borussia Dortmund (2016-2017) en phase de groupes de Ligue des champions, Dembélé doit quitter la pelouse en larmes, blessé cette fois à la cuisse... droite. Alors que le Barça évalue son absence à dix semaines (c'est-à-dire jusqu'à mi-février), l'ailier reprend l'entraînement de manière prématurée, fin janvier. Le 4 février, c'est la tuile: Dembélé rechute. "Rupture complète du tendon proximal du biceps fémoral de la cuisse droite", annonce le Barça.
S'ensuit une longue convalescence. Eclaircie dans la grisaille, les bouleversements du calendrier liés au coronavirus lui permettent de revenir à temps pour le "Final 8" de la Ligue des champions à Lisbonne. Mais patatras : le Barça est étrillé par le Bayern (8-2) et "Dembouz", remplaçant, n'entre même pas en jeu. Après cette saison terrible bouclée avec seulement un but en neuf petits matches disputés toutes compétitions confondues, la chance va-t-elle enfin tourner pour le champion du monde ? Luis Suarez parti à l'Atlético, Martin Braithwaite gêné par une blessure au quadriceps gauche, Dembélé espère sans doute s'illustrer en Liga, aux côtés du capitaine Lionel Messi, resté au club à contrecoeur, et de son compatriote Antoine Griezmann, attendu au tournant.
Il y a aussi le revenant Philippe Coutinho et le jeune prodige Ansu Fati, désormais intégré à l'équipe première à 17 ans. Le dispositif en 4-2-3-1 prôné par Koeman pourrait offrir de belles options dans le couloir gauche à la vitesse et à l'explosivité du Français. Selon la presse sportive catalane, le technicien néerlandais lui aurait signifié dès son arrivée qu'il comptait sur lui pour la saison à venir.
En Espagne, les médias spécialisés l'ont d'ailleurs qualifié de "meilleure recrue de l'intersaison". Présent lors des trois matches de préparation du Barça en septembre (contre Tarragone, Gérone et Elche), Dembélé s'est montré incisif, laissant entrevoir tout le mordant qu'il peut apporter à ce Barça en quête de renouveau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.