30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Imposante mobilisation à Alger    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    L'ONU demande une enquête "impartiale"    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    107e vendredi de contestation: La mobilisation se poursuit    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revoilà Ousmane Dembélé
FC Barcelone
Publié dans Liberté le 27 - 09 - 2020

Plus de 300 jours, soit exactement dix mois d'éclipse pour Ousmane Dembélé : longtemps miné par les blessures, l'ailier français est enfin de retour, prêt à retrouver la compétition pour les grands débuts du FC Barcelone cette saison en Liga, ce soir contre Villarreal. On l'avait quitté sur des images de dévastation, blessé, en larmes et sans crampons, assis sur la pelouse du Camp Nou le 27 novembre 2019. Près d'un an plus tard, Dembélé s'est relevé : le 12 septembre, pour son premier match sous le maillot blaugrana depuis de longs mois, l'attaquant a ouvert la marque après seulement six minutes de jeu en amical contre Tarragone (3-1), envoyant un ballon chanceux sous les jambes du gardien adverse. Un but pour signer son retour.
Le premier but de l'ère Ronald Koeman au Barça. Mais désormais, Dembélé a faim de compétition. Pendant la longue absence de l'international français (23 ans, 21 sélections), le Barça a complètement changé de visage: trois entraîneurs se sont succédé sur le banc (Valverde, Setién, puis Koeman) et après une saison sans aucun trophée, ponctuée d'innombrables crises, le club a poussé vers la sortie des tauliers du vestiaire (Rakitic, Vidal, Suarez...). Tout cela, l'ailier gauche explosif au corps fragile l'a vécu de loin, entre son opération à Turku, en Finlande, et ses passages au centre de rééducation d'Aspetar, au Qatar.
Déjà victime d'une grave blessure en septembre 2017, juste après son retentissant transfert vers le Barça pour 105 M d'EUR (plus environ 40 M en bonus, soit la 2e recrue la plus chère de l'histoire du club), "Dembouz" a encore squatté l'infirmerie catalane en 2019-2020. Il y a d'abord eu cette lésion à la cuisse gauche, qui lui a valu cinq semaines d'absence entre septembre et octobre 2019. Puis, le 27 novembre 2019, alors qu'il affronte son ancien club du Borussia Dortmund (2016-2017) en phase de groupes de Ligue des champions, Dembélé doit quitter la pelouse en larmes, blessé cette fois à la cuisse... droite. Alors que le Barça évalue son absence à dix semaines (c'est-à-dire jusqu'à mi-février), l'ailier reprend l'entraînement de manière prématurée, fin janvier. Le 4 février, c'est la tuile: Dembélé rechute. "Rupture complète du tendon proximal du biceps fémoral de la cuisse droite", annonce le Barça.
S'ensuit une longue convalescence. Eclaircie dans la grisaille, les bouleversements du calendrier liés au coronavirus lui permettent de revenir à temps pour le "Final 8" de la Ligue des champions à Lisbonne. Mais patatras : le Barça est étrillé par le Bayern (8-2) et "Dembouz", remplaçant, n'entre même pas en jeu. Après cette saison terrible bouclée avec seulement un but en neuf petits matches disputés toutes compétitions confondues, la chance va-t-elle enfin tourner pour le champion du monde ? Luis Suarez parti à l'Atlético, Martin Braithwaite gêné par une blessure au quadriceps gauche, Dembélé espère sans doute s'illustrer en Liga, aux côtés du capitaine Lionel Messi, resté au club à contrecoeur, et de son compatriote Antoine Griezmann, attendu au tournant.
Il y a aussi le revenant Philippe Coutinho et le jeune prodige Ansu Fati, désormais intégré à l'équipe première à 17 ans. Le dispositif en 4-2-3-1 prôné par Koeman pourrait offrir de belles options dans le couloir gauche à la vitesse et à l'explosivité du Français. Selon la presse sportive catalane, le technicien néerlandais lui aurait signifié dès son arrivée qu'il comptait sur lui pour la saison à venir.
En Espagne, les médias spécialisés l'ont d'ailleurs qualifié de "meilleure recrue de l'intersaison". Présent lors des trois matches de préparation du Barça en septembre (contre Tarragone, Gérone et Elche), Dembélé s'est montré incisif, laissant entrevoir tout le mordant qu'il peut apporter à ce Barça en quête de renouveau.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.