6 aliments légers que vous pouvez manger avant de dormir    Serie A : La Juventus se rate face à Vérone    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien, mais ne le sanctionne pas    Ce que doit la rue à l'urne    Rompre vite avec nos vieux démons    Football - Ligue 1: L'ESS aux commandes, la palme au WAT et au MCO    Ligue 2 - Groupe Centre: L'USM Harrach nouveau leader    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Les Oranais entament l'an 2 de la Covid-19: Appels réitérés pour le respect des mesures de prévention    Prévue pour aujourd'hui: La grève des adjoints de l'éducation gelée    Guelma: Deux jeunes retrouvés morts dans une grotte, un troisième sauvé    Qui veut canarder les ambulances ?    Des acquis politiques et diplomatiques sur fond de victoires militaires    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    "Fitna" chez les Frères musulmans    155 nouveaux cas et 2 décès    De Bruyne entre dans un cercle fermé de la Premier League    32e anniversaire de la disparition Dda Lmulud : l'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    La Saoura passe en tête, l'USMA et le NAHD se rebiffent !    Un vendredi sans heurts    Une obligation, pas un choix    Les 12 commandements de la phase transitoire    Alerte au variant britannique    Plusieurs forêts décimées en février    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Pékin et New Delhi discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Rebondissement dans le limogeage de l'ex-directeur de la radio locale    «Les femmes sont présentes dans les combats mais pas dans les acquis»    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    Neuf militaires tués au Mali    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Un gâchis irrécupérable ?    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le MCA réclame 1,4 milliard à Rooney Eva Wankewai
La direction du club a saisi la CNRL de la FAF
Publié dans Liberté le 08 - 10 - 2020

Dans sa requête, le MCA réclame "le remboursement de l'ensemble des salaires indûment perçus, soit un total de 14 728 833 33 DA, par Rooney Eva Wankewai. Il touchait un salaire mensuel de 2 228 661 111 DA. Explications.
Après avoir décidé de licencier le joueur camerounais, Rooney Eva Wankewai, et déposer au niveau de la LFP une demande d'annulation de la licence, la direction du MC Alger a déposé une autre requête mardi au niveau de la Commission nationale de résolution des litiges (CNRL).
En effet, dans sa requête, dont Liberté détient une copie, le MCA réclame "le remboursement de l'ensemble des salaires indûment perçus, soit un total de 140 728, 833, 3 DA (près de 1,4 milliard de centimes) par Rooney Eva Wankewai durant la saison 2019-2020 sachant qu'il a été cependant prêté en janvier dernier l'ASAM.
Rooney Eva Wankewai touchait un salaire mensuel de 222, 661,111 DA, soit près de 222 millions de centimes, précise le MCA. Suite à cette correspondance du MCA, la CNRL a saisi le joueur camerounais pour avoir sa version des faits.
Il a jusqu'à dimanche prochain pour répondre par courrier, faute de quoi, la CNRL étudiera le dossier et rendra son verdict. Dans notre édition d'hier, nous rapportions cependant que Rooney Eva Wankewai, qui a refusé une première proposition de la direction d'une séparation à l'amiable, a décidé de porter l'affaire devant la commission du statut du joueur de la FIFA.
Accusé de faux, usage de faux et d'escroquerie, le joueur camerounais a reçu lundi soir sa lettre de licenciement.
Le 17 septembre dernier, Rooney Eva Wankewai a produit une nouvelle attestation délivrée par la fédération camerounaise prouvant son statut d'ancien international, alors que deux jours auparavant, la direction du MCA, via la FAF, a reçu une correspondance de cette même fédération camerounaise indiquant clairement que Rooney Eva Wankewai n'a jamais été un joueur international U20.
Tout cela ne serait pas arrivé en fait si la FAF avait pris le soin, en juillet 2019, au moment de son recrutement par le MCA, de vérifier auprès de la fédération camerounaise la véracité des informations contenues dans l'attestation produite par Rooney Eva Wankewai pour pouvoir être qualifié au sein du Doyen, conformément aux dispositions réglementaires du championnat de Ligue 1 pour les joueurs étrangers.
Les dispositions réglementaires stipulent en fait dans le chapitre 5 (enregistrement des licences), alinéa 4, que le "joueur étranger doit avoir un statut de joueur international dans son pays dans les équipes U20, U23 et A pendant au moins deux années, âgé de moins de 27 ans à la date de son recrutement (date de signature du contrat faisant foi).
La Ligue de football professionnel, à travers la Fédération algérienne de football, adressera une correspondance à la fédération d'origine du club pour confirmer le statut du joueur à recruter".

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.