Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ni détecteur de température ni gel désinfectant
RENTREE SCOLAIRE à DOUAIMA (Aïn Témouchent)
Publié dans Liberté le 25 - 10 - 2020

Le cours inaugural à l'école Djabri-Miloud de Douaïma, une localité classée zone d'ombre de la wilaya d'Aïn Témouchent, a été consacré au coronavirus, en l'absence du gel hydroalcoolique et du détecteur de température.
À l'instar des 51 220 élèves du primaire qui ont rejoint les 1723 salles de classe dans la wilaya de Aïn Témouchent, les 65 élèves du douar Douaïma, l'une des douze zones d'ombre rattachées à la commune de Hammam Bou-Hadjar (chef-lieu de daïra), ont rejoint, mercredi 21 octobre, premier jour de la rentrée scolaire 2020-2021, les quatre classes de l'école Djabri-Miloud. Située à neuf kilomètres de la cité des thermes et à 3 km de Aïn Beïda qui, dans les années précédentes, accueillait les élèves de ce patelin, Douaïma est une contrée de quelques centaines d'habitants qui vivent particulièrement de l'agriculture.
Avant d'arriver à l'unique école qui a été abadonnée depuis 1999 avant qu'elle ne soit réhabilitée en janvier 2020, on a traversé quelques habitations, séparées d'un chemin de bitume, pour arriver à l'établissement, à quelques minutes de la rentrée des élèves. Ceux de la première année qui venaient de faire l'objet d'une première inscription à l'école Djabri-Miloud étaient accompagnés de leurs parents, les visages cachés en partie par des bavettes.
Avec l'utilisation de la bande adhésive pour imposer la distanciation sociale, c'est l'unique mesure de prévention du coronavirus à être respectée dans cette école. Et dire que le cours inaugural a été consacré à la Covid-19 ! "Avant la récupération de ces quatre classes qui étaient abandonnées depuis 1999, les élèves faisaient la navette entre le douar Douaïma et Aïn Beïda, à trois kilomètres, grâce au bus du transport scolaire", souligne Kaddour Marouf Sofiane, enseignant et chargé de la direction de cette école.
Au sujet des mesures préventives décidées dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, M. Kaddour a évoqué une opération de désinfection de son école effectuée la veille, non sans regretter l'absence de gel hydroalcoolique ou de détecteur de température et même de bavettes qui sont achetées par les parents d'élèves eux-mêmes.
"Le nombre réduit d'élèves par classe (8 en 5e année, entre 11 et 13 élèves en 1re, 2e, 3e et 4e années) nous a évité d'opérer selon le système de rotation tout en respectant la distanciation sociale, alors que l'encadrement de ces élèves est composé de cinq enseignantes qui ont été affectées par la direction de l'éducation", explique le directeur d'école.
De son côté, Bouguerra Kaddour, secrétaire général de la commune de Hammam Bou-Hadjar, a assuré que des repas chauds ont été servis aux élèves le premier jour de la rentrée des classes, et l'école Djabri-Miloud vient de bénéficier d'une opération d'extension avec 4 classes supplémentaires, en plus d'une cantine dont les travaux seront lancés incessamment.
Rencontré à l'extérieur de l'établissement, un parent d'élève a regretté le fait que le wali n'ait pas opté pour une école d'une zone d'ombre pour donner le coup d'envoi de la rentrée scolaire, préférant le faire à partir d'une école du chef-lieu de wilaya.
Il y a lieu de rappeler que 39 bus ont été distribués au profit des communes pour le transport scolaire. Les autorités ont procédé le jour de la rentrée scolaire à la distribution d'un lot de ces bus au profit de 6 communes.

M. LARADJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.