Guardiola : «Mahrez mérite d'avoir plus de temps de jeu, mais...»    Man Utd : Fernandes répond à Klopp    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Début de sprint pour l'OM    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Les faits têtus de la réalité    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Djerad appelle à la vigilance
Face au risque d'une nouvelle vague de coronavirus
Publié dans Liberté le 27 - 10 - 2020

Pour le Premier ministre, il est plus que jamais déterminant, dans cette lutte contre la Covid-19, que c'est par le respect de "toutes les consignes et mesures sanitaires de prévention et de protection que nous pourrons vaincre cette crise sanitaire".
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a recommandé la plus grande vigilance pour faire face à la hausse des cas de contamination au coronavirus. Dans un message adressé avant-hier soir aux Algériens, M. Djerad a appelé "à redoubler de vigilance au quotidien" et a insisté sur l'importance et la nécessité de "poursuivre, avec rigueur et responsabilité, la mise en œuvre des mesures de consolidation du dispositif de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus". Le Premier ministre sonne ainsi le tocsin de la rigueur pour se préparer à d'éventuels nouveaux pics épidémiques.
D'autant que la pandémie connaît, à l'échelle planétaire, ces derniers temps, "un inquiétant rebond au plan international et une tendance vers l'aggravation de la situation épidémiologique. Beaucoup de pays, dans les cinq continents, sont en train de renforcer les actions préventives et de durcir les mesures de restriction sur la mobilité des personnes et les activités susceptibles d'aggraver les risques de contagion", lit-on dans le communiqué des services du Premier ministère.
Le bien-fondé de l'appel de Djerad à la vigilance repose en fait sur les avis du Comité scientifique, l'autorité sanitaire et l'évaluation de la situation sanitaire induite par le coronavirus à travers le territoire national. Le chef de l'Exécutif regrette néanmoins que des signes et des gestes de relâchement et de baisse de vigilance sont perceptibles ces derniers temps d'où ses craintes d'assister à une "résurgence de clusters qui doivent inciter, non seulement à la prudence, mais surtout à une plus forte mobilisation et à un engagement de tous pour freiner la propagation du coronavirus".
Et de rappeler aux Algériens que le seul vaccin possible dans l'immédiat contre cet insaisissable virus reste la précaution et l'observation des mesures cardinales de prévention. Selon lui,"c'est par le respect de toutes les consignes et mesures sanitaires de prévention et de protection que nous pourrons vaincre cette crise sanitaire, notamment les gestes barrières, particulièrement le port du masque de protection, la distanciation physique et l'hygiène des mains."
Il relèvera plus loin l'engagement de tous à préserver les acquis et "l'enregistrement de résultats fort encourageants dans la lutte contre la maladie", notamment en ces temps dominés par la poursuite du déconfinement progressif.
Il expliquera à ce titre qu'"en cette période particulière, marquée par une reprise contrôlée et progressive de l'activité économique et une rentrée scolaire et universitaire ainsi que la reprise de la prière du vendredi dans nos mosquées, tous les efforts doivent être déployés pour maintenir un degré de vigilance maximum et préserver tous les réflexes de prévention et de protection qui ont permis, jusque-là, de nous prémunir d'une situation qui complique toute prise en charge sanitaire".
L'apparition des nouveaux foyers dans plusieurs régions du pays incite les autorités compétentes à passer la vitesse supérieure en matière de durcissement des mesures de protection et de prévention notamment en cette période de campagne référendaire marquée par des regroupements.
À ce titre, le Premier ministre alertera que "les meetings et rassemblements, autorisés dans la cadre de la campagne électorale, doivent être organisés dans le strict respect des protocoles sanitaires qui leur sont dédiés". Et de poursuivre dans le même registre qu'"il importe d'observer toutes les interdictions, et le cas échéant, les restrictions sanitaires se rapportant aux rassemblements et aux regroupements qui constituent autant de facteurs de contamination et de propagation du virus".
Pour cela, le gouvernement encourage et soutient "les efforts du mouvement associatif et comités de quartiers et de la société civile en général dans leurs actions de mobilisation et de sensibilisation des citoyens, ainsi que dans leurs louables initiatives qui contribuent fortement à l'effort national de lutte contre cette épidémie". Abdelaziz Djerad a réitéré son appel aux Algériens à continuer à faire preuve de "discipline et de solidarité pour le strict respect de toutes les mesures préconisées pour la prévention et la lutte contre cette épidémie mondiale".
Cette nouvelle "alerte" du Premier ministre conforte les mises en garde lancées il y a quelques jours par les personnels de santé qui sont au premier rang dans la lutte contre le coronavirus au péril de leur vie. Les derniers décomptes de Djamel Fourar continuent à confirmer cette nouvelle tendance à la hausse de la circulation du virus Sars-CoV-2, en dépassant les caps fatidiques de contaminations et de patients placés en réanimation en 24 heures.
Ces soignants n'ont, d'ailleurs, pas tardé à réagir face au "rebond épidémique" qui menacerait le système hospitalier. Ils ont averti que la situation sanitaire est très inquiétante. Pour les spécialistes mobilisés, tous les indicateurs épidémiologiques plaident pour un retour à la période de durcissement des mesures de protection et de prévention contre cette maladie qui continue d'ébranler la planète entière. Ils appellent à des mesures exceptionnelles dans l'espoir de ne pas perdre le contrôle de la situation sanitaire.

Hanafi H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.